background img

Nouvel article

2118 Views

Figeac : Suites Curieuses et Andromaque revisitée à l’affiche !


Deux spectacles de danse et de théâtre sont à découvrir.

ambulot-428x60

L’Astrolabe Grand-Figeac propose deux spectacles pour petits et grands les 27 et 29 janvier.

> Suites Curieuses par la Cie Cas Public, vendredi 27 janvier, à 20 h 30, à L’Astrolabe à Figeac (à partir de 4 ans).

Entre ombre et lumière, dans un subtil chassé-croisé, trois hommes et une femme vont et viennent, espiègles et malicieux, pour donner vie et corps aux célèbres personnages du petit chaperon rouge. Ceux-ci se retrouvent alors aux prises avec une foule d’objets qui insufflent une vitalité inédite à cet indémodable classique…Entre images animées, train fantôme et jeux de rôles, la canadienne Hélène Blackburn revisite avec élégance et raffinement l’un des contes populaires les plus connus du monde occidental. Reconnue pour sa danse fougueuse et performante, la réputation de Cas Public s’est construite grâce à la qualité exceptionnelle de ses créations et une présence assidue sur les scènes nationales et internationales.

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

> Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime Hector, qui est mort… par le Collectif La Palmera d’après Andromaque de Jean Racine, dimanche 29 janvier,  à 16 h, Salle Balène à Figeac (à partir de 14 ans)

img_20170129LD- Andromaque002 - ©Damien Richard

On pourrait présenter ce spectacle comme : « Andromaque pour les nuls ». Amoureux fou de la langue de Racine, le collectif La Palmera n’a qu’une envie : permettre à chacun d’y goûter, en prenant soin de ne tenir personne éloigné du festin. Son adaptation d’Andromaque est donc tout à la fois libre et respectueuse, didactique et audacieuse. Une phrase résume communément la pièce : « Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime encore le souvenir de son mari, Hector, tué pendant la guerre de Troie ».

300x38

C’est sur cette chaîne amoureuse à sens unique que se noue le drame. Une histoire de passions contrariées et d’honneurs bafoués, dans laquelle nous guident avec habileté deux acteurs. Deux comédiens caméléons, tour à tour commentateurs de la pièce et partie prenante du spectacle, qui endossent progressivement l’ensemble des rôles. Homme ou femme, chacun des personnages trouve en eux l’incarnation du conflit intérieur qui le ronge et le mènera à son funeste destin. Grâce à une mise en scène gorgée d’inventivité, l’intrigue se fait limpide et d’une surprenante actualité. L’immersion est totale, l’émotion palpable, jusqu’au dénouement final qui nous plonge tout entier dans les ténèbres vibrantes de la tragédie.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Réservations :

à l’Astrolabe au 05 65 34 24 78

www.astrolabe-grand-figeac.fr

Dans les offices de tourisme du Pays de Figeac

Office de tourisme de Figeac 05 65 34 06 25

Office de tourisme de Capdenac-Gare 05 65 64 74 87

article

Récemment Publié

»

Cambes : Le Mouton Givré, l’incroyable dynamique du 1er sac isotherme 100 % naturel 

Belle histoire.  Avec ses élégants sacs isothermes fabriqués ...

»

Labastide-Marnhac : Succès pour le déjeuner des aînés

La convivialité était de mise.  Le Club de l’amitié de ...

»

Rugby à 7 : Sevens Of Lot a brillé au Spring Sevens Festival ! 

Belle édition 2024 pour les Lotois.  Lors du Spring Sevens ...

»

Shizendo Karaté : Owen et Natan sur le podium national

Médailles pour les jeunes champions.  Samedi 8 et dimanche 9 juin ...

»

Fin de saison pour Subquercy Hockey

L’équipe se tourne dès à présent sur le tournoi du ...

»

Rugby : Les M14 de Luzech sur le pont ce dimanche à Cahors 

Ils vont participer à la journée finale Groupama.  Ce dimanche ...

»

Castelnau-Montratier :  Le Lot vu autrement… par des peintres 

Vernissage ce 13 juin.  Scène très bucolique, samedi 8 juin, sur ...

»

Disparition inquiétante : Appel à témoins lancé pour retrouver deux mineurs en fugue 

Ils sont partis à pied de Béduer ce 11 juin 2024.  La gendarmerie ...

»

Suite à l’arrêt des « mots du soir », Johann Roques lance un site pour garder le contact 

https://www.johannroques.fr est en ligne.  « Les mots du ...

Menu Medialot