Nouvel article

661 Views

Kira dans la peine 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

« Les sujets ne manquaient pas. Avec Kira, cette semaine, nous aurions pu évoquer la énième mobilisation des élus lotois en faveur d’un renouveau de la ligne ferroviaire dite POLT pour qu’enfin les liaisons entre Paris, Cahors et Toulouse soient plus rapides. Une initiative d’autant plus méritoire en pleine grève des cheminots… D’où cette question subsidiaire : au-delà des positions de principe de chacun, une éventuelle ouverture à la concurrence changera-t-elle la donne dans ce dossier ? Nous aurions pu également disserter sur la double expo de photos grand format installée à Cahors sur la thématique des chemins de Saint-Jacques, sur l’instauration des 30 premières minutes gratuites pour le stationnement automobile en centre-ville, sur la fermeture de la droguerie Baffalie, une institution qui n’a pas trouvé de repreneur, quelques semaines après l’arrêt de la librairie Lagarde, autre commerce historique de la ville- préfecture (deux coups durs, alors qu’on évoque tant la nécessaire revitalisation des centres)… Nous aurions pu, avec ma petite protégée féline, commencer à distiller quelques pronostics alors que la coupe du monde de football va débuter en Russie. Oui, cette semaine, il y avait de quoi faire. Et puis non. On n’a pas le cœur.

article

La tristesse est trop vive, encore, trop béante. Jeudi, les hauteurs du bourg, où nous sommes installés depuis maintenant trois ans, ont été plongées soudain dans les brumes du désarroi, de la peine, de cette affliction teintée d’impuissance inhérente à tout décès. Monsieur Claude n’est plus. C’était l’un des anciens, l’une des mémoires du village. A la fois discret et chaleureux, à la fois cultivé et curieux de l’actualité. A la fois engagé – il lui importait tant que l’environnement et la beauté de sa terre natale soient préservés – et ouvert à la discussion. Quand le temps s’y prêtait, quand il en avait l’énergie, Monsieur Claude aimait en fin de journée effectuer une promenade dans les ruelles du vieux bourg. Une petite silhouette noire le suivait. Son chat Virgule. Il arrivait que l’on échange quelques mots avec Monsieur Claude, quand il passait au niveau de notre bolet. Alors Virgule manifestait son impatience. Kira ne disait mot. Elle admirait la fidélité de Virgule, elle respectait ce tendre compagnonnage entre l’homme et son chat. Mais la nature féline est ainsi faite.  Quand le tandem reprenait sa marche, je la devinais soulagée. Les chats des voisins, c’est bien, mais c’est encore mieux quand ils restent chez eux.

Alors voilà. On ne verra plus, certains soirs, Monsieur Claude et Virgule. On n’évoquera plus les rituels d’antan qui rythmaient le quotidien du village, ni tel point d’histoire, ni telle plante sauvage, ni tel oiseau devenu rare. On voulait simplement vous dire merci et au revoir, Monsieur Claude. Merci de nous avoir tendu la main quand nous sommes arrivés de nos lointaines Ardennes. Merci de nous avoir offert un peu de votre savoir et de votre mémoire, un peu de votre amour du Quercy et de votre profonde humanité. Quant à toi, Virgule, sache qu’avec Kira, on est évidemment d’accord : notre jardin te sera toujours ouvert. » 

300x38

Récemment Publié

»

Pradines Badminton : Les jeunes au contact des meilleurs 

Le niveau était élevé le week-end dernier. C’est à ...

»

Cahors : La « verrue » de la rue Antoine Dubois rasée

La destruction est à la charge du propriétaire. Ce lundi 10 ...

»

Saint-Céré : Juliette en concert au Théâtre de l’Usine

Il aura lieu le samedi 15 décembre, à 20 h 30. La chanteuse ...

»

Cahors : Shiva fête ses 7 ans

La soirée a eu lieu au Best Western Plus Hôtel Divona. C’est ...

»

Gignac : Dub Inc., Franz Ferdinand et Goran Bregović à Ecaussystème 2019

Le festival dévoile trois nouveaux noms. Le teasing continue… ...

»

Trail de l’Angélus : Les inscriptions sont ouvertes !

Une nouveauté est également au programme de l’édition 2019. Le ...

»

Cahors : La Maison Sudreau se rapproche de « Mélissa » des Halles

Nouveau cap pour l’enseigne. « En rencontrant Gisèle « ...

»

Cahors : Action « symbolique » « à genoux, mains sur la tête » et appel à débattre du collectif des lycéens

Il est organisé ce mardi 11 décembre. Ce lundi 10 décembre, les ...

»

Les Gastronomes du rugby et Yannick Jauzion à Prayssac

Une réunion a eu lieu chez Desgourmets. « L’idée des ...

Menu Medialot