background img

Nouvel article

1169 Views

Les Causses du Quercy inspirent des élus du Gers


Le territoire d’Astarac souhaite créer un Parc Naturel Régional.

Vendredi 25 janvier, le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy a accueilli une délégation gersoise en voyage d’étude.  Les élus de trois Communautés de communes du territoire d’Astarac, au sud d’Auch, ont le projet de créer un Parc Naturel Régional. Pour découvrir le fonctionnement d’un Parc, sa gouvernance, ses projets, ils ont choisi de venir dans les Causses du Quercy, où ils ont été accueillis par Catherine Marlas, la présidente du Parc, et Philippe Andlauer, son directeur.  La journée, passée sur le terrain, a permis au groupe, composé d’une vingtaine d’élus et de techniciens, de découvrir les actions menées par le Parc de façon très concrète.

article

A Lalbenque, les participants ont pu apprécier l’équipement d’un sentier de randonnée, celui de la truffe, ainsi que la mise en place d’une signalétique d’information locale harmonisée pour les commerces, artisans, hébergements et sites touristiques locaux. A Laburgade, on a parlé transition énergétique avec la rénovation de la mairie et l’extinction de l’éclairage public : l’occasion d’aborder une politique majeure des Causses du Quercy, la préservation du ciel noir.  Pour aborder les questions d’économie, direction Concots, avec la visite d’un chantier de restauration du patrimoine mené par Laurent Moles, artisan maçon, puis le partage d’un repas au restaurant « L’Esprit du Causse », tous deux bénéficiaires de la Marque Valeurs Parc et membres du réseau Marque.

Les échanges se sont poursuivis l’après-midi à Escamps autour de la question de la gestion de l’espace. Denis Letartre, président de l’Association foncière pastorale locale, a expliqué le travail des éleveurs, et des brebis, pour reconquérir des espaces embroussaillés au bénéfice de l’agriculture, de la biodiversité et des paysages.  Puis le groupe s’est dirigé vers la phosphatière des Tempories, aménagée par le Parc pour recevoir le public. L’occasion de parler du Géoparc mondial UNESCO, un label qui qualifie les Causses du Quercy au niveau international. La journée s’est terminée à Limogne-en-Quercy, à la salle culturelle récemment aménagée, avec une présentation de la politique culturelle et éducative du Parc. 

Le chemin jusqu’à la création du Parc de l’Astarac reste encore long mais nul doute que ce premier voyage d’étude aura contribué à éclairer et mobiliser davantage encore les élus gersois dans leur volonté de mener leur projet à bien. 

Récemment Publié

»

Le comité des fêtes de Lamagdelaine revient et lance son premier marché de Noël 

Il aura lieu le 18 décembre, à partir de 10 h.  C’est ...

»

« Pour une desserte ferroviaire digne de ce nom dans le Lot, l’Etat doit tenir ses engagements »

Carole Delga, Serge Rigal, et Jean-Marc Vayssouze haussent le ...

»

Cambes : Obtention du label « Eco-défis » pour A+B Communication

L’agence/imprimerie bénéficie déjà du label ...

»

Lalbenque : L’ouverture du marché aux truffes « sera une fête »

Le ban de la truffe ouvrira ce 6 décembre à 14 h 45 pour les ...

»

Lot : 954 armes et 22 600 munitions récoltées lors de l’opération d’abandon simplifié

Parallèlement, 447 armes jusqu’ici non déclarées ont été ...

»

Vers-Lamagdelaine : Chants de Noël et bal occitan au menu ce samedi 10 décembre

2 temps forts à 17 h et 21 h.  En collaboration avec l’IEO ...

»

Esclauzels et Arcambal (RD 10) : Risque d’éboulement et mise en place d’une déviation

La circulation est interdite jusqu’au 14 décembre 2022, sur ...

»

Rassemblement Rugby Quercy Féminin : Une première victoire fondatrice !

Les séniores l’ont emporté face à leurs homologues de ...

»

Lalbenque : Le spectacle « Au pied de mon arbre », c’est ce vendredi 9 décembre 

Rendez-vous à 20 h 30, à la salle des fêtes de la ...

Menu Medialot