Nouvel article

3212 Views

Insee : 173 648 habitants dans le Lot et des disparités…


L’Insee a publié le 2 janvier les chiffres de la population française au 1er janvier 2014.

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

Au 1er janvier 2014, le Lot compte 173 648 habitants. Entre 2009 et 2014, la population est quasi stable, alors qu’elle augmente de 0,5 % par an en moyenne en métropole et de 0,9 % en Occitanie. Le Lot demeure parmi les départements les moins peuplés de France métropolitaine. De nombreuses communes perdent des habitants, notamment au nord du département, alors qu’on observe une croissance au sud, autour de Cahors et le long de l’autoroute reliant Toulouse à Paris, ainsi qu’au nord sur les axes Figeac-Brive, particulièrement dans la vallée de la Dordogne.

article

L’aire urbaine de Cahors compte 44339 habitants au 1er janvier 2014. Sa croissance démographique est soutenue : + 0,3 % par an en moyenne entre 2009 et 2014. La population diminue légèrement dans l’agglomération, constituée des deux seules communes de Pradines et de Cahors, la hausse de l’une ne compensant pas la baisse de l’autre. Elle est en revanche en forte croissance dans la couronne périurbaine : + 1,0 % par an. Certaines communes de cette couronne, comme Cieurac ou Lalbenque affichent des taux de croissance particulièrement élevés.

300x38

Deuxième grande aire urbaine du Lot avec 25 746 habitants, dont 5600 en Aveyron, l’aire de Figeac bénéficie d’une croissance démographique de 0,4 % par an entre 2009 et 2014. Néanmoins, à l’inverse de celle de Cahors, la population de l’agglomération de Figeac progresse, même si c’est très légèrement (+ 0,1 % par an en moyenne), quand sa couronne augmente significativement (+ 0,9 % par an). Au sein de l’agglomération, composée de cinq communes, seules Lunan et Capdenac-Gare (située en Aveyron) gagnent des habitants. En dehors de ces deux grandes aires urbaines, les espaces les plus dynamiques sont situés au sud, dans la vallée du Lot et au nord-ouest de Cahors, et surtout au nord du département, dans un triangle Gramat – Biars-sur-Cère – Martel. À l’inverse, des communes importantes, y compris dans ces espaces, perdent des habitants : c’est le cas de Gourdon, de Souillac, mais aussi de Puy-l’Évêque ou de Saint-Céré. Enfin, la déprise démographique se poursuit dans la partie limitrophe du Cantal, au nord-est du département.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Sources Insee

> Les chiffres en détails ici 

> Photo d’illustration Lot Tourisme

Récemment Publié

»

Cahors Rugby chute à Balma

Seconde mi-temps difficile pour les Ciel et Blanc. Seconde mi-temps ...

»

Rugby :  Le COC reçoit du « lourd » ce dimanche

Montech débarque à Coco Battut. Pour l’ouverture du championnat, ...

»

Cahors : Charles Dumont célébré « chez lui »

Une plaque a notamment été dévoilée rue du Château du ...

»

Rugby : Gourdon XV veut faire un coup à Maurs

Les Rouge et Blanc sont motivés. Gourdon XV Bouriane attaque sa ...

»

Le Mand’APF 46 vient d’ouvrir 

Ce service a pour but d’accompagner les personnes en situation de ...

»

Prolongation de la période d’interdiction des feux dans le Lot

Elle est effective jusqu’au 30 septembre. L’état de sécheresse ...

»

Premiers rebonds pour CahorSauzet Basket 

Coup d’envoi ce soir du championnat. CahorSauzet pour son retour ...

»

Signature de convention entre les pompiers du Lot et le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées

La banque accompagne le volontariat. La caisse régionale du Crédit ...

»

Violences faites aux femmes : Aurélien Pradié va déposer une proposition de loi avec des mesures choc 

Le texte du député du Lot sera examiné le 10 octobre. Fin août, ...

Menu Medialot