background img

Nouvel article

3836 Views

Figeac : La gare de Figeac renaît de ses cendres


Un incendie détruisait en grande partie le bâtiment dans la nuit du 22 novembre 2018.

« C’est la première fois en France qu’une Région reconstruit une gare », soulignait Carole Delga, présidente de la Région Occitanie lors de son discours inaugural ce jeudi 31 août 2023. Une allocution quelque peu bousculée par la présence bruyante de manifestants venus s’exprimer contre le démantèlement de la ligne ferroviaire Cahors-Figeac. « Votre comportement est contre-productif. Vous vous décrédibilisez en agissant ainsi. On doit pouvoir discuter de façon apaisée. On peut avoir des avis différents mais se respecter », répondait alors l’élue régionale sous les applaudissements des Figeacois venus nombreux découvrir leur nouvelle gare.

Un moment très attendu donc depuis cette fameuse nuit de novembre 2018 au cours de laquelle le bâtiment fut ravagé par les flammes. « Les Figeacois sont très attachés à ce patrimoine. D’ailleurs, actuellement, une exposition à la mairie retrace l’histoire de notre gare. Cela a aussi entraîné un isolement de la ville. Progressivement il y a eu une remise en circulation de quelques trains mais perdurait la problématique du bâtiment. Aujourd’hui le rêve de toute une population est devenu réalité », se réjouissait  lors de sa prise de parole André Mellinger, maire de Figeac.

Une satisfaction partagée par Vincent Labarthe, président de l’intercommunalité : « C’est une chance de pouvoir inaugurer une gare dans sa vie. Nous avons eu peur d’être un territoire amputé, condamné. Or il faut rester actif et ouvert quand on évolue dans la ruralité. Désormais un pôle multimodal est installé ici. »

En effet, après une concertation de terrain engagée auprès des usagers et des acteurs locaux d’octobre à décembre 2019, il a été décidé d’élargir la vocation du bâtiment qui s’articule ainsi :

– au rez-de-chaussée : un hall voyageurs avec un guichet, les bureaux de la SNCF, le hall d’accueil de la Maison de Ma Région, des bureaux du service Mobilités et une espace dédié aux conducteurs de cars du réseau liO (réseau de transport en commun de la région Occitanie) ;

– à l’entresol : des locaux  SNCF, une salle de réunion et de formation, des salles de pause privées ;

– au 1er étage : les bureaux de la « Maison de Ma Région » ;

– au 2ème étage : une grande salle de réunion ou conférence ouverte à la population et aux acteurs locaux, pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes.

Cette reconstruction est l’aboutissement d’un long parcours et de négociations difficiles entre la Région Occitanie et la SNCF comme l’a rappelé Carole Delga se souvenant d’une discussion mouvementée entre elle, Martin Malvy (présent sur la tribune) et les représentants de la compagnie ferroviaire. « Nous avons décidé de mettre en place un dispositif exceptionnel pour acheter la gare. Je tiens d’ailleurs à remercier Jean Castex, alors Premier Ministre, qui a été à notre écoute en accordant à ce projet une subvention de 40% de son montant total. Nous voulons un service public ferroviaire. Nous avons besoin de relier les gens, de services publics de mobilités. Nous le faisons aussi sur la ligne POLT* pour laquelle nous sommes la seule Région à financer 50% des travaux. »

Claire Raulin, préfète du Lot récemment arrivée dans le département, clôturait les interventions en caractérisant ce moment d’ « historique dans la ville, dans le département du Lot, dans la région Occitanie comme ce fut le cas lors de la 1ère inauguration en 1862 » et en confirmant que ce « projet structurant a été rendu possible grâce au plan de relance lancé par l’Etat » : « C’est un nouvel élan à la mobilité de nos concitoyens. Nous allons poursuivre le développement des lignes à travers un investissement renforcé en ce qui concerne leur entretien. Le Plan Transports y participera. »

Le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours), les architectes Carole Nicolas et Pierre Charras ainsi que toutes les entreprises (+90% locales) ayant oeuvré sur la reconstruction furent chaleureusement remerciés. Suivit un cocktail très apprécié mettant en valeur les produits de la marque régionale Sud de France.

* Paris-Orléans-Limoges-Toulouse      

Photo de une  : Région Occitanie / Léo Arcangeli)

Récemment Publié

»

Lachapelle-Auzac : 633 cartouches de cigarettes saisies suite à un contrôle sur l’A20

1000 euros en liquide ont aussi été découverts.  Le lundi 11 juin ...

»

Pradines : Concert exceptionnel pour les partenaires du festival Le Lot en Meule Bleue 

Show de 2 h ce 18 juin à La Prade pour les soutiens de la ...

»

Cahors : Des artisans boulangers pâtissiers dans la mêlée avec Cahors Rugby pour les finales du challenge régional Groupama

Les jeunes vont se régaler. Le stade Desprats accueillera, ce ...

»

A Dégagnac, les agents du Département restaurent le pont du Palazat (RD 106)

Les travaux visaient à réparer la longrine endommagée et à ...

»

Une journée sport et culture pour les enfants des accueils de loisirs de Cauvaldor

Belle initiative.  Depuis 2017 Cauvaldor organise un projet ...

»

Cahors : Nouvelle offre sur la pépinière et les plantes d’intérieur à La Jardinerie du Quercy 

Elle est effective du 14 au 16 juin 2024.  La Jardinerie du Quercy, ...

»

Figeac : La Guinguette des Robins ouvre ses portes au domaine du Surgié ce 16 juin 2024

Ça va être chaud !  Coup d’envoi ce dimanche 16 juin 2024 pour ...

»

Elections législatives 2024 : Elsa Bougeard et Christophe Proença seront les candidats du « Nouveau Front Populaire » 

Ils porteront les couleurs de l’alliance de la gauche.  Les ...

»

Les Junies : Le vide-grenier des Amis du four à pain de Canourgues, c’est ce dimanche 

Une fournée de pain cuit sera réalisée.  Les Amis du four à ...

Menu Medialot