background img

Nouvel article

837 Views

Figeac : Huguette Tiegna à la rencontre des personnels de l’hôpital et des EHPAD


La députée était accompagnée par le maire, André Mellinger.

Dans le contexte épidémique extrêmement dynamique que nous connaissons, la députée du Lot, Huguette Tiegna, a rencontré ce vendredi 30 octobre 2020, les professionnels des EHPAD de Montviguier et Ortabadial ainsi que du centre hospitalier de Figeac. En présence du président du conseil de surveillance, et maire de la commune, André Mellinger, la parlementaire a souhaité apporter son soutien aux hospitaliers fortement sollicités par cette crise.

« L’épreuve sanitaire inédite que traverse le pays, et plus largement le monde, a nécessité un engagement admirable et sans relâche des soignants depuis le début de l’année 2020. Dans le Lot, comme ailleurs, chacun doit pouvoir mesurer le courage et le dévouement dont ils font preuve. Je suis venu leur exprimer ce soutien partagé et sans faille. Au-delà de la reconnaissance de la prime allouée dernièrement aux soignants hospitaliers, personnels des établissements publics sociaux et médico-sociaux, des unités de soins longue durée et des EHPAD c’est un travail de fond que nous menons actuellement quant à la valorisation de ces métiers » a-t-elle déclaré avant de souligner les multiples initiatives en cours menées par le parlement et le gouvernement en direction des professionnels des établissements sanitaires et sociaux (Ségur de la santé avec renforcement des salaires des agents et réorganisation du système de santé, enveloppe pour les investissements du quotidien, prime Grand Age, future loi sur l’autonomie). Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2021 (PLFSS) sur lequel les députés travaillent actuellement porte de nombreuses mesures du Ségur de la santé et en garantit les financements.

André Mellinger a mis en exergue les besoins importants que connaissent les structures et la nécessité d’une réponse des pouvoirs publics :  « Le centre hospitalier de Figeac est au centre d’un vaste territoire rural et doit assurer un rôle pivot avec une médecine de ville clairsemée. Il doit pouvoir offrir des soins de chirurgie et de spécialités dans le cadre de coopérations décentralisées. Nous demandons une spécificité des moyens tenant compte d’une population à la moyenne d’âge élevée et de la géographie, afin d’assurer les soins sur place, en évitant, autant que possible, le recours à des hôpitaux tous situés à plus de 70km ou au CHU déjà surchargé. Ces moyens supplémentaires doivent nous permettre d’effectuer les investissements indispensables à notre plateau technique, mais aussi de renforcer les effectifs des personnels dont on voit aujourd’hui les limites dans leur mission de service public. Ces moyens ne sauraient trouver leur pleine efficacité, sans une gouvernance appropriée qui exclut toute centralisation automatique inadaptée aux territoires ruraux par les Groupements Hospitaliers de Territoire. »

Les élus, accompagnés du directeur, Raphaël Lagarde, ont rencontré les médecins chefs de service, les représentants du personnel, des cadres de santé ainsi que des aides-soignants, agents de service et infirmiers qui au quotidien prodiguent des soins sur la durée ou en urgence et les remercier pour leur implication sans faille. La députée a ainsi pu recueillir de nombreuses expériences de terrains et des questionnements qui viendront enrichir une actualité parlementaire fortement teintée de questions de santé.

article

Et de conclure : « En mai dernier, le Ségur de la santé s’est fixé pour ambition d’être plus à l’écoute des professionnels, usagers et territoires afin d’adapter au mieux le système de santé actuel d’un point de vue matériel, financier et humain. C’est en ce sens que j’ai effectué un travail de recueil de données auprès des structures lotoises. Pour cette deuxième vague, nos structures médicales sont mieux préparées pour affronter la reprise épidémique, les techniques de prises en charge se sont améliorées, les coopérations entre professionnels se sont renforcées, les stocks d’équipements sont reconstitués. Mais le défi n’en reste pas moins redoutable. En cette période, notre vocation de soigner et de sauver des vies prend tout son sens. »

Huguette Tiegna, André Mellinger et Raphaël Lagarde appellent au plus grand soutien des habitants du bassin afin qu’ils respectent les gestes barrières et les consignes sanitaires pour préserver les ressources sanitaires et la santé de nos concitoyens.

Récemment Publié

»

Cahors (RD 820) : Travaux de nuit sur la rocade

La circulation pourra être interdite dans le sens Toulouse-Brive, ...

»

Cahors : Mobilisation pour retrouver les auteurs de l’attaque du commissariat

Des moyens importants sont engagés. Ce samedi 28 novembre, Michel ...

»

Cazals-Salviac : Le service enfance jeunesse s’adapte à la crise sanitaire

Entretien avec Frédéric Gineste, le responsable. Rencontre avec ...

»

Cahors : Nouvelle affaire de tag rue Victor Hugo

C’est le laboratoire Bio 3 qui a été visé. « Collabo » et ...

»

Le préfet du Lot autorise l’ouverture dominicale des commerces

Dérogation pour le 29 novembre et les 6, 13, 20 et 27 ...

»

Figeac : Des mesures en soutien à la réouverture des commerces 

Campagne d’affichage, gratuité partielle du stationnement, ...

»

Réouverture progressive des services de la ville de Cahors et du Grand Cahors

Le point dans l’article. Faisant le constat d’une ...

»

Sibelle et le « bon voisinage » dans nos campagnes

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Des cocktails Molotov lancés sur le commissariat

Une voiture a été entièrement brûlée dans la cour de l’hôtel ...