background img

Nouvel article

1860 Views

Grand Figeac : Huguette Tiegna a reçu les « gilets jaunes »


La députée du Lot fera remonter leurs doléances.

Vendredi 30 novembre, Huguette Tiegna, députée du Lot, a reçu dans les locaux de sa permanence les « gilets jaunes » du Grand Figeac pour discuter. La parlementaire est revenue sur la rencontre : « Je les remercie d’avoir répondu positivement à mon invitation. Je retiens que le mouvement est populaire et est l’expression d’un appel à l’aide, presque un cri de désespoir parfois et j’y accorde beaucoup de considération comme j’ai pu le faire à chaque fois que je suis sollicitée pour un problème dans le Lot. Je retiens que c’est aussi un mouvement qui est parasité et pourrait avoir tendance à être récupéré par des gens malveillants qui profitent de cette situation.  Ils ont été clairs, ils ne veulent ni syndicats, ni récupération par des élus mais souhaitent être entendus. Je l’entends et j’ai bien reçu leur cahier de doléances. A leur demande ces informations seront remontées mais j’y répondrai également personnellement.  Il y a dans les revendications beaucoup de choses que nous avons faites mais c’est vrai, beaucoup reste à faire. Beaucoup de fake news circulent aussi et nous devons les démonter. Chacun a le droit de manifester ou pas et nous devons respecter le droit des autres qui ne manifestent pas. Nous avons convenu de nous revoir, pour faire un point et ils ont accepté de participer au débat public qui sera mis en place dans les semaines à venir. J’ai aussi entendu les commerçants, les entreprises qui voient leur chiffre d’affaires baisser en cette fin d’année.  Je suis convaincue que nous y arriverons en continuant ce dialogue constructif et dans la sérénité. Nous avons été élus parce qu’il y’a urgence à ce que les choses changent et je ne désespère guère dans l’engagement qui est le mien. Je remercie les forces de l’ordre du Lot qui veillent nuits et jours à la sécurité de chacune et de chacun.

> Huguette Tiegna dénonce les violences qui ont eu lieu ce samedi notamment sur Paris : « Je condamne fermement la situation sur Paris qui est exceptionnellement grave et trop choquante. Rien ne justifie que l’on bafoue les symboles de la République. Nos valeurs fondamentales sont bafouées par des bandes de casseurs, pilleurs, brûleurs, véritables criminels qui n’ont que la violence pour s’exprimer. C’est indigne. Sans amalgame, là nous sommes loin, mais très loin des revendications pacifiques et apolitiques de nos concitoyens qui réclament de mieux vivre. »

article

> Elus et La République en Marche 46 soutiennent la députée. Victime d’insultes racistes sur un site internet, Huguette Tiegna a été soutenue par ses collègues élus et La République en Marche 46. 

– Jean-Marc Vayssouze, président de l’AMF 46 : « C’est avec la plus grande fermeté que je condamne les propos abjects qui ont été tenus à l’encontre de Huguette Tiegna, députée de la 2ème circonscription du Lot. En qualité de président de l’Association des maires et élus du Lot mais également à titre personnel, je veux l’assurer de mon soutien. Dans un contexte qui banalise le racisme, nous avons au contraire le devoir de nous indigner quant à de tels agissements. Les maires, sentinelles de la République, œuvrent au quotidien pour qu’en soient transmises les valeurs. Ces propos nous rappellent combien nous devons rester vigilants. »

– Olivier Desbordes, Gilles Liébus, Nicole Paulo, Maxime Verdier, Jean-Jacques Raffy, Françoise Lapergue, conseillers départementaux LREM : « Les élus départementaux, La République en Marche, tiennent à apporter leur total soutien à notre députée Huguette Tiegna et s’indignent des propos à caractère raciste à son encontre. Ce sont des insultes destinées à tous les Français dans leurs diversités et leurs richesses. Nous tenons à rappeler en cette période de commémoration de la fin de la guerre de 14/18 que de nombreux Africains ont aidé la France à retrouver la paix au prix de leur vie. Le père d’Huguette a lui-même combattu sous le drapeau français dans d’autres circonstances. Notre indignation va bien au-delà des partis politiques, elle est à la hauteur de l’irrespect que ses auteurs ont eu vis-à-vis de notre devise républicaine : Liberté, Égalité, Fraternité. »

– La République en Marche 46 : Depuis ce vendredi où nous avons eu connaissance des insultes racistes qui ont touchées notre députée Huguette Tiegna, nous oscillons entre colère et dégoût. La démocratie est la garante de la liberté d’expression, mais quand l’expression atteint ce type de limites, il faut la supprimer. Nous demandons donc la fermeture de ce site qui continue à déverser ces ignominies, et nous assurons Mme Tiegna de notre soutien indéfectible. »

 

Récemment Publié

»

La CCI du Lot accueille les Ateliers Numériques Google

Ils auront lieu à Cahors et à Cambes le 5 octobre et le 2 ...

»

Cahors : « Douce France » en avant-première au cinéma Le Grand Palais

La projection est programmée le jeudi 1er octobre, à 20 h 30, en ...

»

Gendarmerie du Lot : Opération anti-stupéfiants au Montat, Lhospitalet et Fontanes

60 véhicules ont été contrôlés. Vendredi 25 septembre, entre ...

»

Mélodie Guinchard met la 3D à portée

La jeune femme est perspectiviste 3D. Guinch’Art. Originaire de ...

»

Grand Cahors – eau et assainissement : Le service s’adapte

Accueil physique, téléphone, courriel… sont au menu. Depuis le ...

»

Carlucet : A la découverte des enduits anciens

Une animation aura lieu le 3 octobre. Samedi 3 octobre, le Parc ...

»

Cahors : Succès des journées européennes du patrimoine

Les visiteurs étaient au rendez-vous. Malgré une météo ...

»

Sibelle et le retour à l'(a)normal

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...