background img

Nouvel article

1185 Views

L’association des secrétaires de mairie du Lot toujours mobilisée 


« Impatience, désillusion, précarité et résilience » pour l’ADSM46.

« « Grande avancée » nous a-t-on dit ? La loi intitulée : « Revaloriser le métier de secrétaire de mairie » a été publiée en décembre 2023, après de longs mois de travaux parlementaires. Depuis le 1er janvier 2024, leur titre est : « Secrétaires généraux de mairie ». Cette dénomination est donc maintenant inscrite dans le Code Général des collectivités territoriales. Et c’est tout pour l’instant… »

L’association des secrétaires de mairie du Lot a présenté le 22 mars dernier, aux parlementaires du Lot (Huguette Tiegna, Raphaël Daubet, Jean-Marc Vayssouze-Faure et Aurélien Pradié), aux maires ou leurs représentants des membres du bureau, le bilan de 18 mois d’existence et les perspectives 2024. 

Brigitte Dessertaine, maire de Nuzéjouls les a accueillis dans sa charmante commune ensoleillée, en cette journée printanière. 

L’ADSM46, c’est 106 adhérents, une moyenne d’âge de 50 ans, 66 % de titulaires, 34% de contractuelles. 76 % des agents sont en catégorie C et, statutairement, ces derniers ne devraient accomplir que des tâches d’exécution. Le département du Lot, par rapport à ce fort pourcentage de catégorie C, est un très mauvais élève au regard des résultats nationaux. Par ailleurs, 33 % des adhérents travaillent sur plusieurs collectivités et pour certains, jusqu’à plus de 40h/semaine. 

« Ce que dit la nouvelle loi : à partir du 1er janvier 2028 les futurs secrétaires généraux de Mairie seront recrutés en catégorie B (tâches d’exécution et de conception). C’est un début mais au vu des missions réalisées quotidiennement et des responsabilités des secrétaires généraux de Mairie, dont entre autres celle comptable, cela prête encore à interrogations.  La nouvelle loi permettra lorsque, enfin, les décrets d’application seront publiés, à seulement 25 % des secrétaires Généraux de Mairie actuellement en catégorie C, de bénéficier du « Graal », soit la promotion interne dérogatoire en catégorie B » précise la présidente, Christelle Fournier avant de donner quelques exemples empreints de colère : 

« C. secrétaire générale de mairie verra son salaire brut indiciaire augmenter de 30 euros brut/mois. Son traitement aujourd’hui est supérieur de 2.47 euros au SMIC horaire après une carrière de 34 années. Quelle revalorisation ! De qui se moque-t-on ? 

F. à temps plein, contractuelle, ne pourra peut-être pas bénéficier de cette promotion au regard de son grade et continuera pour pouvoir vivre décemment, à aller faire des heures de ménage mieux rémunérées que sa mission de secrétaire de mairie. 

M. est en fin de carrière, elle n’aura aucun intérêt à être promue, elle risquerait même de perdre des revenus. Est-ce une façon de remercier une personne, pour toute une carrière au service du public ! 

L. E. et F. sont assez perturbées : le maire va devoir choisir quel agent il promeut ; sachant qu’il ne peut y avoir qu’un seul Secrétaire Général de Mairie par commune. Elles qui pour des raisons d’équité et de paix sociale se partagent déjà en 3 une indemnité de fonction (NBI). 

M. n’est pas recrutée sur le grade qui lui permettra cette évolution. Pourtant, elle occupe le poste depuis plus de 20 ans… » 

Et de conclure : « Cette loi est inaboutie et ne tient pas compte de la réalité des territoires ruraux. Avec de tels critères sélectifs, elle ne concernera que quelques agents Adjoints Administratifs Principaux titulaires. Quant aux autres (les contractuels, les catégories B, A et certains C), le législateur les a oubliés. 

Elus et administratifs connaissent toutes les difficultés de recrutement actuelles. Le métier de secrétaire général de mairie n’a pas de cadre d’emploi dédié et est méconnu. Il demande énormément de connaissances et compétences et est clairement sous payé. 

L’ADSM46, après avoir mis en lumière cette profession et fait déplacer le ministre de la transformation et de la fonction publiques à Gigouzac, considère ne pas avoir été entendue. En l’absence d’une réelle revalorisation pour tous, l’association qui attend, avec impatience, une publication rapide des décrets d’application, entend gronder. 

Une vague de contestation commence à poindre, les secrétaires généraux de mairie ne manquent pas d’idées et de prérogatives. Ce sujet a été abordé avec nos Parlementaires et élus locaux. 

L’ADSM46 ne se résigne pas, même si elle essuie, jusqu’à présent, des fins de non-recevoir. Ainsi, elle demande toujours la création d’un cadre d’emploi dédié car c’est la seule option qui permettra de valoriser et rendre attractif ce beau métier ; proposition également portée depuis plus de quatre ans par l’Association des Maires de France. 

Afin de poursuivre leurs objectifs, obtenir visibilité et représentativité, l’ADSM46 et d’autres associations de secrétaires généraux de Mairie, se dirigent vers la création d’une fédération nationale. Les parlementaires présents à la réunion soutiennent cette initiative qu’ils qualifient « d’indispensable ».»

Récemment Publié

»

80 ans après, Terrou se souvient le 1er juin 2024 

Programme mémoriel ouvert à tous (dont une projection cinéma dans ...

»

Montvalent : Le restaurant « La Table » a ouvert ses portes 

Saveurs du Liban à déguster.  « La Table », un restaurant ...

»

L’Etat fait le point sur la situation des anciens sites miniers de Planioles et Asprières

L’arrêté complémentaire créant les SIS a été ...

»

Cahors : Conférence et projection cinéma « Terre de Jeux 2024 »

La conférence est programmée ce 22 mai.  Dans le cadre du label ...

»

Coupe d’Occitanie : Une belle fin de saison pour Cahors Escalade

Jeunes et moins jeunes ont brillé.  Cahors Escalade a accueilli ...

»

Orages : Le département du Lot placé en alerte vigilance jaune ce 21 mai 

La prudence est de mise à partir du début d’après-midi et ...

»

Les écologistes du Lot en campagne pour les européennes 2024

Régis Godec était à Cahors ce 17 mai.  Samedi 17 mai, les ...

»

Cercle d’Escrime du Grand Cahors : 4 escrimeuses qualifiées pour le championnat de France épée/vétérans

Nicole et Marielle étaient sur le pont ce dimanche.  Pour se ...

»

Cahors-Lalbenque : Nouveaux baptêmes du cœur à l’Aéroclub du Quercy 

3ème édition.  Une nouvelle fois l’Aéroclub du Quercy a ...

Menu Medialot