background img

Nouvel article

776 Views

Les pêcheurs lotois dans les starting-blocks pour l’ouverture le 12 mars


Tout est prêt !

Pour les quelque 13 500 pêcheurs Lotois, le coup d’envoi de la saison de pêche 2022 est fixé au samedi 12 mars à 6 h 45. Si l’ouverture est l’occasion de passer de bons moments à la pêche, le regard à l’affût de la moindre touche ; c’est aussi l’opportunité de profiter du renouveau, des prémices du printemps, de la nature, du chant des oiseaux et des grands espaces !

> Des conditions idéales

« Cette année le niveau d’eau des rivières est bon, ni trop haut ni trop bas, les pluies de la mi-février ont permis aux cours d’eau de garder un débit convenable » souligne Patrick Ruffié, président de la Fédération départementale de pêche, qui se veut confiant sur le bon déroulement de la saison. Le contraste est en effet sans appel en comparaison avec les saisons 2020 et 2021, années rythmées pas de nombreuses restrictions sanitaires.

> La pêche de la truite dans le Lot, une pêche pour tous !

Des petits cours d’eau sinueux du Ségala, jusqu’aux eaux limpides des rivières du Causse, de la Bouriane ou du Quercy Blanc, en passant par les grands cours d’eau que sont la Cère, le Célé, ou la Dordogne ; le département du Lot offre une très large diversité de milieux. Le territoire est également riche de 34 plans d’eau dans lesquels seront déversés près de 15 000 truites pour le samedi 12 mars. Que l’on recherche une pêche sédentaire, en famille ou entre amis autour d’un plan d’eau, ou une pêche plus itinérante sur les 1 500 km de cours d’eau de 1ère catégorie, il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux. Les pêcheurs spécialisés préféreront rechercher des truites autochtones dans les cours d’eau sauvages et préservés du Ségala. En effet, les nombreuses études réalisées par la Fédération de pêche du Lot ont permis d’identifier les cours d’eau « fonctionnels » où les populations de truites fario sauvages sont significatives. Afin de ne pas perturber ces populations natives, aucune introduction de truites domestiques n’y est réalisée. C’est le cas de l’amont de la Bave et de la Cère, du Tolerme, du Mamoul, du Veyre et du Bervezou (…) pour ne citer qu’eux. Ailleurs, sur les cours d’eau moins « fonctionnels », les associations et la fédération procèdent à d’importants déversements de truites fario et de truites arc-en-ciel. En effet, pour l’ouverture, ce ne sont pas moins de 5,5 tonnes de truites (soit environ 15 000 truites fario et 13 500 truites arc en ciel), toutes issues de la pisciculture Fédérale du Colombier à Linac qui ont rejoint les cours d’eau et les plans d’eau du département. Ces déversements sont réalisés sur les secteurs où s’additionnent forte pression de pêche et faible productivité du milieu. Les cours d’eau concernés par ces lâchers sont notamment le Vert, le Lemboulas, le Céou, la Masse, l’Alzou, la partie aval du Vers, etc… Les plans d’eau n’échappent pas à cette règle non plus puisque de nombreux empoissonnements sont prévus sur Catus, Montcuq, Le Tolerme, Laumel à Gourdon, Caillac, Cassagnes, Cazals, Mezels, la Prairie à Gramat ou encore Lacapelle-Marival… « Pour ceux qui souhaitent découvrir la pêche sur des parcours plus adaptés aux débutants, nous leur conseillons de se tourner vers un des 6 parcours labellisés (découverte et famille) du département : le Clédelle à Puy-l’Evêque (réservé aux moins de 16 ans), le Vers au lieu-dit Moulinet, la Bave au moulin de Riol, le Célé à Figeac, l’étang de Laumel à Gourdon et le plan d’eau de Saint-Sernin à Montcuq. Sur ces 6 parcours faciles d’accès, des lâchers de truites y sont réalisés régulièrement tout au long de l’année pour offrir des conditions optimales d’apprentissage. Enfin, les adeptes de la pêche sportive en nokill (parcours de graciation) trouveront leur bonheur sur l’un des 6 parcours de remise à l’eau du Lot : La Dordogne à Floirac, Le Célé à Orniac, Le Célé à Linac, La Bave à Saint Céré, le Girou à Cénevières et le Veyre à Bagnac. Sur ces secteurs, toutes les truites capturées doivent immédiatement être remises à l’eau » précise Patrice Jaubert, le directeur. 

> Une activité qui garde la pêche !

