background img

Nouvel article

1851 Views

Les buralistes du Lot contre le paquet neutre


Les professionnels dénoncent le projet de loi. Plusieurs actions sont annoncées.

« On va stigmatiser les fumeurs avec des photos choc sur les deux côtés du paquet. Même pour nous, nos employés, cela va être la galerie des horreurs. On est dans les farces et attrapes » expliquent en choeur, Thierry Scheid, président des buralistes du Lot, et François Sol, le secrétaire général. Les deux hommes, comme les 122 buralistes du département, en ont gros sur le paquet. En réaction, ils relaient une opération nationale, « ça, c’est de l’humiliation ». « Cette loi santé, que Marisol Touraine veut faire passer en force au parlement, va être débattue à partir du mardi 31 mars. Nous allons faire une action ce jour-là, devant le ministère de la santé et l’Assemblée Nationale. Sur le Lot, nous serons quinze à manifester et nous fermerons le mardi, localement, dans tout le département, de 14 h à 15 h, pour montrer notre mécontentement. C’est une mesure humiliante pour les buralistes et les commerces de proximité » poursuit le président. François Sol prend le relais : « On est les seuls en Europe à vouloir passer au paquet neutre. On entend des bruits de couloir qui annoncent que les marques vont attaquer en justice le gouvernement. Cela peut coûter des milliards. On peut se demander à quoi sert l’Europe ? Par exemple, l’Allemagne a encore les paquets sans photos, sans mentions « Fumer tue », alors que la consommation baisse chez eux grâce à un gros travail de prévention dans les établissements scolaires. Il y a donc autre chose à faire. En plus, avec cette loi, la contrebande va forcément augmenter. »

Rencontre avec Dominique Orliac

Ce jeudi, les deux représentants des buralistes ont rencontré la députée du Lot, Dominique Orliac. Une entrevue qu’ils jugent « positive » : La députée, qui défend la santé publique, nous a dit que c’était une loi aberrante au vue de la situation, et qu’elle allait faire remonter l’information et en parler à son groupe parlementaire. » Thierry Scheid évoque aussi le volet social : « Si cette loi passe, il va y avoir de la casse, des fermetures et des emplois qui vont disparaitre. » Leur conclusion renvoie à leur slogan : « Oui à la prévention, non à la punition ! »

Récemment Publié

»

« Le Lot en Bodéga » à Cahors, c’est ce lundi soir

Rendez-vous à partir de 19 h 30 allées des Soupirs (entre le pont ...

»

Ecomusée de Cuzals : L’artisanat rural à l’honneur

Journée d’animations le 8 août. L’écomusée de Cuzals ...

»

Cressensac-Sarrazac : Marché gourmand à l’Hôpital Saint-Jean

Il aura lieu le 14 août. Samedi 14 août, à partir de 18 h, la ...

»

Lauzès : 1ère édition du festival « Sortie de route » les 13, 14 et 15 août

Riche programme. « Prendre un virage à toute allure ».  ...

»

Accident à Figeac

Choc sur la RD 822. Ce 1er août, peu après 6h45, les gendarmes de ...

»

Petits et grands en visite au château des Doyens à Carennac !

Parcours de visite en famille. Le château des Doyens, animé par ...

»

Cahors : Le chèque solidaire de la Table Ronde à Hôpital Sourire

Joli geste du club actions. Ce vendredi 30 juillet, à La ...

»

ClassiCahors : Le festival va se clôturer en beauté

Le public a répondu présent pour l’édition 2021 avec encore ...

»

Saint-Martin-Labouval : Deux expositions à découvrir à La Salle rouge

Marie-Claude Véry et Laure Gallet présentent leurs univers ...