background img

Nouvel article

1778 Views

Figeac – Municipales 2020 : Pascal Renaud présente « un projet d’inclusion scolaire qui rassemble »


Nouvelle proposition de la liste Figeac Demain.

Après avoir dévoilé leur projet alimentaire « Figeac 100% comestible !», Pascal Renaud, ingénieur aéronautique chez Ratier-Figeac, et les colistiers de la liste Figeac Demain, soutenue par la République En Marche, font connaître leurs engagements relatifs à l’enfance et la jeunesse. Ainsi, leur dispositif « Figeac : une Ecole pour Tous(tes) », devra permettre, au profit des enfants diagnostiqués autistes, de structurer un enseignement adapté au sein d’une Unité Maternelle et Elémentaire Autisme (UEMA et UEEA).

« En échangeant avec des associations, instituteurs(rices) et familles d’enfants autistes, nous nous sommes rendus compte qu’elles étaient confrontées à un parcours du combattant ; d’une part, pour la reconnaissance des particularités cognitives de l’enfant, avec le Centre Ressources Autisme, d’autre part, pour la scolarisation appropriée des enfants. Or, la Loi pour « l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées » et le « Plan autisme », lancé en 2018, ont permis des évolutions, en matière de scolarisation des enfants en situation de handicap, dont nous devons nous saisir. A ce titre, Figeac, en tant que centre-bourg du territoire, doit s’améliorer et être exemplaire en matière d’inclusion scolaire en milieu ordinaire » précise Pascal Renaud.

Avec les colistiers, ils souhaitent, dès le début de la prochaine mandature, aux côtés des associations et parents d’élèves, de l’Education Nationale et de l’Agence Régionale de Santé, démarrer le projet d’une Unité d’Enseignement en Maternelle et Elémentaire Autisme (UEMA et UEEA). Celle-ci s’établira au sein d’une école figeacoise, afin d’assurer une continuité d’apprentissage. A noter qu’il n’existe qu’une seule Unité d’Enseignement Maternelle Autisme dans le sud du Lot, depuis la rentrée 2017, à Catus, pour les 3 à 6 ans, avec des interventions d’éducatrices spécialisées, psychologues, pédiatres et psychomotriciens.

« Il s’agit de réunir, au sein d’une même école, tous les enfants et toute leur diversité, avec une attention et un accompagnement renforcé pour celles et ceux qui en ont le plus besoin. Car c’est un droit d’avoir accès à l’éducation et c’est un devoir, pour une municipalité, de le rendre possible, surtout lorsque les leviers sont actionnables. Ces Unités d’Enseignement Maternelle et Elémentaire Autisme doivent doter la commune de Figeac d’outils pédagogiques et d’intégration scolaire plus pertinents quant aux besoins actuels. Je sais que l’enjeu est grand, nous le devons bien aux familles du territoire  » conclut le candidat.

article

Photo @DR

Récemment Publié

»

Accident à Saint-Jean-de-Laur

La voiture a fini sur le toit. Ce samedi 15 mai, aux alentours de 16 ...

»

Lot : Création de la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations

La DDETSPP est située à la Cité sociale à Cahors. La réforme ...

»

La beauté des vallées et la propreté aléatoire des berges du Lot

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Limogne : L’Orchestre de Chambre de Toulouse en concert à La Halle le 17 juin

La salle culturelle rouvre ses portes. La saison culturelle de la ...

»

Gramat : Le GRIMP à l’entraînement

Le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux ...

»

Pradines : C’est parti pour les jardins participatifs

Belle initiative. La commune de Pradines, en partenariat avec le ...

»

Livernon : Flashé à 139 km/h, sous cocaïne, alcoolisé, sa compagne, son bébé et deux enfants sans leurs ceintures…

La vitesse sur la RD 802 est limitée à 80km/h. Ce jeudi 13 mai ...

»

Sibelle rouvre le Bescherelle avant la réouverture

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue pr Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 14 mai

Les derniers chiffres. Dans son bulletin récapitulatif n°169, ...