background img

Nouvel article

1022 Views

Figeac : Appel à « mobilisation citoyenne » pour les intercités de nuit Paris-Rodez/Albi et Paris-Aurillac 


Le rendez-vous est fixé ce samedi 13 janvier 2024, à 11 h 30, devant la gare. 

« Stop aux suppressions ! Non à des horaires dégradés !» . Les associations « Oui au train de nuit ! », « Destination trains de nuit », Urgence Ligne POLT et l’association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail appellent à une « mobilisation citoyenne » pour les intercités de nuit Paris-Rodez/Albi et Paris-Aurillac ce samedi 13 janvier 2024, à 11 h 30, devant la gare de Figeac. « Il y a de plus en plus de problèmes. Nous souhaitons que le service public soit rendu et que le temps des travaux sur la ligne POLT que le train passe par Coutras-Périgueux-Brive » précise Jacques Montal. 

> L’association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail a publié une lettre ouverte à Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, par rapport à la gare de Gramat : « Par votre courrier du 21 décembre 2023, vous nous confirmez la présence d’un agent en gare de Gramat à ce jour non pérenne. Or cet agent n’assure que des tâches commerciales contrairement à l’emploi supprimé. Cela ne correspond pas l’attente des usagers en terme de sécurité. En effet, l’agent qui assure la sécurité des personnes et des circulations est un poste primordial dans une gare de voie unique. Il peut intervenir sur la régularité et la ponctualité des trains en cas de retard, d’incident, de panne pour faire croiser deux trains de sens opposés et permettre ainsi la fluidité des circulations et d’assurer les correspondances. Ces opérations sont essentielles sur un parcours de 70 km entre Figeac et Saint-Denis-Près-Martel sans gare ouverte à la sécurité des trains, la gare de Gramat ouverte en milieu de parcours permet de palier aux situations perturbées. La Région Occitanie (Autorité Organisatrice des Transports) a signé une convention avec la S.N.C.F. allant de 2023 à 2032. Celle-ci préconise des trains et des gares plus surs pour attirer plus de 100 000 voyageurs par jour. Cet objectif ne pourra pas être atteint si les gares sont vidées du personnel assurant la sécurité des trains et des voyageurs. Les annexes de la convention stipule les horaires et le personnel en place. Y a-t-il eu un accord financier avec la S.N.C.F. pour supprimer dans les gares les postes de sécurité ? »

Récemment Publié

»

Flaujac-Poujols : La foire de matériel agricole d’occasion 2024, c’est ce week-end ! 

Rendez-vous autour de la salle des fêtes ces 20 et 21 ...

»

Rugby Quercy Lot : Les cadets qualifiés ! 

Belle performance.  Ce samedi 13 avril 2024, les cadets Nationaux ...

»

Concots : Vernissage de l’exposition « Où se cache le Moyen-Âge ? »  ce dimanche 

Rendez-vous à la salle communale ce 21 avril, à 11 h.  La ...

»

Cahors : « Courir », spectacle musical de la saison culturelle au tarif découverte

Il est à l’affiche le 25 avril.  Le spectacle « Courir », ...

»

Cahors : La Compagnie Médiévale Cadurcienne vient d’être créée 

Son fondateur, Rémy Prévost, ne manque pas de projets.  Oyez ! ...

»

Bretenoux : Petit-déjeuner Job Dating le 23 avril 

Il se déroulera salle Ayroles de 9 h à 12 h.  Un café, un ...

»

Cahors-Pradines : 6500 euros remis à l’école des chiens guides de Toulouse 

L’opération « 30 000 pommes pour un chien guide d’aveugle » ...

»

Labastide-Marnhac : Le duo Baldango en concert pour le Folk Club de Cahors le 26 avril  

Rendez-vous au Château avec une ouverture des portes à 20 ...

»

Lalbenque : 4.6 Primeur a ouvert ses portes 

La boutique est située 125, rue du Marché aux Truffes.  4.6 ...

Menu Medialot