background img

Nouvel article

753 Views

Figeac : « Les Mardis de l’été » retrouvent leur public


Le lancement a eu lieu ce 14 juillet.

Le Coronavirus n’aura pas eu raison des rendez-vous estivaux du mardi soir à Figeac. La reprise des « Mardis de l’été » s’est donc déroulée ce jour de Fête nationale au son de la chanteuse flamenca Paloma Pradal. Voici le programme des prochaines soirées organisées à 21h30 dans la Cour du Puy (repli prévu à l’espace Mitterrand en cas de mauvais temps) :

– le 21 juillet : Léonid (duo de chanson grinçante) ;

– le 4 août : La Mossa (voix et percussions) ;

– le 11 août : Les chefs-d’oeuvre de la musique classique… en quizz ! (pour faire partie d’une équipe, s’incrire auprès de l’Office de tourisme) ;

article

– le 18 août : Mister Mat (chanson).   

> Bien entendu, toutes les précautions sanitaires liées au COVID-19 sont mises en oeuvre lors de ces spectacles. 

Récemment Publié

»

Rugby : Le GSF veut capitaliser à Nontron

Déplacement pour les Rouge et Noir ce dimanche. « C’est notre ...

»

Le Cahors Football Club remporte le derby avec un hat-trick de Simon Quèbre

Les Ciel et Blanc se sont imposés avec la manière. Les hommes du ...

»

Cauvaldor : Succès pour la journée « Jeux et Handicap »

Elle était organisée par la ludothèque Robert ...

»

Gourdon : Initiation à l’éco vannerie au FabLab

3 ateliers sont au programme. Compte tenu du succès rencontré par ...

»

Les pompiers du Lot : Accouchement inopiné à Gramat

Intervention délicate. Les opérateurs du Centre de Traitement de ...

»

Cahors Rugby n’ira pas à Lévézou

La rencontre est reportée. La nouvelle est tombée ce vendredi ...

»

Tennis Club de Cahors : Les jeunes à l’honneur

Les 15/18 ans et les 7/8 ans étaient sur les courts. Pour la ...

»

Cahors : La boucherie Dany et Laurent Flaujac toujours au top

Boeuf primé à déguster, équipe renforcée et un apprenti en lice ...

»

Grand Figeac : Application du couvre feu sur le département de l’Aveyron, des conséquences sur les services communautaires

Le point sur les adaptations. Désormais classé en zone d’alerte ...