background img

Nouvel article

1658 Views

La mise au point de la préfecture sur la réorganisation de la DDSI


Réponse de la représentante de l’Etat, Catherine Ferrier, sur le dossier.

picasion.com_fda37f88a6068fdaacb5d8e9ff650a19

La préfecture du Lot communique : « La restructuration de l’antenne départementale de la direction générale de sécurité intérieure (DGSI) répond à un enjeu d’efficacité et d’efficience. Cette unité est actuellement constituée de 2 agents, dont je tiens à souligner la qualité du travail et de l’engagement. Si cette organisation a donné toute satisfaction jusqu’à une période récente, il apparaît aujourd’hui nécessaire de pouvoir s’appuyer sur des ressources expertes rares, sur des services supports efficients soulageant le travail des policiers enquêteurs, et en cas de nécessité, sur des capacités renforcées de surveillance des individus qui pourraient paraître suspects . Cette surveillance  suppose que des fonctionnaires non connus du territoire puissent se projeter en toute discrétion sur le terrain. Ces exigences conduisent à restructurer les petites unités afin de constituer des services interdépartementaux plus étoffés capables d’assurer, de jour comme de nuit, et en toute période de l’année, l’ensemble des missions opérationnelles. Le départ en retraite d’un des deux agents actuellement affectés dans le Lot est l’occasion de cette réorganisation qui s’accompagne du renforcement du service interdépartemental dont relèvera le département. La connaissance du terrain et les relations soutenues avec les autres services de sécurité intérieure continueront d’être garantis, notamment (mais pas seulement) grâce au second policier qui relève actuellement de l’unité actuelle. Sans perdre le lien avec le territoire, l’équipe renforcée et mutualisée sera ainsi en mesure d’assurer toutes les tâches d’enquête de plus en plus techniques, ainsi que toutes les tâches de surveillance qui s’avéreraient nécessaires. Le service départemental du renseignement territorial du Lot qui est de son côté renforcé de 2 agents, demeurera, comme aujourd’hui, un premier niveau de détection et de traitement des signalements et des signaux faibles. De tout temps l’Etat s’est adapté pour mieux répondre aux besoins de la société en s’efforçant d’utiliser au mieux les ressources dont il dispose. En matière de sécurité intérieure, les services centraux qui ont une vision d’ensemble de la menace sont les mieux placés pour juger de la meilleure manière de mobiliser les ressources. Et les ressources dans cette réorganisation, ne sont pas réduites. Comme toute réorganisation, celle-ci impose aux fonctionnaires concernés un effort individuel d’adaptation, cet effort fait partie de leurs obligations statutaires. »

300x38

article

bandeau_medialot

Récemment Publié

»

Gignac : 50 véhicules contrôlés par les gendarmes du Lot

Opération anti-délinquance au niveau du péage. Ce 17 septembre, de ...

»

Cahors : L’éclairage public du Site Patrimonial Remarquable sur le chemin de la transition

Une initiative qui permet de faire également des économies. Entre ...

»

A l’école des traçages avec le Parc !

La formation s’est déroulée à Saint-Martin de Vers. Ce samedi ...

»

Cahors : Animations et sensibilisation autour du vélo ce samedi

Joli programme de 10 h à 18 h 30. La rentrée 2020 est placée ...

»

Saint-Daunès : Conférence sur les églises oubliées du canton de Montcuq

Elle est programmée ce samedi, à 17 h. A l’occasion des ...

»

Figeac : Le Salon des Métiers d’Art, c’est ce week-end !

Riche programme les 18, 19, et 20 septembre. Le Salon des Métiers ...

»

Feu de bâtiment agricole à Saint-Paul-Flaugnac

20 pompiers sont intervenus. Les pompiers du Lot ont reçu ce jeudi ...

»

Cahors : Le centre d’éducation spécialisée pour déficients visuels à Bégoux (avec 60 emplois à la clef), et un soupçon de Voie Verte au conseil municipal

La séance s’est déroulée le 15 septembre. Conseil municipal ...

»

Labastide-Marnhac : Portes ouvertes au château

Elles se dérouleront ce dimanche. Dans le cadre des journées du ...