Nouvel article

1121 Views

« Le potentiel de créations d’emplois est énorme »


Arrivée dans le Lot le 9 mars dernier, Catherine Ferrier, préfète du Lot, a fait le tour des dossiers. Entretien.

Medialot : Vos premières impressions sur le département ?

Catherine Ferrier : « Je ne connaissais pas le Lot. C’est un département accueillant. Je trouve les gens francs et honnêtes. Ils me semblent ouverts au dialogue. On a ici, dans le Lot, beaucoup de gens très entreprenants, pleins d’énergie. C’est un département qui n’est pas si rural avec un important taux d’emplois industriels. C’est un territoire plein d’atouts. J’ai rencontré les agents, j’ai fait le tour des services de l’Etat et je suis frappée par la motivation, le souci de cohésion. J’ai vu également des élus motivés pour travailler avec l’Etat. »

M. : Un mot sur les fermetures de classes et d’école ?

C.F. : « Il y a un petit nombre de fermetures de classes. Ce n’est pas agréable quand on est inspecteur d’Académie ou représentant de l’Etat de fermer des classes. C’est un signe qu’il y a moins d’enfants. J’ai noté un taux d’encadrement très élevé par rapport au reste de la Région. »

M. : D’un point de vue économique, le Lot n’est-il pas à la traine ?

C.F. : « Il y a quelque chose qui m’obsède, c’est le nombre d’emplois non pourvus. Au niveau de Pôle Emploi, c’est plus de 500. Nous sommes en train de recouper le nombre d’emplois non pourvus par arrondissement. Le potentiel de créations d’emplois est énorme. Une de mes priorités concernera également la transmission-reprise des exploitations et des entreprises. On regardera au cas par cas.»

« Il faut travailler avec les élus pour qu’il y ait des dessertes »

M. : La gare de Cahors est, a priori, en danger, que comptez-vous faire ?

C.F. : « Je n’ai pas encore rencontré le directeur régional de la SNCF, c’est prévu sur mon agenda. Il faut travailler avec les élus pour qu’il y ait des dessertes ou pour réduire la fracture numérique. Les infrastructures sont essentielles. L’autoroute est une chance. Une autre priorité est de faire en sorte que la locomotive régionale, métropolitaine accroche le wagon rural. Nous allons essayer d’avoir des actions concrètes avec les élus. »

M. : Les chiffres de la sécurité routière vous préoccupent-ils ?

C.F. : « Cela ne va pas du tout. J’ai regardé un par un les accidents mortels depuis trois ans. Il y en a un tiers qui sont liés à la prise d’alcool, de stupéfiants. C’est souvent les jeunes mais pas seulement. Un petit tiers, ce sont des personnes âgées qui font des malaises, qui sont éblouies… Et un énorme, ce sont des faits de conduite : vitesse inappropriée, priorité non respectée… On pourrait les éviter. C’est un défaut de prudence. Je suis désarmée par ce qui est un défaut de conscience de nos concitoyens. J’ai signé un courrier qui sera distribué à chaque nouveau titulaire du permis de conduire : « Vous avez le droit de conduire, ne pensez pas que vous maîtrisez votre véhicule » ».

« L’absence de sentiment d’insécurité crée l’insécurité »

M. : Et le nombre de cambriolages, l’insécurité ?

C.F. : « Les cambriolages, c’est ennuyeux. Il y a des vols organisés par des bandes avec des filières non lotoises. On fait des actions, on continue ce travail sur les filières. Si nos concitoyens nous aident, on va pouvoir se concentrer dessus. En effet, si on prend les voitures volées, dans 80 % des cas, les gens avaient laissé leurs clefs sur le contact. Pour les maisons, les entrepôts, dans un tiers des vols, les portes n’étaient pas fermées. L’absence de sentiment d’insécurité crée l’insécurité. Il y a également quelques tentatives de prise de pouvoir sur certaines zones du territoire. Je pense à une zone à Cahors. On a mené des petites actions coup de poing. Nous allons nous déplacer avec le maire de Cahors sur le quartier de Terre-Rouge. »

Récemment Publié

»

Cahors : Les Terminales du lycée Gaston Monnerville, du Pic du midi à la cité de l’Espace

Beau voyage. Du 16 au 18 octobre, les 75 élèves de terminale S ont ...

»

Cahors : La promenade Louis Sauvé inaugurée 

Elle est située aux abords du pont Valentré. Emotion et joie. Ce ...

»

Rugby : Gramat vise le haut du tableau

Les Rouge et Bleu reçoivent Rabastens ce dimanche. Joël Lavergne, ...

»

Cahors : Abominable en avant-première au cinéma Le Quercy

La séance est programmée ce dimanche, à 16 h. Les cinémas de ...

»

Le Tennis Club de Cahors en bonne santé

Les voyants sont au vert. L’assemblée générale annuelle du ...

»

Rugby : Le GSF veut (enfin) vaincre Saint-Cernin

Les Rouge et Noir se déplacent dans le Cantal avec de ...

»

Constans-Martel : Un stage de désensibilisation afin de surmonter la peur des serpents et des araignées

Il se déroulera le 30 octobre et le 10 novembre. Cédric Holié, ...

»

Angèle Préville vent debout contre la pollution plastique 

La sénatrice du Lot est à la pointe du combat notamment contre les ...

»

Tournez manèges avec Sibelle 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

Menu Medialot