background img

Nouvel article

1028 Views

Gendarmerie du Lot : Un homme arrêté après avoir percuté avec une Audi volée des agents des douanes


Deux autres individus ont été interpellés dans le cadre de l’enquête.

Le 25 juillet 2020, à Labastide-Murat, les agents des douanes de Montauban (82), procédaient à un contrôle sur l’aire du «Jardin des Causses du Lot», sur l’autoroute A20. Ils interceptaient un véhicule de marque Audi A4 circulant en direction de Toulouse (31). Tandis qu’ils entamaient les opérations de vérification du véhicule, son conducteur percutait volontairement l’un des agents se trouvant devant lui, le second étant obligé de se jeter au sol pour ne pas subir le même sort. Les deux agents blessés étaient pris en charge par les services de secours lotois et évacués vers le CH de Gourdon (46). Leurs blessures occasionnaient une ITT de 8 jours. L’enquête était confiée au peloton motorisé et à la brigade de recherches de Cahors et placée sous l’autorité d’un juge instruction à Cahors. Les premières investigations réalisées montraient que le véhicule Audi A4 avait été signalé volé par une concession automobile établie en Dordogne. Localisé à Toulouse le 27 juillet, son utilisateur était immédiatement interpellé alors qu’il tentait de s’enfuir. Âgé de 25 ans, le jeune homme toulousain, déjà connu de la justice, était mis en examen pour recel de vol, et placé en détention provisoire. Passé au crible par les techniciens de la cellule d’identification criminelle de Cahors, l’Audi A4 allait livrer de nombreux éléments aux enquêteurs lotois et permettre une avancée significative de l’enquête. Appuyés par le PSIG SABRE de Colomiers, c’est le 4 août au petit matin, que les enquêteurs lotois interpellaient à Beauzelle (31), le conducteur présumé de l’Audi A4, un jeune homme de 19 ans. Au terme de sa garde à vue, il a été mis en examen et placé en détention provisoire. Dans le même temps, le passager âgé de 25 ans était, quant à lui, interpellé à Périgueux (24). Il a fait l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire. Ainsi, 10 jours après les faits, l’excellente collaboration des services d’enquête du Lot et de la Haute-Garonne a permis l’identification et l’interpellation de trois individus impliqués dans ces violences avec arme. Une satisfaction pour les équipes du colonel Phavorin qui le 1er août, prenait la tête du groupement de gendarmerie du Lot.

article

Photo Gendarmerie du Lot

Récemment Publié

»

Limogne-en-Quercy : « L’Arbre Acadabar » invite les habitants à soutenir leur projet

Le jardin-café partagé a été présélectionné par la région ...

»

A vos diabolos, les Cas du Cyrque organisent des stages pendant les vacances

Ils se dérouleront à à Lamagdelaine, Catus et Mercuès. Pendant ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 20 janvier

Les chiffres de ce mercredi. Dans le Lot, les chiffres de ...

»

Cahors-Biars : Actions de la FDSEA et des JA « pour une juste rémunération des agriculteurs »

Ils militent pour l’application stricte de la loi EGAlim. Les ...

»

Viol en mer d’une jeune lotoise : L’agent de sécurité népalais condamné à 8 ans de prison

Le verdict a été rendu ce 19 janvier. La cour d’assises du ...

»

Cahors : Des parents et des professeurs réclament des sanitaires dignes de ce nom pour les collégiens de Gambetta

Le DASEN a répondu. « Gambetta = toilettes confinées ! », ...

»

Cahors et les chemins de Saint-Jacques sur RMC Découverte ce mercredi soir

Le documentaire est à découvrir à 21 h 05. « Depuis la ...

»

Cauvaldor : La Médiathèque numérique du Lot arrive

Le service a été présenté à Biars. Après les Communautés de ...

»

Belmontet : Le pigeonnier du Château de La Devie retrouve sa « coiffe »

Chantier exceptionnel. L’entreprise Samson Conception Charpente, ...