background img

Nouvel article

1119 Views

Huguette Tiegna se félicite que « l’information des consommateurs sur les produits alimentaires soit renforcée »


La députée du Lot avait organisé, dès le 7 septembre 2017, les Etats Généraux de l’Alimentation.

Huguette Tiegna a annoncé, jeudi 11 juin 2020, la promulgation au Journal Officiel la loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires, après adoption par l’assemblée nationale et le sénat.

« Cette loi vient renforcer l’information du consommateur, la traçabilité des denrées alimentaires et simplifie les dispositions constituant des freins pour certaines filières agricoles. D’un point de vue pratique, ce texte clarifie les indications des pays d’origine sur l’étiquette des produits à base de miel, des indications sur les produits alimentaires vendus sur les plateformes en ligne, l’étiquetage accru de l’origine du vin, ainsi que la facilitation de la cession de variétés de semences à titre onéreux et l’abrogation de la loi relative à la « Clairette de Die ». Je pense également à l’obligation d’affichage des viandes servies au client dans les établissements de restauration » a expliqué la parlementaire qui avait organisé, dès le 7 septembre 2017, les Etats Généraux de l’Alimentation dans le Lot, à Figeac, afin que des propositions agricoles lotoises soient formulées dans le cadre du travail législatif de la Loi EGAlim.

article

Avec les Etats Généraux de l’Alimentation, le gouvernement s’était engagé à rééquilibrer le partage de valeur et permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail. En mars 2019, les parlementaires de la majorité ont complété ce chantier législatif par le dépôt d’une proposition de loi relative à l’information du consommateur et la traçabilité des produits alimentaires. 

« La crise sanitaire que nous vivons nous a montré que les Français sont plus que jamais demandeurs d’une plus grande traçabilité le long de la chaine alimentaire. Ils souhaitent avoir la lisibilité sur l’ensemble du fonctionnement de celle- ci. Nous cherchons la plus grande sécurité sanitaire et c’est bien normal : cela passe par une plus grande transparence sur la composition et l’origine des produits que nous mettons dans nos assiettes. La loi que nous avons votée vient apporter cette sécurité. Elle permet également de valoriser et promouvoir les producteurs locaux auxquels les consommateurs font davantage confiance, c’est aussi une façon de soutenir l’agriculture saine et lotoise » a conclu Huguette Tiegna.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Un taux d’incidence de 388,6, et 27 personnes hospitalisées ce 3 décembre

Le point sur la situation avec également un décès supplémentaire ...

»

Rocamadour : Excited Cabaret à Côté Rocher 

Le spectacle est à l’affiche les 3, 4, et 5 décembre.  Vous ...

»

Puyjourdes : La veillée sur la toponymie reportée

Elle devait avoir lieu ce vendredi 3 décembre.  La veillée, ...

»

Le comité du Grand Cahors de LREM en ordre de marche

Réunion sur des thèmes forts.  Michel Grinfeder et Cathy Boudet, ...

»

Cahors : Brie, coulommiers, Brillat-Savarin truffés, raclettes… la Maison Marty au rendez-vous des fêtes !

On peut se régaler rue Nationale ou à la Halle.  Régal annoncé ...

»

Lot : La Soubirane chante Noël

Polyphonies entre sacré et tradition (toutes les dates des concerts ...

»

Cahors : L’atelier de Jérôme met une toile aux enchères pour le Téléthon

Elle débutera ce 3 décembre à 18 h sur Facebook.  Jérôme ...

»

Les pompiers du Lot : Journée technique vecteurs nautiques à Souillac

Elle avait pour but de mieux cerner les problématiques des ...

»

Les jolis gestes solidaires du Cahors Football Club 

Joueuses et joueurs se sont mobilisés pour Octobre Rose et ...