background img

Nouvel article

1671 Views

« Je l’aime » : Elle retire sa plainte alors que son compagnon l’a menacée de mort avec un couteau


Les faits de violences et de menaces de mort pour lesquels était jugé un Lotois de 45 ans se sont déroulés à Montcuq-en-Quercy.

« Je vais te tuer. J’ai le permis pelleteuse. Je vais faire un trou et te jeter dedans ». En voyant interagir le prévenu et sa compagne, on peine à croire que le premier a prononcé ces mots à l’encontre de la seconde. Devant le tribunal de Cahors ce jeudi 10 novembre, aucun des deux ne remet en question les faits. L’homme est jugé pour violences habituelles et menaces de mort. Celles-ci se sont déroulées de manière répétitive entre le 1er février 2021 et le 21 juillet 2022 à leur domicile de Montcuq-en-Quercy-Blanc. Et pourtant, dès le début de l’audience, la plaignante assure vouloir retirer sa plainte.

Celle-ci a été déposée après que les gendarmes sont intervenus en pleine nuit pour interrompre une énième dispute. Sur place, ils remarquent des ecchymoses sur le poignet de la femme et constatent que les deux protagonistes sont alcoolisés. La plaignante leur racontera par la suite comment, alors qu’elle était allongée sur le canapé, il avait mis son genou sur ses côtes et lui avait fait une clé de bras. Elle avait alors sorti un couteau de poche caché sous un coussin. L’homme avait renchéri en allant chercher un couteau de cuisine. Le tout sur fond d’insultes et de menaces de mort.

« Je lui ai pris le poignet pour lui enlever le couteau des mains. Je suis allé chercher un couteau dans la cuisine pour lui montrer ce qu’était un vrai couteau. Une manière de lui dire que c’était ridicule. C’est de l’humour noir », tente d’expliquer le prévenu. Il admet aussi les autres allégations de menaces, de violences, notamment d’avoir giflé sa compagne au moins à deux reprises et de lui avoir craché dessus une fois, et de consommation d’alcool. « Je ne pense pas ce que je dis quand je m’énerve. C’est comme un défouloir mais je ne lui ferais pas de mal. Je l’aime », assure-t-il, sans quitter des yeux sa victime.

Même son de cloche du côté de celle-ci. De la main, elle envoie des baisers au prévenu à travers la vitre du box des accusés. En pleine audience, elle veut lui donner des photos de ses enfants. Et quand le président s’adresse à elle, la femme lui répond en gardant la tête tournée vers son compagnon. « Entre nous ça s’est arrangé, j’ai reconnu les faits et je suis sevré. On est toujours ensemble, on s’aide, on a des projets. La prison c’est un mal pour un bien, ça m’a permis de réfléchir », ajoute le prévenu. Principal bémol : à 45 ans, ce dernier a déjà neuf mentions à son casier judiciaire dont deux pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique et trois pour menaces de mort.

Le tribunal suit les réquisitions du parquet : l’homme écope de 12 mois d’emprisonnement dont 6 assortis d’un sursis probatoire pendant 3 ans. Il est également soumis à une obligation de soins et de travail, ainsi qu’à une interdiction de débit de boissons et de détention d’une arme pendant 5 ans.

Récemment Publié

»

Cahors-Lalbenque : Nouveaux baptêmes du cœur à l’Aéroclub du Quercy 

3ème édition.  Une nouvelle fois l’Aéroclub du Quercy a ...

»

Cahors : Un distributeur à compotes Andros et du fromage Cant’Avey’Lot au menu du lycée Clément Marot 

Les jeunes se sont régalés.  « Après 2 ans d’absence je ...

»

Fortunes diverses pour le Tennis Club de Trespoux face à Sousceyrac

Retour sur les rencontres du week-end. Ce samedi 18 mai les ...

»

Cressensac-Sarrazac : Le Rionet fête les jeux ce samedi 25 mai !

Rendez-vous sur la place du moulin d’Antoine à ...

»

Pern et Lhospitalet : Les enjeux de la commune nouvelle 

Une nouvelle réunion publique aura lieu le 24 juin.  Le 29 avril ...

»

Cahors : Troisième édition de l’afterwork by POPITA le 13 juin

La billetterie est ouverte sur popita.events (lien dans ...

»

Cahors : Soirée David Lynch ce mardi au cinéma Le Grand Palais

« Une histoire vraie » et « Sailor et Lula » sont à ...

»

Trespoux :  Le festival « Tu Soutires ou Tu Pointes ? » est de retour les 1er et 2 juin 2024

3ème édition plus festive que jamais.  Enfin un salon des vins bio ...

»

Dégagnac : Edith Lagarde et  Frédéric Gineste à la rencontre des maires du canton 

13 projets ont notamment été soutenus par le Département.  La ...

Menu Medialot