background img

Nouvel article

1256 Views

Figeac : Une réunion d’information sur le compteur Linky à l’ambiance « particulière » 


Elle s’est déroulée le 13 juin.

120 à 130 personnes ont assisté à la réunion d’information sur le compteur Linky, le lundi 13 juin. L’assistance était en grande majorité composée d’opposants farouches au nouveau compteur intelligent qui va être déployé par Enedis. Après la présentation du dispositif par Laurent Méric, représentant de l’opérateur pour le programme national Linky, les questions aux critiques sous entendues ont fusé. Pour justifier leurs craintes est souvent revenu le sacro saint : « On l’a lu sur Internet ». 300x38

André Mellinger, le maire de Figeac, à l’origine de cette rencontre, est revenu sur cette soirée : « Si la mairie organise une réunion, c’est d’abord avec des professionnels. Si les associations souhaitent un débat, à elles de le faire. Ceux qui avaient des doutes, des interrogations, et il y en avait dans la salle, ont pu avoir des réponses. Ceux qui ont râlé pensaient que ça allait être une foire d’empoigne… ce n’était pas le lieu. Au-delà du compteur mon analyse est double : est-on prêt à prendre le train en marche ou à faire de la résistance au progrès ? »

article

Patrice Bocquillon, directeur territorial d’Enedis, a de nouveau tordu le cou aux idées reçues notamment sur le respect de la vie privée et les ondes : « Les enjeux relatifs à la sécurité et à la confidentialité des données ont été pris en compte dès la conception du projet. Enedis se conforme strictement aux recommandations de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) relatives au respect de la vie privée. Enedis travaille également étroitement avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) : le système Linky, hautement sécurisé, respecte strictement le référentiel de sécurité certifié par cet organisme et est à ce titre, audité tous les 6 mois. Le compteur Linky est un équipement électrique basse puissance, comparable en termes d’émissions aux compteurs électroniques dont les consommateurs sont déjà équipés. Il utilise pour communiquer avec le concentrateur la technologie des Courants Porteurs en Ligne (CPL). Les informations récoltées par le compteur sont envoyées sous forme de signal électrique. Ce signal circule dans les câbles du réseau électrique basse tension, jusqu’au poste de distribution du quartier où est logé le concentrateur, en se superposant au courant électrique. La technologie des courants porteurs en ligne est fiable et sûre (largement éprouvée en France et au niveau international depuis plusieurs dizaines d’années). Cette technologie présente des niveaux d’émission extrêmement faibles, 0,1 V/m à 20 cm, et très inférieurs aux normes réglementaires en vigueur ; ces niveaux sont insignifiants dans l’environnement traditionnel de l’habitat. A titre d’exemple un ordinateur émet 4V/m à 50 cm, et une ampoule basse consommation 15 V/m à 30 cm. »

Récemment Publié

»

Mélodie Guinchard met la 3D à portée

La jeune femme est perspectiviste 3D. Guinch’Art. Originaire de ...

»

Grand Cahors – eau et assainissement : Le service s’adapte

Accueil physique, téléphone, courriel… sont au menu. Depuis le ...

»

Carlucet : A la découverte des enduits anciens

Une animation aura lieu le 3 octobre. Samedi 3 octobre, le Parc ...

»

Cahors : Succès des journées européennes du patrimoine

Les visiteurs étaient au rendez-vous. Malgré une météo ...

»

Sibelle et le retour à l'(a)normal

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...

»

Rugby : Le match GSF – Saint-Simon reporté

Il devait avoir lieu ce dimanche. Le GSF devait recevoir ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux harkis

La cérémonie s’est déroulée place Charles de Gaulle. Ce 25 ...

»

Cahors : Biocoop bien dans ses murs à Terre Rouge

Le 3ème magasin de l’enseigne a ouvert ses portes le 9 ...