background img

Nouvel article

1625 Views

LOL séduit le ministre, le POLT vu de la loco et l’étrange fugue de la jeune bonne de Souillac 


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

– Une fois n’est pas coutume, on commence cette semaine avec cette belle photo de paysage lotois transi par le givre. Tout est blanc au petit matin ce jour-là, même le soleil, quand Nicolas Nénil effectue sa course à pied à travers la nature (on préfère traduire de l’anglais le terme « trail »).

– Voilà ensuite ce coup de chapeau du journaliste Frédéric Pigot, qui travaille notamment pour Le Moniteur, qui évoque l’exemplarité du cahier des charges imposé pour la réalisation de la Maison du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy : « Puits canadien pour le chauffage, panneaux photovoltaïques se combinent aux matériaux biosourcés (paille, bardage de douglas, terre cuite, calcaire…). »

– On a repéré pour vous grâce à MégaNéo cet article scientifique qui intéressera archéologues, curieux et amoureux du Quercy : « Vers un modèle d’évolution architecturale des dolmens caussenards en Quercy : l’apport des fouilles du dolmen I du Pech Laglaire à Gréalou (Lot). » A lire sur le site spécialisé Science Direct.

– Tout le monde dans le Lot connaît désormais LOL, qui fut le premier chien d’assistance judiciaire en France. Le ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti vient d’annoncer que l’expérience va être généralisée à grande échelle en France, ce qui sera d’une réelle utilité notamment pour les enfants victimes qui ont besoin d’un cadre spécifique pour pouvoir s’exprimer. Le ministre en a profité pour saluer l’engagement de la députée Huguette Tiegna sur ce dossier.

– On parle beaucoup ces temps-ci de la ligne POLT. Pour la découvrir de manière originale, Patrick Bertaux, conducteur de train, a posté une vidéo filmée depuis la cabine de la locomotive. De Paris-Austerlitz à Cahors, avec les légendes et les détails horaires, près de 6 heures de voyage vous attendent. « Petit enfant, je rêvais de devenir conducteur de train. Cette vidéo m’a en partie permis de vivre ce rêve. Merci à vous » a commenté un internaute. « Cette vidéo m’a tellement rappelé des souvenirs lors de mes vacances quand j’allais à Gourdon mais avec une CC6500, soit avec  LE VALENTRE ou alors le prestigieux CAPITOLE » note un autre. Et enfin ce commentaire d’un Britannique : « Merci pour ce super trajet en cabine. J’aime Cahors, mais je ne l’ai jamais approché en train. C’était spécial. » 

France Inter est revenu dans le département : « Nous sommes retournés près du village où Morgan Keane, 25 ans, a été tué il y a deux ans. Le dialogue avec les chasseurs est difficile, les autres usagers de la forêt ne veulent plus se laisser faire… » Ont été interrogés un guide accompagnateur de randonnée, une élue locale, un ancien chasseur mais aussi des chasseurs et des agents de l’Office français pour la Biodiversité… Il en résulte cinq modules en forme de petits podcasts qui ont le mérite d’entretenir le débat avec un certain recul.

– La mode est aux cartes. Aymeric Pontier partage une carte de France avec cette question en forme de légende : « De quelle ville de plus de 100 000 habitants êtes vous le plus proche ? ». Quand on zoome, il se confirme ce que l’on pressentait : le tiers nord du Lot est plus proche… de Limoges que de Toulouse.

– Notre plongée hebdo dans les archives avec ce fait divers peu banal relevé dans l’Excelsior du 3 février 1933 : « Un regrettable accident vient de se produire au pont historique de Valentré, près de Cahors (sic). Un rouleau compresseur est allé se jeter sur le parapet, qui fut démoli sur une longueur d’une dizaine de mètres, entre la première et la deuxième arche du pont en venant de Cahors. Le lourd véhicule s’engagea partiellement sur le garde-fou d’où l’on eut beaucoup de mal à le retirer. Le chauffeur est sorti indemne de cet accident qui a malheureusement occasionné de graves dégradations au pont, monument historique, dont la construction remonte à 1308. »

