background img

Nouvel article

2752 Views

« Je troquais de la cocaïne contre de l’herbe » : Un trafic de stupéfiants démantelé à Cahors


Quatre personnes ont été condamnées pour détention, transport, cession, acquisition et usage de stupéfiants. Les gendarmes ont découvert le réseau à Pradines et Cahors. les faits se sont déroulés de janvier 2017 à février 2018.

« On a tellement creusé que bientôt on ne va plus trouver des stupéfiants mais du pétrole !». Avocat de la défense, Me Mallemouche ne mâche pas ses mots. Il faut dire que l’affaire de stupéfiants qui l’occupe a connu six ans d’instruction. Une durée considérable pour un trafic qu’il juge « modeste » et qui, selon lui, relevait surtout d’un « dépannage entre toxicomanes ». L’affaire a trouvé son aboutissement devant le tribunal de Cahors le jeudi 22 juin.

Dans la salle d’audience, ils sont trois prévenus, dont deux dans le box des accusés, détenus dans le cadre d’autres dossiers. Une quatrième est absente. Quatre autres personnes étaient concernées par cette affaire : un est décédé, un autre a déjà été condamné par le tribunal de Toulouse et enfin deux ont fait l’objet d’un renvoi.

Le chef du réseau est un homme de 37 ans. Reconnaissant tous les faits, il explique qu’il vendait principalement au sein de son cercle de connaissances. Chez lui, les gendarmes ont découvert des pochettes de cannabis, 90 grammes de cocaïne, 80 grammes d’héroïne et un peu de méthamphétamine. Dans son téléphone, ils ont trouvé les contacts d’autres membres du réseau, des photographies de plants de cannabis et des preuves que l’homme allait se ravitailler dans le nord de la France. Son casier affiche 21 mentions dont plusieurs liées à des affaires de stupéfiants.

Dans le box, l’homme assure vouloir « tourner la page » et « bannir le Lot de sa vie » : « Cette vie de débauche que j’ai eu pendant 20 ans, j’ai envie que ça soit derrière moi.  J’ai un fils de 10 ans que je connais à peine, je voudrais me rapprocher de lui, le voir grandir ». Me Mallemouche met en avant son passé familial : un père absent et une mère « démissionnaire, alcoolique et violente », puis « la rue, la détresse, la marginalité et la drogue ». « C’était une chronique annoncée de la délinquance !», s’exclame-t-il, dressant le portrait d’un homme polytoxicomane entravé dans ses addictions.

Le deuxième prévenu, le seul à ne pas être jugé pour cession de stupéfiants, fait aussi son mea culpa, admet sa consommation et confie que les drogues ont « causé pas mal de problème dans sa vie ». Seul celui qui comparait libre n’avoue qu’à moitié. « Je troquais de la cocaïne contre de l’herbe, il n’y pas eu d’échanges d’argent », assure celui qui est accusé des mêmes faits que le chef du réseau. Sa compagne est aussi impliquée dans l’affaire. Chez eux, les gendarmes ont retrouvé 8 kg de cannabis. « 4 kg de cannabis, c’est déjà 20 000 euros », rappelle la substitut du procureur qui requiert entre 6 mois avec sursis et 2 ans de prison pour les différents prévenus.

Le chef de réseau écope finalement de 20 mois de prison, son voisin de box de 6 mois intégralement assortis d’un sursis probatoire, celui qui comparaît libre de 18 mois d’emprisonnement dont 10 avec sursis probatoire et sa compagne de 16 mois dont 8 avec sursis probatoire. Les trois derniers ont également une obligation de soins et de travail pendant deux ans.

Récemment Publié

»

La première étape de la Skydive World Cup Series débarque à Cahors-Lalbenque du 31 mai au 2 juin 2024

Une 1ère en France.  La première étape de la Skydive World Cup ...

»

Pradines : L’Escale, le Centre Social et Culturel à coeur ouvert le 5 juin 

Portes ouvertes de 10 h à 18 h.  Mercredi 5 juin 2024, ...

»

L’édition 2024 des Journées Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes (JPOA) de Cauvaldor est en préparation !

Le service culture de Cauvaldor convie les artistes du territoire à ...

»

Rugby : Luzech s’incline en 8ème de finale du Challenge de France contre Chinon 

Les Rouge et Blanc n’étaient pas loin d’une ...

»

Vers : La guinguette « La Base » ouvre ses portes le 1er juin 2024

Un spot d’enfer.  Nouvelle adresse au bord du Lot ! La ...

»

Albas : Quand un festival devient une fête…

Retour sur l’édition 2024 du festival international ...

»

Cahors : Les inscriptions pour le challenge de la Journée Olympique et Paralympique du Lot sont ouvertes !

Elle aura lieu le 23 juin 2024.  Le dimanche 23 juin prochain aura ...

»

La Transhumance vers 2042 : Un voyage au coeur des Causses du Quercy

Moment de partage sur l’avenir du territoire du Parc.  Du 9 au ...

»

Le nombre de logements à louer en baisse, le prix des courses à la hausse, et le drame qui annonça Oradour

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

Menu Medialot