Malgré la pandémie de Covid-19 qui a fortement impacté 2020 et 2021, le nombre de pêcheurs est en constante augmentation. Force est de constater que les activités de pleine nature, pratiquées seul ou en petit comité, n’ont pas été autant impactées par les restrictions sanitaires que les sports collectifs ou les loisirs en salle. Entre 2019 et 2021, toutes catégories confondues, le nombre de pêcheurs a respectivement augmenté de 4 % et de 10 %. Parmi ces augmentations, ce sont les cartes « mineurs » qui ont connu la plus belle croissance avec 6 % de cartes supplémentaires entre 2019 et 2020 et plus de 10% entre 2020 et 2021. Patrice Jaubert, et son équipe se réjouissent de ce constat qui vient à la fois témoigner de l’engouement du jeune public pour la pêche et à la fois récompenser les nombreuses actions menées par la fédération en matière d’animations/promotion de la pêche. « Voilà 15 ans que notre service animation initie plus de 1 500 jeunes à la pêche et aux milieux aquatiques tous les ans. C’est notamment grâce aux interventions de nos animateurs dans les établissements scolaires, centres de loisirs, mjc (…) et à la mise en place de différentes formules de stages que les effectifs de pêcheurs sont à nouveau en hausse » conclut le directeur. Les actions de promotion de la pêche vont continuer de s’intensifier partout dans le département grâce notamment à l’arrivée d’un nouvel animateur pêche diplômé d’Etat au sein de la fédération.

> Une activité sous contrôle !

Les 24 gardes-pêche assermentés du département seront le terrain tout le week-end de l’ouverture, avant tout pour rencontrer les pêcheurs, répondre aux questions mais également pour réaliser des contrôles de cartes de pêche et de respect de la réglementation. En 2021, 3 802 pêcheurs ont été contrôlés par les gardes assermentés sur le département, pour une trentaine de PV dressés, soit environ 1 % des pêcheurs contrôlés. Comme en 2021, des opérations de contrôles seront également réalisées par les services de l’Office Français pour la Biodiversité, par la Gendarmerie nationale ou la Police nationale en zone urbaine.

> Une année 2022 plus que jamais tournée vers la jeunesse.

Le directeur de la fédération se félicite de la décision prise par le Conseil d’administration de conforter le Pôle Départemental d’Initiation et de Promotion du Loisir Pêche, qui grâce au recrutement d’un nouvel animateur, permet de multiplier les interventions pédagogiques en milieu scolaire et d’initier les jeunes au loisir pêche. Grâce au soutien du département et à sa politique en faveur de l’attractivité, une canne à pêche est offerte à chaque jeune à l’issue de sa première initiation. Mais la dynamique de la fédération ne s’arrête pas là puisqu’en 2022, elle mettra à la disposition des débutants deux supports innovants : un guide spécifique pour les moins de 12 ans (disponible chez les détaillants ou à la fédération) ainsi qu’une toute nouvelle « émission » sous forme de tutoriel proposée sur la chaîne Youtube de la fédération de pêche du Lot ou sur sa page Facebook : « La main à l’Appât ».

> Pour toute informations contacter la fédération de pêche au 05 65 35 50 22 et sur www.pechelot.com.

> En pratique pour une bonne ouverture 2022

– assurez-vous que vous avez bien renouvelé votre carte sur www.cartedepeche.fr ou chez votre dépositaire

– Prélèvement maximum autorisé : 5 truites par jour et par pêcheur

– Taille légale de capture de la truite arc-en-ciel : 20 cm

– Tailles légales de captures de la truite fario :

-20 cm sur les affluents de la Cère, la Bave en amont du pont des 3 eaux, les affluents de la Bave sauf le ruisseau d’Autoire, les affluents du Célé sauf Célé et Sagne, l’Ouysse en amont du gouffre de Thémines, le Frances

-30 cm sur la Dordogne

-23 cm sur les autres cours d’eau et plans d’eau.

– Heure légale le 12 mars à partir de 6 h 45 le matin et jusqu’à 19 h 25 le soir.

– Attention : pêche au leurre ou au vif interdite en 2ème catégorie jusqu’au 29 avril inclus

Récemment Publié

»

Rugby : Luzech en 16ème de finale du championnat de France contre Naves

Coup d’envoi ce dimanche 22 mai à 15 h sur le terrain de ...

»

Cahors – Le Montat : La fête des vins au lycée des Territoires, c’est ce dimanche 

On va se régaler.  18ème édition de la fête des vins du lycée ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la 1ère manche de la Coupe de France 

Elle s’est déroulée à Saint-Gervais le Port (38). Pour la ...

»

Cahors : Le festival régional de théâtre est de retour du 25 au 28 mai

Edition 2022 exceptionnelle.  « Le festival régional de ...

»

Pradines : Les musiciens du lycée Clément Marot en concert ce lundi à La Prade

Coup d’envoi à 20 h 30.  Ce lundi 23 mai, à 20 h 30, salle de ...

»

Sibelle, les combats de coqs et le printemps des cimetières

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Elections législatives 2022 : Et les candidats sur la ligne de départ sont…

La liste dans l’article.  La date de dépôt des candidatures ...

»

Lalbenque : Ressourcerie éphémère ce samedi

Nouvelle initiative du tiers-lieu.  Le tiers-lieu organise une ...

»

Creysse : Guy Verrier va exposer dans la salle du haut moulin 

Son univers est à découvrir du 26 au 29 mai. « Aquarelle et ...

Menu Medialot