background img

Nouvel article

2336 Views

Lot : 482 victimes accueillies en 2022 à la maison de protection des familles


La structure, opérationnelle depuis septembre 2022, a été inaugurée début décembre. 

« La création d’une unité n’est pas si fréquente. Cette décision de notre administration centrale est le fruit de notre travail en rappelant la mise en place, de manière expérimentale, et tenant-compte de notre engagement opérationnel, d’une cellule de protection des familles dont la vocation a été de travailler exclusivement sur ce contentieux des violences intrafamiliales. Si nous avons la très grande chance de vivre dans le Lot où nous sommes, toute proportion gardée, préservés des faits de grande délinquance, force est de constater que nous sommes, à l’instar des autres départements, impactés par les violences commises au sein de la sphère familiale. Il s’agit là d’un véritable fléau que connaît notre société. C’est d’autant plus marquant que nous sommes face à une incohérence : alors même que la cellule de base de notre société, la famille, a pour but de protéger ses membres, nous constatons qu’elle est trop souvent le théâtre de ces violences qui peuvent revêtir différentes formes : à celles commises au sein du couple, il faut ajouter celles envers les mineurs qui sont désormais érigés en qualité de victimes, mais aussi parfois celles faites à nos aînés » explique le colonel Philippe Phavorin, commandant du groupement de gendarmerie du Lot, avant de rappeler les objectifs de la maison de protection des familles : 

– Instituer un point d’entrée unique, facilement identifiable par les victimes et les partenaires pouvant intervenir sur le sujet ;

– Appuyer les unités territoriales, en garantissant une parfaite gestion de ces situations complexes et toujours sensibles, à travers l’accueil et l’accompagnement en rappelant la présence de référents qui existent dans chacune de nos unités territoriales. Dans ce but, les gendarmes de la MPF sont tous officiers de police judiciaire, afin d’accomplir certains actes de procédure, toujours en lien avec la brigade territoriale support ;

– Pouvoir agir de façon coordonnée sur la prévention et le suivi des familles avec l’objectif de travailler en collaboration étroite avec notre réseau local comprenant, au-delà de notre Intervenante Sociale Gendarmerie, les associations, les collectivités territoriales, les établissements hospitaliers, scolaires avec l’assurance de ne pas générer une situation de danger pour la victime.

« Six gendarmes volontaires, formés spécifiquement aux contentieux des violences intra-familiales  dont quatre en qualité d’expert au niveau national, sont affectés à cette mission d’accueil, d’écoute et d’orientation des victimes, toujours en lien et en confiance avec une action partenariale et notre détermination à cultiver au maximum l’aller vers sans jamais oublier les référents VIF qui oeuvrent également au sein des unités opérationnelles du groupement » précise le colonel. Depuis qu’elle a été mise en place, en septembre 2022, la maison de protection des familles a accueilli 482 victimes. Un chiffre qui parle de lui même sur l’importance d’une telle structure. 

> Le capitaine Pierre Zamora est en charge du suivi opérationnel de l’unité, et le capitaine Nicolas Nenil assure le volet préventif et relation partenariale avec les associations (France Victimes, CIDFF, Pause aux Filaos…)

> « La lutte contre les violences intra familiales nécessite la mobilisation de tous. Cette chaîne est globale. La maison de protection des familles est un outil précieux pour que les faits soient révélés. Il faut que nous persévérions » a déclaré la préfète du Lot, Mireille Larrède. Le recrutement d’une seconde Intervenante Sociale Gendarmerie pour le sud du département est à l’ordre du jour. 

> Lors de l’inauguration de la MPF, Delphine Soubirou,  Intervenante Sociale Gendarmerie, a reçu la médaille de bronze de la sécurité intérieure. 

Récemment Publié

»

Castelnau-Montratier : Nouveau service à la Gourmanderie de Laulau

Le portage de repas pour les seniors a été lancé le 1er ...

»

Figeac : Envie de Jazz ? Le Crédit Agricole dit oui !

Partenariat entre l’association Envie de Jazz et le Crédit ...

»

Rugby XIII fauteuil : Les Diables Cadurciens progressent

Plateau développement à Montauban.  Pour la première fois de la ...

»

Cauvaldor : Un atelier cuisine pour les participants du défi Foyers Alimentation positive

10 stagiaires y ont participé.  Cauvaldor, dans le cadre du PAT ...

»

Pradines Badminton : De l’argent et encore de l’argent

Tour d’horizon des résultats.  Six jeunes du club de Pradines ...

»

Département du Lot : Lot Solaire, « une mesure phare » pour installer des panneaux photovoltaïques au programme de la séance

Le budget était à l’ordre du jour ce 6 février. Une motion ...

»

Trespoux-Rassiels : Les travaux de la nouvelle résidence du Clos des Vignes avancent 

Il reste encore 5 appartements disponibles à la vente.  « Nous ...

»

Cruel scénario pour Cahors Lot XIII face à Réalmont en Coupe Dejean 

Les locaux n’ont pas à rougir de la défaite.  Cahors ne ...

»

Cahors : Mique ce mardi et formule truffes/vins de La Belle Histoire ce mercredi au Coin des Halles 

Les gourmands sont à la fête dans l’établissement de la place ...

Menu Medialot