– Autre fait divers, toujours dans ce même journal national mais en date du 28 juillet 1922. Titre : « L’étrange aventure de la petite bonne. Elle s’ennuyait à Paris et gagna le Lot à pied. » Texte : « Isabelle D., âgée de quinze ans, originaire de Souillac, cette jeune servante de la rue de Courcelles dont les journaux parisiens ont relaté l’étrange disparition, a été retrouvée dans le bois de Saint-Cyr, près de Cahors. Elle raconta d’abord avoir été enlevée à Paris par des automobilistes, mais déclara avoir perdu tout souvenir des péripéties du voyage qui l’amena là où elle fut retrouvée. Ce cas d’amnésie partielle, admis par les uns, nié par les autres, laissait cependant planer un certain mystère sur cette étrange disparition. Le mot de l’énigme vient d’être enfin trouvé par le commissaire de police de Cahors. En questionnant la jeune fille sur son étrange aventure, il a obtenu l’aveu que le premier récit qu’elle avait fait était faux en tout point. Isabelle D. déclara que, s’ennuyant à Paris chez ses maîtres, elle prit, un dimanche matin, le tramway place Wagram et se rendit au Louvre. Là, elle monta dans le tramway de Versailles et elle passa la journée dans cette ville. Elle partit à pied le lendemain et marcha pendant de nombreuses journées. Elle arriva enfin, harassée de fatigue, dans le bois de Saint-Cyr, où elle fut retrouvée. » 

– On conclut, toujours dans le rétro, avec ce fait divers de saison (sans jeu de mots). On commence avec cette mise en bouche repérée dans le Journal du Lot du 1er janvier 1939 : « L’escroquerie au réveillon. De nombreuses personnes des départements voisins reçurent, dans le courant du mois, une circulaire qui leur était adressée par un représentant de commerce, dont le siège serait rue Lastié, à Cahors, leur offrant un colis de victuailles et de vins pour fêter le réveillon de Noël. Il suffisait d’adresser un mandat de 150 francs, à l’adresse de cette maison pour recevoir le délicieux colis composé de foie gras, volaille truffée, pâté en croûte, et vins de Bordeaux. De nombreuses lettres contenant des mandats furent adressées au directeur de cette maison, mais selon ses indications, poste restante. Il paraît que les… clients ne sont pas satisfaits et que tous n’auraient pas reçu le colis de Noël. Des plaintes auraient été portées au Parquet de Cahors, et le Commissaire de police n’a trouvé personne à la maison de commerce de la rue Lastié. D’autre part, à la poste de Cahors, il y a actuellement un grand nombre de lettres et de mandats à l’adresse du représentant de la maison qui est, momentanément, absent de Cahors. » 

– Et voici les explications, livrées dans L’Excelsior du 11 janvier suivant : « 200.000 francs d’escroqueries au panier de victuailles. Cahors, 10 janvier. – Le parquet de Cahors a ouvert une enquête sur les agissements d’un nommé M., qui avait installé à Cahors un magasin d’approvisionnement de victuailles pour le réveillon et commis des escroqueries dont le montant est évalué à 200.000 francs. Au début de décembre, M. avait publié dans divers journaux des annonces faisant connaître qu’il se chargeait d’expédier pour Noël et le Nouvel An des colis de foie gras, volailles, vins fins, etc. contre l’envoi d’une somme de 150 francs. De nombreuses personnes envoyèrent les fonds demandés, mais ne reçurent jamais de colis. Les services postaux déclarent que plus de 2.000 lettres chargées ont été remises à M. pendant le mois de décembre. Entre temps, M. disparut. Des plaintes ayant été adressées au parquet, l’ingénieux escroc est activement recherché. » Mais rien n’est jamais simple. Quand la police a arrêté ce monsieur M. à Paris, il s’avéra qu’il était innocent. Le véritable escroc lui avait volé ses papiers, explique L’Oeuvre du 18 janvier… 

Récemment Publié

»

Salon de l’agriculture 2024 : Une journée placée sous le signe de la laine de brebis

Sa valorisation était à l’honneur.  La 7ème journée du salon ...

»

Rugby : Gourdon XV – COC, derby à Louis Delpech 

Les visiteurs auront à coeur de prendre leur revanche.  Ce ...

»

Sibelle, le dernier salon où l’on cause et où l’on pause, les Labarthe père et fils et l’eau du Lot 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot : Le meilleur croissant au beurre et la meilleure baguette 2024 ont été dévoilés 

Coup de projecteur également pour la meilleure baguette tradition ...

»

Rugby : Luzech vise la passe de 3 contre le TEC 

L’USL veut enchaîner.  Quentin Rinié, co-entraîneur de ...

»

Une délégation de l’UDSP46 accueillie à l’assemblée nationale par Huguette Tiegna

Deux sujets importants ont été abordés avec la députée du ...

»

Lot : Les concours de la meilleure terrine de campagne et du meilleur pâté en croûte 2024 ont rendu leurs verdicts

Les recettes gourmandes ont enchanté les papilles du jury.  Ce ...

»

Rugby : GSF – Lacapelle-Marival, c’est ce dimanche 

Derby du Grand Figeac à 14 h et à 16 h.  Le Grand Figeac en ...

»

Collège de Latronquière : Chauffage local et verdissement de la cour au menu

L’inauguration de la chaufferie bois et de la végétalisation de ...

Menu Medialot