background img

Nouvel article

1548 Views

Lot – Carte scolaire 2022 : Pour l’UNSA, « les dés sont jetés »


Analyse de Christine Laverdet, secrétaire départementale du syndicat. 

Suite à la réunion d’un Comité Technique Académique (CTA ) ce lundi 17 janvier 2022, le Recteur a présenté sa répartition entre les 8 départements de l’académie, des moyens dans le 1er et le second degrés, pour la rentrée 2022.  Pour le Lot, dans le 1er degré, c’est statu quo avec 0 poste en moins… et 0 poste supplémentaire. Christine Laverdet de l’UNSA éducation décrypte les enjeux et fait part des revendications du syndicat : « Dans un contexte de poursuite de la baisse des effectifs ( il faut noter que le Lot serait le département de l’académie qui perdrait le moins d’élèves à la rentrée 2022), le maintien de la dotation (nombre de postes) au niveau de celui de cette année est une bonne nouvelle. Comme chaque année, dans ce cas de figure cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de fermeture de classe. Cela veut dire que pour créer des postes et répondre aux demandes ministérielles il faudra dégager des moyens sur ceux du département : donc il faudra fermer des postes pour en créer là où il y a des besoins. Concernant les besoins au regard de la commande ministérielles :

– Finaliser la limitation des effectifs à 24 pour les classes de GS, CP et CE1 : nous n’avons pas d’éléments stabilisés mais l’an dernier le DASEN avait indiqué que faute de moyens il ne pouvait pas finaliser la limitation des effectifs de GS à 24. Il se pourrait donc qu’il y ait besoin de 1 ou 2 postes sur ce sujet.

– Amélioration du volume des décharges de direction d’école : d’après notre analyse, ce sujet exigerait environ 1 poste et demi

– Accompagnement de l’école inclusive : dans le contexte actuel, le renforcement des postes de RASED serait nécessaire. Le SE-UNSSA n’est pas sûr que cette analyse soit partagée par l’administration. Pour nous, faute de pouvoir créer d’autres postes de RASED il est absolument indispensable de conserver ceux existants.

– Accompagnement des territoires ruraux : les constats des effectifs de rentrée ont montré que de nombreuses classes étaient à très petits effectifs. Même si la pertinence du maintien de ces classes au regard d’éléments pédagogiques est posée, le maintien de la consigne du président de la République dans un contexte d’élections, qui consiste à recueillir l’accord du maire pour fermer une école, empêchera très certainement la fermeture de ces écoles…

– Amélioration du remplacement : la période de crise sanitaire que nous traversons met en évidence un besoin essentiel d’augmenter le nombre de remplaçants. Même si nous espérons retrouver un contexte plus ordinaire, ces besoins resteront nécessaires non seulement pour assurer le remplacement des personnels en arrêt mais aussi pour enfin, permettre qu’une vraie formation continue puisse être mise en place. Nous évaluons ces besoins à 4 ( 1 par circonscription)

A la rentrée 2021, plusieurs écoles qui avaient des effectifs chargés ont bénéficié d’un poste provisoire : Sauzet, RPI Saint-Géry-Vers, Saint-Sozy, Cahors Lucien Bénac élémentaire.

D’autres situations avaient été signalées comme devant être prioritaires pour la rentrée 2022 : RPI Carennac, Bétaille, Queyssac les Vignes. C’est donc dans ce contexte que le DASEN du Lot va devoir faire des propositions pour préparer la rentrée 2022. Compte tenu du contexte politique national et de l’expérience des deux dernières cartes scolaires, le SE-UNSA n’est pas très optimiste sur des propositions courageuses, justes et équitables… nous jugerons aux actes. Le 1er rendez-vous est fixé début février pour la tenue du CTSD ( Comité Technique Spécial Départemental). Le second sera le CDEN ( Conseil Départemental de l’Education Nationale) le 14 février. Les consignes nationales sont données pour que tout soit bouclé au plus vite avant la période de réserve en lien avec les élections présidentielles. »

Concernant, le second degré, la dotation pour le Lot est de – 3,74 Equivalents Temps Plein. « Contrairement au premier degré il est trop tôt pour faire des projections sur l’impact de ces éléments dans les collèges et lycées du Lot. Ce qui est certain, c’est qu’au regard de la situation de 2020/2021 qui met en évidence de grandes difficultés  en lien avec des classes chargées en collèges et en seconde, ces premiers éléments ne vont pas améliorer la situation » conclut Christine Laverdet. 

Récemment Publié

»

Promilhanes : Une conférence pour mieux connaître la microfaune souterraine ce 3 février 

Rendez-vous à 20 h 30 à la salle des fêtes.  Vendredi 3 ...

»

Cahors Escalade : Objectif championnat de France

Belle performance. Le week-end dernier s’est déroulée à Lyon ...

»

Figeac : Réunion publique de présentation du futur bassin d’orage ce 6 février 

L’ensemble du projet sera présenté aux habitants à 19 h, salle ...

»

Le CIRFA du Lot signe 7 nouveaux engagés pour l’armée de Terre

La cérémonie s’est déroulée dans les salons de la ...

»

Cauvaldor : Encore 3 rendez-vous autour de la truffe du Quercy Causses et Vallée de la Dordogne

Les 3 derniers marchés auront lieu à Martel le 4 février, à ...

»

Baladou : La Dictée de Pivot, c’est ce dimanche 

Elle aura lieu ce 5 février, à 14 h, à la salle des ...

»

Cahors : La 2ème soirée « montagne » au Coin des Halles décalée au 11 février 

Les festaïres sont prévenus.  La 2ème soirée « La montagne ça ...

»

Cahors Lot XIII reçoit Réalmont XIII ce dimanche 

8ème de finale de la Coupe Dejean à 15 h à Lucien ...

»

Cahors : Les parents d’élèves de l’école Lucien Bénac mobilisés contre la fermeture annoncée d’une classe de la maternelle

Ils manifesteront devant le groupe scolaire ce vendredi matin.  Le ...

Menu Medialot