background img

Nouvel article

1484 Views

Le vin de Cahors, placement refuge en temps de crise ?


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

Mercredi, un lot de 34 flacons de Cahors âgés (millésimes 1929, 1937 ou 1945) a été adjugé pour 1750 euros lors d’une vente aux enchères, a annoncé un passionné sur Twitter. Il s’agissait de bouteilles produites à Prayssac, des « Clos Gamot » (maison réputée pour la bonne tenue de garde de ses vins), qui avaient été bien conservées car notées « bas goulot » sur le catalogue. Mais ce qui interpelle, c’est évidemment le prix. Sur le même catalogue, l’estimation de ce lot n’était que de 300 à 500 euros. De là à vous donner des idées si vous cherchez à diversifiez vos placements alors que la bourse dévisse…

L’édition 2020 du Tour de France a donc été repoussée et partira de Nice le 29 août pour se terminer le 20 septembre à Paris. Si tout va bien. Pour prendre son mal en patience, en ces temps de confinement, la chaîne Eurosport rediffuse actuellement des étapes (complètes ou en résumé) ayant marqué l’histoire de la Grande boucle. Cette semaine, ainsi, on a pu revivre la 10ème étape du Tour de France 1994 qui reliait le 12 juillet Bergerac à Cahors. Soit 160,5 km. Elle fut remportée par Jacky Durand, alors champion de France en titre. Le Lavallois avait surpris ses compagnons d’échappée à 8 km de la ligne pour glaner son premier succès sur le Tour en 3 h 38 minutes et 11 secondes. Miguel Indurain était maillot jaune. Il le conserva jusqu’aux Champs. Notons encore que le lendemain, la 11ème étape Cahors-Lourdes Hautacam (263 km) fut gagnée par Luc Leblanc et le surlendemain, le 14 juillet, un certain Richard Virenque s’imposait entre Lourdes et Luz Ardiden. Un été décidément favorable aux tricolores. Mais tout cela ne nous rajeunit pas…

On connaît désormais le palmarès de la fréquentation des grands sites lotois en 2019, l’Agence de développement touristique ayant publié les chiffres concernant « les activités de découverte culturelle ou de plein air ». N’ont été pris en compte évidemment que les équipements ou lieux possédant une billetterie ou un éco-compteur. « L’analyse des réponses obtenues met en évidence 18 lieux de visite dont la fréquentation est supérieure à 20 000 entrées et, pour 8 d’entre eux, supérieure à 50 000 » remarque l’Agence. Qui ajoute : « En 2019, on peut estimer que ces équipements ont été fréquentés par plus de 1,9 million de visiteurs, soit une progression de l’ordre de 3 % par rapport à 2018. En terme de saisonnalité, on constate que les 2 mois d’été regroupent 56 % de la fréquentation, le printemps (avril à juin) 25 % et l’automne (septembre à novembre) 15%. » Dans le détail, au niveau des châteaux, Bonaguil (61 912 visiteurs) devance largement Castelnau-Bretenoux (44 131). Les autres sont loin derrière. Pour ce qui est des musées, le Musée Champollion à Figeac avec 39 660 visiteurs se situe loin devant le Musée de l’Automate à Souillac (14 538). Côté gouffres et grottes, pas de surprise, avec quelque 500 000 tickets, Padirac est le leader incontesté mais la Grotte de Pech Merle à Cabrerets avec 76 956 n’est pas ridicule. Pour les zoos ou assimilés, le Parc Animalier de Gramat (89 341 entrées) domine l’Ecoparc du Rocher des Aigles à Rocamadour (77 323). Dans leurs catégories respectives, la Maison des Arts Georges Pompidou à Cajarc (32 739 visiteurs) et le Chemin de fer du Haut Quercy à Martel (98 200 voyageurs) réalisent de bonnes performances. Enfin, pour ce qui est des monuments et sites naturels, le Pont Valentré à Cahors équipé d’un éco-compteur a attiré 241 430 visiteurs, et sur le Chemin de halage à Bouziès, pas moins de 69 690 randonneurs ont été dénombrés. Sur ce, pas besoin de vous dire pourquoi les chiffres 2020 n’auront très certainement rien à voir avec ce millésime…

En cette période où l’on répète sur tous les tons, et à juste raison, qu’il faut rester chez soi, la télé rediffuse à l’envi des grands classiques. Habitué par ailleurs à provoquer des réactions parfois virulentes, le député Pradié a donc tweeté dimanche dernier : « Ce sera mon tweet le moins discutable de cette période : « Le Père Noël est une ordure » est un petit mythe ! ». Quelque 67 followers du parlementaire ont liké. Et on est également d’accord !

article

Visuel @DR

Récemment Publié

»

Grand Figeac : La nouvelle saison culturelle de l’Astrolabe se dévoile

Elle démarre le samedi 10 octobre à Capdenac-le-Haut. « Le ...

»

Ecole de rugby du canton de Puy-l’Evêque : Un jeu de maillots pour les enfants

Les petits ont reçu leurs tenues de la main des partenaires. Ce ...

»

Cahors : Alain Merlo décoré de la croix d’Officier de la Légion d’Honneur

Le lieutenant-colonel des pompiers du Lot était entouré des siens ...

»

Les élus de Payrignac sensibilisés à l’utilisation des défibrillateurs

Trois sessions ont eu lieu. A la demande de la municipalité de ...

»

La Convention Citoyenne pour le Climat du Lot est lancée !

Plusieurs réunions seront organisées dans différentes communes ...

»

Sousceyrac, Touzac, Calvignac : Travaux sur les routes à l’horizon

Des déviations vont être mises en place. Plusieurs travaux sur ...

»

La Fédération BTP 46 « tournée vers l’avenir »

L’assemblée générale a eu lieu le 24 septembre. La ...

»

Aurélien Pradié rend hommage à Jacques Chirac

Une cérémonie a eu lieu à l’occasion de l’anniversaire de sa ...

»

Biars-sur-Cère : Nouveau départ pour Body Form

La salle de sports est située rue du 19 mars 1962. Body Form vient ...