background img

Nouvel article

1776 Views

La mise au point de la préfecture sur la réorganisation de la DDSI


Réponse de la représentante de l’Etat, Catherine Ferrier, sur le dossier.

picasion.com_fda37f88a6068fdaacb5d8e9ff650a19

La préfecture du Lot communique : « La restructuration de l’antenne départementale de la direction générale de sécurité intérieure (DGSI) répond à un enjeu d’efficacité et d’efficience. Cette unité est actuellement constituée de 2 agents, dont je tiens à souligner la qualité du travail et de l’engagement. Si cette organisation a donné toute satisfaction jusqu’à une période récente, il apparaît aujourd’hui nécessaire de pouvoir s’appuyer sur des ressources expertes rares, sur des services supports efficients soulageant le travail des policiers enquêteurs, et en cas de nécessité, sur des capacités renforcées de surveillance des individus qui pourraient paraître suspects . Cette surveillance  suppose que des fonctionnaires non connus du territoire puissent se projeter en toute discrétion sur le terrain. Ces exigences conduisent à restructurer les petites unités afin de constituer des services interdépartementaux plus étoffés capables d’assurer, de jour comme de nuit, et en toute période de l’année, l’ensemble des missions opérationnelles. Le départ en retraite d’un des deux agents actuellement affectés dans le Lot est l’occasion de cette réorganisation qui s’accompagne du renforcement du service interdépartemental dont relèvera le département. La connaissance du terrain et les relations soutenues avec les autres services de sécurité intérieure continueront d’être garantis, notamment (mais pas seulement) grâce au second policier qui relève actuellement de l’unité actuelle. Sans perdre le lien avec le territoire, l’équipe renforcée et mutualisée sera ainsi en mesure d’assurer toutes les tâches d’enquête de plus en plus techniques, ainsi que toutes les tâches de surveillance qui s’avéreraient nécessaires. Le service départemental du renseignement territorial du Lot qui est de son côté renforcé de 2 agents, demeurera, comme aujourd’hui, un premier niveau de détection et de traitement des signalements et des signaux faibles. De tout temps l’Etat s’est adapté pour mieux répondre aux besoins de la société en s’efforçant d’utiliser au mieux les ressources dont il dispose. En matière de sécurité intérieure, les services centraux qui ont une vision d’ensemble de la menace sont les mieux placés pour juger de la meilleure manière de mobiliser les ressources. Et les ressources dans cette réorganisation, ne sont pas réduites. Comme toute réorganisation, celle-ci impose aux fonctionnaires concernés un effort individuel d’adaptation, cet effort fait partie de leurs obligations statutaires. »

300x38

article

bandeau_medialot

Récemment Publié

»

Lalbenque : 35 kg de truffes pour le premier marché de la saison

Ouverture pour les particuliers mardi prochain. Un 1er marché aux ...

»

Plus de 10 000 euros en faveur des Banques Alimentaires et du Secours Populaire du territoire

Le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées a répondu présent. La ...

»

Lot : Soutenez le Téléthon avec Boc’Home

1 menu ou 1 dessert acheté = 7 euros pour le Téléthon. On peut ...

»

Fontanes : Intercepté sur l’A20 à 225 km/h

Le conducteur était également sous l’emprise de ...

»

Cahors : Distribution aux Docks de colis alimentaires pour les jeunes

Elle aura lieu tous les mardis de 17 h à 19 h (inscription au ...

»

Cahors : La Maison des Ados du Lot maintient son activité

L’équipe est disponible par téléphone, mail et sur les réseaux ...

»

Pradines et Trespoux : Des maisons neuves clés en main à la vente par LBAccession

Programmes en cours à découvrir. Plusieurs programmes immobiliers ...

»

Les pompiers du Lot : Formation conducteur d’engin pompe à Gourdon

Elle s’est déroulée du 23 au 25 novembre. 11 sapeurs-pompiers ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de l’épidémie ce 30 novembre

Le point sur la situation. Les chiffres de l’épidémie de ...