background img

Nouvel article

1048 Views

Figeac – Municipales 2020 : Figeac Autrement invite les Figeacois à « oser »


Philippe Landrein et son équipe appellent à la mobilisation.

La liste Figeac Autrement tenait une conférence de presse ce mercredi 24 juin. L’occasion pour le candidat aux élections municipales Philippe Landrein de revenir en quelques mots sur la non-fusion avec Vivre Figeac et Figeac Demain : « Nous sommes à l’initiative de cette tentative de rapprochement. Nous étions prêts à proposer jusqu’à 7 postes éligibles ce qui est loin d’être anodin. Mais malheureusement nous n’avons pas réussi à conduire la négociation jusque-là. Si le désir de développer quelque chose sur le territoire avait réellement existé, il était logique que les deux autres listes acceptent la fusion. » 

Sur le bilan de l’équipe municipale actuelle, Philippe Landrein et ses colistiers ont regretté qu’il soit en permanence fait référence à « l’héritage de Martin Malvy ». « Nous, nous voulons nous baser sur ces 6 dernières années. Entre 2014 et 2020, que s’est-il passé ? Pas grand chose ! », a dénoncé la tête de liste de Figeac Autrement. Et de rebondir sur l’opération « Action coeur de ville » toujours selon lui au stade des études et analyses au bout de deux ans. Sur la base de son programme initial et prenant en compte la crise de la COVID-19, Figeac Autrement a dégagé 7 priorités immédiates :

article

– économie et tourisme : mise en place dès septembre d’un « Grenelle » de l’économie afin de construire un plan de relance avec l’ensemble des acteurs locaux concernés (artisans, professions libérales, agriculteurs…),

– démocratie participative : instauration de journées citoyennes et application du concept de « réserve figeacoise »,

– diminution des impôts fonciers,

– communication : lancement d’outils performants comme l’application Neocity,

– aide sociale et soutien aux commerces : 150 000 euros de chèques-cadeaux destinés aux chômeurs, aux jeunes sans emploi, aux personnels ayant travaillé durant le confinement et utilisables auprès des commerces sédentaires et non sédentaires (marché) + réaffectation aux associations caritatives (Restos du coeur, Secours Populaire…) des subventions non allouées dans le cadre d’événements annulés,

– création du CMIG (Conseil municipal d’intérêt général) permettant à tous les élus, même minoritaires, de bénéficier au sein du Conseil municipal de vraies délégations et responsabilités,

– santé : organisation d’un « Ségur de la santé » local regroupant tous les interlocuteurs pertinents afin de travailler ensemble sur une meilleure prise en charge des habitants.     

« Les Figeacois recevront d’ici vendredi soir une enveloppe orange dans leur boîte aux lettres. Nous les invitons à prendre connaissance de son contenu. Nous espérons qu’ils oseront l’alternance, car la seule possibilité pour provoquer un changement c’est de voter Figeac Autrement », a conclu Philippe Landrein. 

Récemment Publié

»

EELV 46 en remet une couche sur la LGV Bordeaux-Toulouse

Europe Ecologie Les Verts 46 « dénonce notamment le financement ...

»

De Cahors à Soulomès, place aux Rencontres Ré’Percutantes

Riche journée ce 4 décembre.  Les Rencontres Rencontres ...

»

Rémi Branco s’est rendu au siège de Danone France « pour garantir l’avenir des éleveurs laitiers du Lot »

Le vice-président du Département a reçu des garanties quant à ...

»

Les vins de Cahors en fête pour la Saint-Vincent du 21 au 23 janvier 2022

Joli programme à l’horizon.  Inédit pour le cinquantième ...

»

Cahors : Noël rime avec sapins à La Jardinerie du Quercy

Période de fêtes pour l’enseigne située 935, avenue Maryse ...

»

Cahors Football Club : Derniers matchs à domicile avant la trêve ce week-end

Les seniors 1 et 2 sont sur le pont. Ce samedi 4 décembre, à 20 ...

»

Figeac : Noël en lumières

Le lancement officiel a eu lieu le 26 novembre. Habituellement la ...

»

Alvignac : Exercice attentat pour la gendarmerie du Lot

Manoeuvre en conditions réelles.  Le 17 novembre dernier, au camp ...

»

CCI du Lot : Elu président, Jean Hugon veut « préserver l’ADN de la Chambre et conforter son statut d’acteur de proximité » 

Il a également présenté le bureau.  Ce 29 novembre, Jean Hugon a ...