background img

Nouvel article

2451 Views

Figeac : L’archéologie de la ville dans tous ses états


Conférences, visites et ateliers jeune public sont au programme.

L’exposition Figeac, une histoire d’archéologie présente les apports de dix ans d’archéologie dans la ville : comment était organisé le territoire avant la naissance de la cité ? A quelle époque Figeac est-elle apparue ? Comment s’est construite et transformée la ville au Moyen Age ? Ces questions accompagnent le renouvellement des connaissances sur les édifices majeurs (fortifications, maisons médiévales, couvent des Augustins…) comme des constructions plus modestes.  L’exposition fait le point sur les dernières avancées de la connaissance archéologique de Figeac. Mobilier archéologique, maquette, cartes et documents figurés, simulation 3D donnent à voir une ville désormais invisible que les traces du passé permettent de reconstituer.  L’exposition temporaire est l’occasion de mettre en place une programmation culturelle donnant la parole aux scientifiques qui ont fait avancer les connaissances sur Figeac : conférences, visites, ateliers jeune public sont l’occasion de révéler à tous les secrets d’une histoire qui se révèle. Le passé de Figeac a depuis longtemps été exploré par les historiens et les historiens de l’art, qui ont fait parler ses archives et décrit l’évolution de ses richesses artistiques. Mais qu’en est-il des traces parfois ténues de la vie des hommes qui nous ont précédés et qui peuvent disparaître lors de chantiers d’aménagement ?  En 2006, dans le cadre de l’organisation de l’archéologie préventive en France, Figeac a été dotée d’un périmètre de sensibilité archéologique : depuis dix ans, les chantiers de construction, de restauration ou d’aménagement sont l’occasion pour les archéologues d’étudier les indices du passé tissés dans la trame de la ville. Chaque diagnostic, chaque fouille, ouvre une petite fenêtre sur les origines de Figeac, la vie de ses habitants au cours des siècles ou l’évolution de la cité. D’un site à l’autre, les indices se recoupent et se précisent. Aujourd’hui, l’avancée de la connaissance est telle que l’histoire de la ville s’est affinée, confirmant des intuitions et révélant des surprises.

ambulot-428x60

> Une exposition réalisée par le service du patrimoine de la Ville de Figeac avec le soutien financier de la DRAC Occitanie et la collaboration technique du Département du Lot (Cellule départementale d’archéologie) et de l’Institut national de recherches archéologiques préventives.

article

> Journées nationales de l’archéologie les 16, 17, et 18 juin
Pour la première fois en 2017, le service du patrimoine de Figeac propose une programmation pour le rendez-vous national des Journées de l’archéologie.

– Conférences le vendredi 16 juin, à 20 h 30, à l’hôtel de Ville (salle du conseil municipal)  de trois archéologues ayant fait progresser ces dernières années la connaissance de la ville (Laurent Guyard, de la Cellule départementale d’archéologie du Lot / Anne-Laure Napoléone, chercheur associé à l’université Toulouse Jean-Jaurès / Catherine Viers, de l’Inrap)

– Visite guidée le samedi 17 juin à 14 h et à 16 h 30 au départ de l’espace Patrimoine (Hôtel de Ville) des sites de la ville éclairés par l’archéologie, avec Laurent Guyard, de la Cellule départementale d’archéologie du Lot, et un guide conférencier

– Atelier jeune public« Archéologue en herbe », animé par un guide conférencier, le dimanche 18 juin à 15 h 30 au départ de l’Office de Tourisme. L’occasion de révéler par la découverte et le jeu la variété des métiers et des outils de réflexion des archéologues.

L’ensemble de la programmation des Journées nationales de l’Archéologie à Figeac est gratuite.

– Atelier jeune public « Archéologue en herbe » du 10 juillet au 1er septembre, tous les mercredis à 14h. Tous les mercredis des vacances d’été, l’atelier « Archéologue en herbe » permettra aux enfants de découvrir plusieurs facettes du métier d’archéologue. Loin de l’image du chercheur travaillant la pelle à la main, le métier d’archéologue fait appel à des connaissances et des outils d’analyse variés qui font de cette discipline une exploration toujours renouvelée.
5 euros par enfant

300x38

– Journées du patrimoine les 16 et 17 septembre : des visites guidées conduites par des archéologues vous permettront de découvrir ou redécouvrir des monuments à la lumière des nouvelles avancées de l’archéologie (fortifications de la ville…). Programme complet fin août.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Récemment Publié

»

Sibelle, le dernier salon où l’on cause et où l’on pause, les Labarthe père et fils et l’eau du Lot 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot : Le meilleur croissant au beurre et la meilleure baguette 2024 ont été dévoilés 

Coup de projecteur également pour la meilleure baguette tradition ...

»

Rugby : Luzech vise la passe de 3 contre le TEC 

L’USL veut enchaîner.  Quentin Rinié, co-entraîneur de ...

»

Une délégation de l’UDSP46 accueillie à l’assemblée nationale par Huguette Tiegna

Deux sujets importants ont été abordés avec la députée du ...

»

Lot : Les concours de la meilleure terrine de campagne et du meilleur pâté en croûte 2024 ont rendu leurs verdicts

Les recettes gourmandes ont enchanté les papilles du jury.  Ce ...

»

Rugby : GSF – Lacapelle-Marival, c’est ce dimanche 

Derby du Grand Figeac à 14 h et à 16 h.  Le Grand Figeac en ...

»

Collège de Latronquière : Chauffage local et verdissement de la cour au menu

L’inauguration de la chaufferie bois et de la végétalisation de ...

»

L’A400M et Collins Aerospace, une belle histoire qui se poursuit 

Visite croisée Industrie-Armée de l’Air sur le site de ...

»

Bertrand-Gabriel Vigouroux remporte le prix du Meilleur vigneron Malbec « Best Malbec winemaker 2024 » 

Performance majuscule.  Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron ...

Menu Medialot