background img

Nouvel article

798 Views

Lancement du comité de pilotage du Projet Alimentaire Territorial lotois


Le coup d’envoi a été donné. 

Parmi les objectifs fixé par le Conseil départemental du Lot dans le cadre de son projet de mandat « Lot A Venir », la réalisation d’un Projet Alimentaire Territorial est la colonne vertébrale de son volet agricole. Créés par la loi d’avenir de 2014, les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) ont pour mission de relocaliser l’agriculture en soutenant les circuits courts et l’approvisionnement local dans la restauration collective.

Rémi Branco, vice-président en charge de l’agriculture explique la démarche : « Nous avons la chance d’avoir dans le Lot une agriculture de grande qualité. Le premier objectif de ce PAT est d’augmenter significativement l’approvisionnement local de la restauration collective pour nos collégiens, nos aînés et la restauration à domicile. Cela concerne 3,6 millions de repas servis annuellement, ce qui constitue un débouché très important pour notre agriculture ».  

Les travaux ont été lancés à l’occasion d’un premier comité de pilotage au Conseil départemental sous l’égide de Rémi Branco auquel participaient Christophe Canal, président de la Chambre d’agriculture, Olivier Garrigue, président de Bio46 mais également des représentants de l’Etat et des Communautés de communes du Grand Cahors, du Grand Figeac et de Cauvaldor qui se sont toutes trois lancées dans des projets équivalents à leur échelle.

« D’excellentes initiatives existent de la part du monde agricole comme de plusieurs collectivités. Je souhaite que nous puissions les articuler autour d’une démarche départementale pour optimiser nos moyens, réduire nos coûts et rendre nos circuits courts plus efficients. La situation est aujourd’hui très difficile pour nos agriculteurs assommés par les charges comme pour les Lotois qui voient leur pouvoir d’achat fondre. Notre objectif est que tous les Lotois puissent manger Lotois à des prix accessibles tout en assurant à nos agriculteurs une juste rémunération » précise Rémi Branco. 

Ce comité de pilotage aura vocation à se réunir régulièrement tout au long de l’année 2023 pour affiner le diagnostic quant aux besoins précis de la restauration collective et préciser les contours des actions à entreprendre avec l’ensemble des acteurs concernées pour les années à venir. 

Photo DR

Récemment Publié

»

CahorSauzet Basket retrouve le Palais des Sports ce samedi 

Réception ce 28 janvier à 20 h du club du Toulouse CMS.  Après ...

»

Saint-Céré : Retour sur la Rencontre de l’entrepreneuriat organisée par Cauvaldor Expansion 

Elle s’est déroulée au Quart-lieu.  Cauvaldor Expansion a ...

»

Les Bonnes Tables du Lot accueillent 3 chefs danois avec un menu d’exception en clôture 

Bel échange à l’horizon  les 5, 6, et 7 février (réservation ...

»

Cahors : Un concours pour gagner 2 toiles de Laurence-Gabrielle L.

Fin d’exposition en beauté au Forum des Arts Dalbe. Pour ...

»

Lamagdelaine : « Soirée les bronzés font du skitche » le samedi 4 février 

Elle est organisée par l’amicale des joueurs de Cahors Rugby et ...

»

Labastide-Marnhac : Le concours de cavage de ce samedi 28 janvier est annulé 

Les conditions climatiques en sont à l’origine.  « On ne peut ...

»

Coupures d’électricité à Figeac le 19 janvier : Enquête confiée à la Brigade de Recherches

Communiqué du procureur.  Le parquet confirme l’existence d’une ...

»

Bio 46, une asso qui a du chien !

Inclusion animale pour l’association.  La démarche peut ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester le 31 janvier 

L’intersyndicale espère une mobilisation plus importante que le ...

Menu Medialot