background img

Nouvel article

4517 Views

La candidature d’Emmanuel Macron prend du poids dans le Lot


Plusieurs grands élus se sont rangés derrière la bannière de l’ancien ministre de l’économie.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Gérard Miquel, Serge Rigal, Jean Launay, Catherine Marlas, Nicole Paulo, Maxime Verdier, Ludovic Dizengremel, Stéphane Magot, Martine Hilt. En Marche ! le mouvement d’Emmanuel Macron a pris du poids dans le Lot ce vendredi 20 janvier. Aux côtés de Sébastien Maurel, référent Lot d’En Marche ! et de Xavier Dhaze, responsable du comité de soutien de Cahors, chaque élu a expliqué le choix Macron. Gérard Miquel, soutien de la première heure, a dégainé en premier : « Nous nous sommes engagés derrière lui car nous considérons que le système des partis politiques, de droite comme de gauche, est complètement dépassé. Nos concitoyens veulent d’autres réponses. Emmanuel Macron est le seul à même de rassembler les progressistes et combattre les conservatismes. Nous ne voulons pas avoir à choisir lors du second tour des élections présidentielles entre l’extrême droite et la droite dure. » Même son de cloche pour Serge Rigal :  « Emmanuel Macron a des idées nouvelles, une approche novatrice de la politique, la seule qui peut nous permettre de battre la droite compte tenu de ce qui nous attend si Fillon est élu. On a besoin d’idées nouvelles dans ce pays. »

300x38

« Cet après-midi, c’est une branche majeure de la famille socialiste qui se rassemble derrière Emmanuel Macron. Je me suis rangé derrière lui dès qu’il s’est déclaré candidat. Il y a une volonté chez lui de dépasser les clivages partisans. » Nicole Paulo a vanté son efficacité : « C’est un ministre qui a fait du bon boulot. On lui avait écrit pour des problèmes de téléphonie fixe touchant des personnes âgées sur le canton de Figeac Est. Le lendemain, Orange est intervenu. » « C’est sa démarche non sectaire qui m’intéresse et intéresse les jeunes » a souligné Maxime Verdier relayé par Catherine Marlas : « Ce qui m’anime, c’est de retrouver de l’espoir. » « Il nous faut un candidat capable d’enclencher une dynamique » a indiqué Ludovic Dizengremel. Et Gérard Miquel de conclure plus En Marche ! que jamais : « Emmanuel Macron a créé un mouvement qui avance de façon irrésistible parce qu’il est compris. » A suivre…

article

> « Nous organisons des débats tous les mardis à 18 h 45 à l’Interlude. Ensuite nous votons et je renvoie les propositions à Emmanuel Macron. Cela alimente son futur programme » a précisé Xavier Dhaze, responsable du comité de soutien de Cahors. Sébastien Maurel, référent Lot d’En Marche ! s’est félicité du ralliement de ces élus et en a profité pour annoncer la tenue prochaine de 8 réunions publiques dans le département. La première se tiendra à Cajarc le 27 janvier.

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 27 octobre

Le taux d’incidence a dépassé les 150. Dans son bulletin ...

»

Cahors : Carla de Coignac signe 5 titres sur le dernier album de Louane

La jeune femme vient également de signer chez Barclay pour un EP et ...

»

France Relance : 5 millions d’euros pour 22 projets lotois

Le préfet du Lot les a présentés. Dans le cadre du Plan France ...

»

Cahors : Le jeu « Pas de pitié pour les monstres » présenté ce mercredi à « L’apprenti sage »

Rendez-vous  au magasin de jouets de la rue du Portail Alban avec ...

»

Valroufié : Thibaut Bailly remporte le trophée de France d’E-VTT Enduro !

Belle performance pour le licencié de Cahors Cyclisme. Succès ...

»

Saint-Céré : Foire primée aux veaux sous la mère le 6 novembre

Elle est ouverte à tous les éleveurs. Le vendredi 6 novembre ...

»

L’équipe 1 du Tennis Club de Pradines victorieuse

Le quatuor a brillé contre Villefranche-de-Rouergue. En coupe ...

»

Labastide-Marnhac : Le retour du bouilleur ambulant

Il officie avec ses alambics au croisement de 3 chemins du hameau de ...

»

Cahors : Soirée ciné-concert « La nuit des morts-vivants » par Texas Texas

Elle aura lieu au cinéma Le Quercy ce samedi 31 octobre, à 21 ...