background img

Nouvel article

604 Views

Loi « Climat et Résilience » : Huguette Tiegna nommée vice-présidente de la commission spéciale


La députée du Lot sera « attentive à ce que l’essence de la démarche originelle soit respectée. »

L’information vient d’être annoncée, Huguette Tiegna, députée du Lot et Docteur en sciences, vient d’être nommée vice-présidente de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi « Climat et Résilience », issu des travaux de la Convention Citoyenne pour le Climat. Le projet de loi, présenté mercredi 10 février 2021 par le gouvernement, sera examiné en mars prochain par les membres de la commission spéciale, réunissant des députés de différentes commissions permanentes, représentant tous les groupes politiques de l’assemblée nationale.

Huguette Tiegna, en tant que membre de la commission des affaires économiques, participera à cette nouvelle étape parlementaire, quelques mois après avoir initié la Convention Citoyenne dans le département du Lot aux côtés des habitants(es). En tant que membre de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST), elle avait déjà été désignée responsable du texte du projet de loi Hulot relatif à la fin de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures d’ici 2040.

« Ce projet de loi reprend les travaux menés collectivement par les 150 citoyens tirés au sort à l’automne 2019. Le travail de cette commission spéciale sera déterminant, je n’en serai que plus exigeante, à la hauteur des attentes des citoyens français, et attentive à ce que l’essence de la démarche originelle soit respectée. Les 65 articles de ce projet de loi touchent à l’éducation, l’environnement, aux finances, aux collectivités locales et doivent permettre de grandes avancées quant au développement durable et l’aménagement du territoire » a indiqué la parlementaire.

En 2020, certaines propositions issues du rapport de la Convention Citoyenne pour le Climat avaient déjà été adoptées, comme l’interdiction des terrasses chauffées et le moratoire sur les aménagements commerciaux. Le plan France Relance a ensuite permis d’étendre le dispositif « Maprimerénov » à tous les ménages, de prolonger le plan vélo, de renforcer le bonus pour les voitures propres. Enfin, dans le cadre du projet de loi de finances 2021, adopté en fin d’année 2020, les mesures avaient été poursuivies avec l’introduction d’un malus poids sur les véhicules et l’augmentation du montant du forfait mobilité durable.

Le projet de loi « Climat et Résilience » sera ensuite examiné dans l’hémicycle, à la suite du travail mené par la commission spéciale, lors de la première quinzaine du mois d’avril.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Le BTP se conjugue aussi au féminin !

Matinée d’échanges avec des femmes demandeuses d’emploi. La ...

»

Régionales 2021 : Aurélien Pradié, tête de liste LR en Occitanie, annonce la couleur

Entretien avec le numéro 3 du parti et député du Lot. « Je ...

»

Le PS 46 « est historiquement inscrit dans le combat des femmes »

Communiqué ce 8 mars. A l’occasion de la journée internationale ...

»

Cahors Gymnastique espère de meilleurs lendemains

L’AG aura lieu le 27 mars. En septembre 2020 timidement, sans ...

»

Labastide-Marnhac : La pétanque en ordre de « match »

Carreau malgré tout ! A l’instar de nombreux autres sports, ...

»

Cahors – Coronavirus : 100 personnes vaccinées ce dimanche à l’espace Clément Marot

La campagne s’intensifie. Ce 7 mars, Julie Senger, déléguée ...

»

Gourdon : Aurélien Pradié prend la défense de la cité scolaire

Le député du Lot a écrit au DASEN. Le député du Lot, Aurélien ...

»

Accident à Gramat

Sortie de route sur la D807. Ce dimanche 7 mars, un Thégratois ...

»

« Heure Indue » : Une nuit chez le Dr Pelloux

Podcast avec Johann Roques à déguster. Dans le nouvel épisode du ...