background img

Nouvel article

869 Views

Figeac : Pascal Renaud veut « s’inscrire dans la durée pour bâtir l’avenir »


Le conseiller municipal d’opposition revient sur ses impressions.

Après avoir siégé au conseil municipal pour la première fois, le candidat LREM maintenant élu Pascal Renaud, revient sur ses impressions et les leçons à tirer de cette première expérience électorale : « Je voudrais tout d’abord adresser mes chaleureux remerciements aux Figeacoises et Figeacois qui ont fait confiance à notre liste Figeac Demain, investie par la majorité présidentielle. Je voudrais également adresser mes plus sincères remerciements à mon équipe, à mes colistiers ainsi que tous les contributeurs à notre programme Figeac Demain, à ma directrice de campagne et mes responsables de communication qui ont toujours su faire un travail remarquable. Ce travail a toujours été fait dans la plus stricte rigueur quant à la maitrise des budgets, ayant constamment en tête, qu’au moins près de la moitié – 47,5% exactement – de ces coûts devraient être remboursés par des deniers publics. Mes chers concitoyens, vous m’avez fait l’honneur de m’élire à la table du conseil municipal. Sachez que malgré l’extrême minorité dans laquelle je suis, je me ferai toujours votre porte parole, me tenant à votre écoute, comme je l’ai fait pendant cette campagne insolite, avec l’appui indéfectible de notre députée. Comme il a été dit par un ministre récemment nommé, j’aurais pu continuer mon chemin tranquillement au service de mon entreprise et attendre une retraite paisible. Je suis un homme de projets, un bâtisseur. Alors au lieu de cela, j’ai choisi de m’engager afin de contribuer comme je l’ai toujours fait, au sein d’une autre équipe que celle pour laquelle je contribue depuis 32 ans. Cette équipe, c’est vous tous, c’est nous tous, c’est Figeac, et mon seul et unique objectif sera toujours d’œuvrer pour le plus grand nombre, avec le plus grand nombre. La démocratie vivante est un travail d’équipe. Ces derniers temps les tendances semblent indiquer une reprise économique plus rapide que prévue. Ce n’est pas le cas pour l’aéronautique qui est en très grande difficulté avec un espoir de revenir au niveau d’activité de 2019, pas avant 2023 voire 2025. Ce constat me conforte dans la pertinence d’agir pour une diversification de l’activité économique locale. Cet axe est essentiel pour notre avenir collectif et pour notre jeunesse. Je serai particulièrement vigilant sur cet aspect lors du prochain conseil communautaire, pendant lequel je proposerai ma participation active à toute initiative dans ce domaine où je pense pouvoir humblement mettre mes compétences au service de tous et apporter quelques propositions de projets d’avenir. »

Photo @DR

article

Récemment Publié

»

Castelnau-Montratier – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire dans les écoles

Retour à l’organisation habituelle. La municipalité de ...

»

Cahors : 300 personnes ont défilé « pour réformer la chasse »

Le rassemblement était également l’occasion de rendre hommage à ...

»

L’Etrier de Cahors Bégoux s’adapte

Le centre équestre et poney club a pu déplacer les heures de cours ...

»

Cahors : Les syndicats enseignants appellent à manifester ce 26 janvier

Le rendez-vous est fixé à 11 h, place Chapou. L’intersyndicale ...

»

Saint-Cirq-Lapopie : Relire le monde en vision-rencontre ce dimanche

Coup d’envoi « surréaliste » avec plusieurs auteurs et ...

»

RNT Records : La naissance d’un label, lancé par Ren’Art

Belle initiative de l’association basée à Lalbenque. En cette ...

»

Biographie, moto, corps… Chamizo, l’art en livres

Riche actualité littéraire pour l’artiste. Chamizo, l’artiste ...

»

Sibelle et le chat de la Maison Blanche

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de l’épidémie ce 22 janvier

Les chiffres de ce vendredi. Les indicateurs de l’épidémie de ...