background img

Nouvel article

1301 Views

Gourdon : Retour sur l’action des parents d’élèves devant le lycée 


Elle a eu lieu le 12 mars dernier. 

Un rassemblement le samedi 12 mars à l’occasion portes ouvertes de la cité scolaire de Gourdon a permis aux parents d’exprimer leurs inquiétudes quant à la capacité de l’éducation nationale à  organiser la réforme du bac au lycée de Gourdon. Leur intervention est à retrouver sur ruraletv.fr. Ils ont expliqué ainsi « qu’un document remis aux enfants fait des propositions de packs d’enseignements de spécialités (EDS) » et que des combinaisons ne sont pas proposées (SES+ SVT ou SES+ HLP et SVT ne peuvent être choisies sans les maths). Le proviseur n’a pas souhaité répondre à leurs questions devant ruraletv.fr mais a expliqué sa démarche à un petit groupe de parents, en se retranchant à l’intérieur de l’établissement. Et l’Association des Parents d’Elèves de communiquer : « Victime d’une baisse de dotation horaire (30 heures en 3 ans qui a valu manifestation l’an passé), il a expliqué que proposer des packs de spécialités est le meilleur moyen de répondre au mieux aux aspirations des élèves sinon il se verrait obligé de supprimer 2 EDS.  Selon lui, il manquerait 6 heures d’enseignements (SES, HLP) pour que tous les enfants puissent voir leur choix de spécialités respectés. Il  s’est engagé à chercher une réponse au cas par cas. Selon sa vision, certaines combinaisons demandées ne sont pas cohérentes car elles ne permettent pas d’accéder à des filières valorisantes sur Parcoursup. Il est atterrant que pour des difficultés de construction d’emploi du temps qui seraient résolues avec 6 h d’enseignement supplémentaires des élèves se voient  obligés de choisir entre faire leur dernière année de lycée dans un autre établissement avec toutes les conséquences d’adaptation sociale et de coût financier pour la famille que cela implique (pas de dérogation de transport scolaire connue à ce jour) ou à renoncer à un projet d’orientation ce qui est une privation de droit au regard des autres lycéens de la République. Pour une économie de 6 h d’enseignement, l’Etat décide que le lycée de Gourdon aura une proposition de bac réduite, ce qui a de multiples conséquences délétères sur toute la population (perte de chance pour l’installation de jeune médecin sachant que l’offre d’éducation pour leurs enfants sera pauvre). »

Photo Merzouk Sider

Récemment Publié

»

Lot – Elections législatives 2024 : Les panneaux de signalisation ne sont pas des panneaux électoraux

Rappel du Département. Alors que la campagne électorale pour les ...

»

Festival Résurgence 2024 : Grande collecte participative des trésors des supporters !

Appel lancé aux habitants de Cauvaldor.  Résurgence est le ...

»

Lot – Elections législatives 2024 : Frédéric Decremps et Sophie Sarfati veulent faire entendre leurs voix

Les candidats de la Majorité présidentielle sont déjà sur le ...

»

Lot : « Arti Info Métiers », immersion pour faire découvrir l’artisanat 

Les métiers d’ambulancier et de taxi étaient à l’honneur le ...

»

Le procès du procureur de Cahors renvoyé : Le parquet de Montauban saisi pour de nouveaux faits

Alexandre Rossi sera finalement jugé pour violences intrafamiliales ...

»

Cahors : Electro All’Stars ce vendredi avec plus de 10 h de musique électro place Bessières et aux Docks

Une première ce 21 juin.  Pour la première fois, Les Docks se ...

»

Soirée Ciné Belle Étoile à Baladou le 2 juillet 2024

Riche programme.  Ciné Belle Étoile revient à Baladou le mardi ...

»

Cahors : Jean-Luc Marx a présenté le projet de requalification du palais de Via à à l’ANCTour en Occitanie

Evénement organisé par l’Agence nationale de la cohésion des ...

»

Cauvaldor inaugure le cœur de village de Gignac

Retour sur la cérémonie. Le 15 juin 2024, les Gignacoises et ...

Menu Medialot