Nouvel article

1935 Views

Le Sgen-CFDT et la FCPE demandent à Jean-Michel Blanquer de venir évaluer l’école inclusive dans le Lot


Le syndicat et la fédération des parents d’élèves veulent faire bouger les lignes.

Loin du « buzz », du bruit et de la fureur des dernières semaines, le Sgen-CFDT et la FCPE du Lot vont envoyer une lettre ouverte au ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avec un seul objectif : faire avancer l’école inclusive dans le département.

Et Vincent Gomez, secrétaire départemental Sgen-CFDT, d’en détailler le contenu :

« – le jour de la rentrée, 80 élèves notifiés MDPH n’étaient pas accompagnés, certes un chiffre en baisse  par rapport à la rentrée 2017 mais qui reste important

– le nombre d’heures figurant sur les notifications MDPH non respecté est en réelle augmentation (jusqu’à 6 heures de moins), phénomène touchant beaucoup plus d’élèves que les années précédentes

– une baisse importante du nombre de personnels AVS (sous contrat CUI-PEC), qui doit passer de 127 à 105 d’ici décembre 2018

– l’enveloppe restante des contrats AESH est d’actuellement 7 ETP ce qui est très insuffisant pour couvrir les besoins déjà connus mais aussi les prochaines notifications jusqu’à la fin de l’année scolaire

– certains secteurs géographiques ne permettent plus de recruter des personnels AESH faute de candidatures

– il est annoncé que la « mutualisation » des heures serait une piste pour pallier aux manques de personnels auprès des élèves, alors que des notifications MDPH ne sont déjà pas respectées

– une dérive avec le  recrutement de personnels en service civique sur des missions d’accompagnement du handicap ; désormais, des personnels (pouvant être mineurs) peuvent occuper certaines missions spécifiques à celles des AVS-AESH

– les listes d’attente dans les établissements spécialisés peuvent dépasser plusieurs années dans le Lot et dans des départements limitrophes.

Tout cela nous laisse croire qu’à partir de fin octobre 2018, plus aucun recrutement ne sera possible dans notre département (sauf démissions d’AESH). Vous comprendrez donc que malgré vos propos rassurants sur cette question nous soyons particulièrement inquiets. Quelques dernières interventions médiatiques nous interrogent tout particulièrement car elles sont loin de répondre à la réalité constatée dans notre département :

– aucun personnel AESH dans le Lot ne possède un contrat à temps plein, les ¾ étant entre 20 et 24 heures par semaine donc ayant un salaire inférieur à 700€ par mois

– aucun personnel AESH n’a eu accès aux 60 heures de formation lors de leur contrat d’AVS alors que la formation continue est annoncée comme une réalité

– des personnels AVS-AESH ne sont pas remboursés des déplacements aux convocations aux formations et aux réunions obligatoires faute de moyens suffisants au Rectorat de Toulouse et/ou à la DSDEN du Lot (depuis de nombreuses années pour certain-e-s)

– les aides de l’action sociale n’ont pas été payées cette année (aide à la prise en charge financière du repas du midi par exemple)

– le nombre de personnels devant attendre 11 années (5 ans d’AVS + 6 ans d’AESH) pour accéder à un CDI est selon nous en augmentation, ce qui est réellement discriminant et vecteur de démissions

– les contrats AESH pour des missions identiques varient selon l’employeur local et ne tiennent pas compte des 14 heures annuelles de fractionnement

– les personnels AESH viennent de voir leur salaire amputé de plus de 1% à partir de septembre 2018 suite à la suppression de l’indemnité compensatrice CSG car leur contrat impose un renouvellement annuel »

« La réponse n’est pas adaptée » rajoute Pauline Lair, personnel AESH et responsable départementale du dossier « précarité ». « Le gouvernement va se mouiller » espère Eric Labastie, président de FCPE du Lot. « On demande à M. Blanquer de venir échanger de vive voix avec nous dans un département ouvert au dialogue » a conclu Vincent Gomez.

article

> La FCPE du Lot a lancé un questionnaire en ligne « Signalez-nous les AVS/AESH manquant ! » : qui « permettra de construire une carte des manques à l’échelle départementale pour cette rentrée 2018 » :  http://k6.re/3u87D

Récemment Publié

»

Cahors : Une oeuvre contemporaine projetée sur la coupole orientale de la cathédrale 

Elle est à découvrir tous les après-midis jusqu’au 9 ...

»

CahorSauzet Basket : Ça va remuer dans le Chaudron ! 

Coup d’envoi à 20 h 30, ce samedi. L’adversaire du soir, ...

»

Rugby : Gramat se déplace à Souillac sans complexe

Derby ce dimanche pour les Rouge et Bleu. La Jeunesse Sportive ...

»

Ginouillac : Journée pétanque au féminin et solidaire le 29 septembre

L’engagement sera reversé à l’association « Pause aux ...

»

Figeac : La coupe du monde de rugby au menu à Paul Bert

L’équipe du restaurant scolaire est prête pour le coup ...

»

Soulomès, Vaylats, Louvre-sur-Lot, Gintrac… le patrimoine dans tous ses états

Ce week-end, il y en aura pour tous les goûts ! Le département du ...

»

Figeac : Prolongation de l’exposition au Viguier du Roy 

Des visites sont organisées avec l’artiste dans le cadre des ...

»

Cahors : Rassemblement et marche pour la paix et le climat

Elle se déroulera ce samedi 21 septembre. Dans le cadre de ...

»

Francoulès : « Une violence insoutenable envers les victimes de la route et leurs familles »

Les silhouettes symboliques sur le giratoire ont été ...

Menu Medialot