background img

Nouvel article

2504 Views

La comptable falsifiait les chèques : Plus de 34 000 euros dérobés à quatre entreprises lotoises


Pendant près de deux ans, une employée de la Maison de l’artisan à Cahors a détourné les fonds de 4 entreprises.

La comptable était l’escroc. Entre décembre 2019 et septembre 2021, la Maison de l’artisan du Lot, qui englobe plusieurs syndicats et associations, a été victime d’un détournement de fonds. Plus de 34 000 euros ont été volés à quatre structures sous forme de chèques falsifiés. Ce jeudi 28 septembre, la comptable chargée de ces dossiers a été condamnée pour escroquerie par le tribunal correctionnel de Cahors.

A en croire le résumé des faits énoncés par le président du tribunal, des alertes concernant des anomalies comptables au sein de la Maison de l’artisan avaient émergé depuis plusieurs années mais avaient toujours été mises sur le compte de mauvaises manipulations. En 2021, alors qu’elle est embauchée depuis 4 ans en tant que comptable, la prévenue part en congé maternité. Une remplaçante est embauchée. Un samedi matin, cette dernière tente de se connecter au logiciel de comptabilité, mais une autre connexion utilisant les mêmes identifiants l’en empêche.  Lorsqu’elle y parvient enfin au bout d’une heure, elle constate la suppression de certains dossiers. Suite au dépôt de plainte de l’entreprise, une adresse IP est retrouvée : celle de l’ordinateur personnel de la prévenue. L’entreprise s’aperçoit alors que cinquante chèques appartenant à la Maison de l’artisan, la Capeb 46, le CFTA 46 et l’ATSU 46 ont disparu et ont été encaissés par cette même personne pour un montant total dépassant les 34 000 euros.

« Il y a des chèques que je faisais à tort, je le reconnais. Mais d’autres étaient seulement des remboursements de frais. J’avançais des billets d’avion, des ordinateurs… J’étais au Smic, je vivais seule avec trois enfants. Je veux bien faire des avances mais il faut que mes enfants mangent », assure l’ancienne comptable. Le tribunal s’étonne : « Toutes ces avances ne résultent pas de l’enquête ». La défense conteste : « Beaucoup de paiements n’ont pas été retracés dans la procédure. Le montant du préjudice n’est pas certain ».

Si la prévenue admet que l’escroquerie était devenue une « facilité », elle met en cause à plusieurs reprises le management de ces employeurs. « Elle s’est beaucoup investie au travail, on lui a beaucoup demandé. On l’a même appelée pour le travail le jour de son accouchement. Elle a perdu pied », avance son avocate Me Alexopoulos. Pour l’avocate des parties civiles Me Kokolewski, ce n’est pas un argument entendable : « Si elle estimait qu’elle était sous payée, elle aurait dû démissionner. Aujourd’hui, cet argent, qui devait participer à des projets d’intérêt collectif, manque et engendre des difficultés de fonctionnement ». Le parquet abonde et requiert sept mois d’emprisonnement assortis d’un sursis simple.

D’abord jugée pour la suppression de données, la comptable n’a de cesse de nier ce chef d’accusation. N’ayant pas eu accès de manière frauduleuse au logiciel, elle est relaxée par le tribunal. En revanche, pour les faits d’escroquerie, elle écope de quatre mois d’emprisonnement assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans. Elle est également soumise à une obligation de travail et doit rembourser la totalité des fonds détournés ainsi que 300 euros de frais de procédure à chaque entreprise escroquée.

Récemment Publié

»

Catus : Marché gourmand et fête à Salvezou 

Festivités les 25, 28 et 29 juillet 2024.  Le comité des fêtes ...

»

Aurélien Pradié veut rassembler « les Gaullistes de droite, du centre et de gauche » 

Le député du Lot compte bien faire entendre sa voix.  « ...

»

Cahors : Pack gagnant pour rugby vacances ! 

Retour sur l’inauguration de l’édition 2024.  Un pack ...

»

Vers : Le concert de Tell Mama et le repas brasero à « La Base », c’est ce 26 juillet !

Vendredi d’enfer à la guinguette par La Poêle Gourmande.  Soul ...

»

Les Jeunes sapeurs-pompiers du Lot en formation 

Elle s’est déroulée à Luzech et à Gramat.  Dans la ...

»

Masclat : Magali Ripoll en concert avec le Grand Orchestre Tony Bram’s ce 23 juillet 

« Mardi fou » à partir de 18 h !  Les estivales « mardis ...

»

Trespoux : La Bacchus Rasade au Domaine Mas Del Périé, c’est ce vendredi 

Dégustation, repas et musique sont au menu ce 26 juillet ...

»

L’exposition « 1944, Face à la guerre dans le Figeacois » à découvrir 

Elle est à retrouver à partir de ce 24 juillet à l’Espace ...

»

Calamane en fête ce week-end 

Joli menu ces 26, 27, et 28 juillet.  Le comité des fêtes de ...

Menu Medialot