Nouvel article

1474 Views

Le Sgen-CFDT et la FCPE demandent à Jean-Michel Blanquer de venir évaluer l’école inclusive dans le Lot


Le syndicat et la fédération des parents d’élèves veulent faire bouger les lignes.

Loin du « buzz », du bruit et de la fureur des dernières semaines, le Sgen-CFDT et la FCPE du Lot vont envoyer une lettre ouverte au ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avec un seul objectif : faire avancer l’école inclusive dans le département.

Et Vincent Gomez, secrétaire départemental Sgen-CFDT, d’en détailler le contenu :

« – le jour de la rentrée, 80 élèves notifiés MDPH n’étaient pas accompagnés, certes un chiffre en baisse  par rapport à la rentrée 2017 mais qui reste important

– le nombre d’heures figurant sur les notifications MDPH non respecté est en réelle augmentation (jusqu’à 6 heures de moins), phénomène touchant beaucoup plus d’élèves que les années précédentes

– une baisse importante du nombre de personnels AVS (sous contrat CUI-PEC), qui doit passer de 127 à 105 d’ici décembre 2018

– l’enveloppe restante des contrats AESH est d’actuellement 7 ETP ce qui est très insuffisant pour couvrir les besoins déjà connus mais aussi les prochaines notifications jusqu’à la fin de l’année scolaire

– certains secteurs géographiques ne permettent plus de recruter des personnels AESH faute de candidatures

– il est annoncé que la « mutualisation » des heures serait une piste pour pallier aux manques de personnels auprès des élèves, alors que des notifications MDPH ne sont déjà pas respectées

– une dérive avec le  recrutement de personnels en service civique sur des missions d’accompagnement du handicap ; désormais, des personnels (pouvant être mineurs) peuvent occuper certaines missions spécifiques à celles des AVS-AESH

– les listes d’attente dans les établissements spécialisés peuvent dépasser plusieurs années dans le Lot et dans des départements limitrophes.

Tout cela nous laisse croire qu’à partir de fin octobre 2018, plus aucun recrutement ne sera possible dans notre département (sauf démissions d’AESH). Vous comprendrez donc que malgré vos propos rassurants sur cette question nous soyons particulièrement inquiets. Quelques dernières interventions médiatiques nous interrogent tout particulièrement car elles sont loin de répondre à la réalité constatée dans notre département :

– aucun personnel AESH dans le Lot ne possède un contrat à temps plein, les ¾ étant entre 20 et 24 heures par semaine donc ayant un salaire inférieur à 700€ par mois

– aucun personnel AESH n’a eu accès aux 60 heures de formation lors de leur contrat d’AVS alors que la formation continue est annoncée comme une réalité

– des personnels AVS-AESH ne sont pas remboursés des déplacements aux convocations aux formations et aux réunions obligatoires faute de moyens suffisants au Rectorat de Toulouse et/ou à la DSDEN du Lot (depuis de nombreuses années pour certain-e-s)

– les aides de l’action sociale n’ont pas été payées cette année (aide à la prise en charge financière du repas du midi par exemple)

– le nombre de personnels devant attendre 11 années (5 ans d’AVS + 6 ans d’AESH) pour accéder à un CDI est selon nous en augmentation, ce qui est réellement discriminant et vecteur de démissions

– les contrats AESH pour des missions identiques varient selon l’employeur local et ne tiennent pas compte des 14 heures annuelles de fractionnement

– les personnels AESH viennent de voir leur salaire amputé de plus de 1% à partir de septembre 2018 suite à la suppression de l’indemnité compensatrice CSG car leur contrat impose un renouvellement annuel »

« La réponse n’est pas adaptée » rajoute Pauline Lair, personnel AESH et responsable départementale du dossier « précarité ». « Le gouvernement va se mouiller » espère Eric Labastie, président de FCPE du Lot. « On demande à M. Blanquer de venir échanger de vive voix avec nous dans un département ouvert au dialogue » a conclu Vincent Gomez.

article

> La FCPE du Lot a lancé un questionnaire en ligne « Signalez-nous les AVS/AESH manquant ! » : qui « permettra de construire une carte des manques à l’échelle départementale pour cette rentrée 2018 » :  http://k6.re/3u87D

Récemment Publié

»

Les « gilets jaunes » sont toujours là ce mercredi

Barrages filtrants, opérations « péage gratuit » et escargot ...

»

Soirée partenaires pour le Cahors Football Club

La convivialité était au rendez-vous. Jeudi 15 novembre, le Cahors ...

»

Week-end difficile pour les équipes de Cahors Lot XIII

Tour d’horizon des catégories. > L’équipe des U15, en ...

»

Un pont entièrement refait à neuf à Saint-Sauveur-la-Vallée

Les travaux avaient débuté en septembre. En 2018, des travaux ...

»

Pays de Lalbenque-Limogne : La parole aux habitants pour définir les projets de demain

Deux réunions publiques se dérouleront le 29 novembre à Varaire et ...

»

Cahors : Soirée hommage à Stanley Kubrick ce jeudi au cinéma Le Quercy

Deux films et des tapas sont au programme à partir de 18 h 30. Les ...

»

Cahors : La belle reprise du Bistro de l’Isa 

Nouvelle aventure pour Eric et Isabelle Bargues. Depuis le 1er ...

»

Cauvaldor : Des animations autour du livre pour les assistants maternels et les enfants 

3 soirées gratuites sont au programme les 3, 4 et 5 décembre. En ...

»

Cahors Rugby : Eiffage prend de la hauteur à Lucien Desprats

De nouveaux panneaux ont été posés sur la tribune populaire. Ce ...

Menu Medialot