Nouvel article

1533 Views

Les buralistes du Lot contre le paquet neutre


Les professionnels dénoncent le projet de loi. Plusieurs actions sont annoncées.

« On va stigmatiser les fumeurs avec des photos choc sur les deux côtés du paquet. Même pour nous, nos employés, cela va être la galerie des horreurs. On est dans les farces et attrapes » expliquent en choeur, Thierry Scheid, président des buralistes du Lot, et François Sol, le secrétaire général. Les deux hommes, comme les 122 buralistes du département, en ont gros sur le paquet. En réaction, ils relaient une opération nationale, « ça, c’est de l’humiliation ». « Cette loi santé, que Marisol Touraine veut faire passer en force au parlement, va être débattue à partir du mardi 31 mars. Nous allons faire une action ce jour-là, devant le ministère de la santé et l’Assemblée Nationale. Sur le Lot, nous serons quinze à manifester et nous fermerons le mardi, localement, dans tout le département, de 14 h à 15 h, pour montrer notre mécontentement. C’est une mesure humiliante pour les buralistes et les commerces de proximité » poursuit le président. François Sol prend le relais : « On est les seuls en Europe à vouloir passer au paquet neutre. On entend des bruits de couloir qui annoncent que les marques vont attaquer en justice le gouvernement. Cela peut coûter des milliards. On peut se demander à quoi sert l’Europe ? Par exemple, l’Allemagne a encore les paquets sans photos, sans mentions « Fumer tue », alors que la consommation baisse chez eux grâce à un gros travail de prévention dans les établissements scolaires. Il y a donc autre chose à faire. En plus, avec cette loi, la contrebande va forcément augmenter. »

Rencontre avec Dominique Orliac

Ce jeudi, les deux représentants des buralistes ont rencontré la députée du Lot, Dominique Orliac. Une entrevue qu’ils jugent « positive » : La députée, qui défend la santé publique, nous a dit que c’était une loi aberrante au vue de la situation, et qu’elle allait faire remonter l’information et en parler à son groupe parlementaire. » Thierry Scheid évoque aussi le volet social : « Si cette loi passe, il va y avoir de la casse, des fermetures et des emplois qui vont disparaitre. » Leur conclusion renvoie à leur slogan : « Oui à la prévention, non à la punition ! »

Récemment Publié

»

Département du Lot : Christophe Proença, nouvel homme fort du tourisme

Il est le nouveau vice-président du Conseil départemental. Ce ...

»

Vers : Jérôme Tuffal expose à La Truite Dorée

Son univers est à découvrir sur les cimaises de l’établissement ...

»

Lalbenque – Municipales 2020 : Liliane Lugol et Sébastien Nodari, « ensemble pour Lalbenque »

Les listes fusionnent et forment  Demain Lalbenque Ensemble. Les ...

»

Cahors : M6 a tourné « La Meilleure Boulangerie de France » avec Jérôme Moulinou

Les Gourmandises de Lilu étaient sous le feu des projecteurs. Ce ...

»

Causse de Labastide-Murat : Des animations pour les enfants et les ados cet été

Elles ont été élaborées en respectant un protocole strict et ...

»

Salviac : Nouvelle organisation pour le marché

Le 1er aura lieu le 10 juin. Le marché hebdomadaire de Salviac aura ...

»

L’Agence départementale pour le spectacle vivant aux côtés des acteurs culturels lotois

L’équipe reste mobilisée. Depuis le 11 mai, l’équipe de ...

»

Marc Gastal réélu maire de Parnac

La séance s’est déroulée dans les conditions sanitaires ...

»

« Quand il fait nuit dans le ciel », le premier livre d’Angélique Garcia

Il sort ce 2 juin. « Tous les jours, je vais voir l’océan. Les ...

Menu Medialot