background img

Nouvel article

4040 Views

Exhumation polémique à Saint-Cirq-Lapopie


Dossier difficile. Explications.

« Jean-Vincent est décédé le 13 avril 2019 à l’âge de 63 ans d’un cancer du pancréas. » Lucien-Dominique Féraud a le coeur gros à l’évocation du décès de son frère aîné et de l’exhumation – ré inhumation de son corps « pour des motifs qui demeurent à l’heure actuelle à déterminer ». Il rappelle la chronologie du dossier :

– Le 10 avril 2019, ma belle-soeur et sa fille réservent une concession de 30 ans, au cimetière de Saint-Cirq-Lapopie, concession numéro 55 qui n’est pas forcément le numéro d’emplacement.

– Le 13 avril 2019, décès de mon frère.

– 18 avril 2019 : inhumation de Jean-Vincent Féraud. 5 jours ont passé avant l’enterrement pour que les travaux au niveau de la concession puissent être menés afin que le corps ne passe pas par le caveau communal

– le 30 août 2019, soit 4mois et demi après, ma belle-soeur reçoit un coup de téléphone d’un élu de Saint-Cirq-Lapopie qui lui explique que son mari n’a pas été enterré au bon emplacement à cause d’une erreur des pompes funèbres. Elle lui a demandé un rendez-vous, en présence de l’entreprise, afin d’en discuter… Rendez-vous qui n’a jamais eu lieu.…

– Mi-septembre, elle a appris que le corps de son défunt mari a été exhumé le 11 septembre 2019, sans qu’elle ait été prévenue au préalable, sans autorisation, pour être placé dans le caveau communal. La présence de la famille était-elle souhaitée ? C’est finalement le 19 septembre 2019, qu’une deuxième inhumation a eu lieu… Ce sont les pompes funèbres qui nous ont prévenus… D’ailleurs, un employé communal a fait une apparition de quelques secondes, avant de disparaitre, pour s’excuser auprès des pompes funèbres. A noter que la municipalité n’était toujours pas présente lors de cette ré inhumation.

« Aujourd’hui, nous demandons, comme il était convenu lors du seul rendez-vous que j’ai eu fin octobre, que le caveau dans lequel repose mon frère soit «consolidé », en effet l’emplacement à côté n’est pas stable du fait de l’exhumation. On attend… » conclut Lucien-Dominique Féraud.

> Les explications de la mairie de Saint-Cirq-Lapopie : « La mairie de Saint-Cirq-Lapopie souhaite s’exprimer sur cette épreuve douloureuse imposée à la famille de M. Jean-Vincent Féraud. Le maire, le conseil municipal et l’ensemble des agents ont été très affectés par cet épisode extrêmement pénible pour toutes les parties. Nous souhaitons toutefois apporter quelques éléments complémentaires sur le déroulé des faits :

Le 10/04/2019, Mme Féraud fait l’acquisition d’une concession de trente ans au cimetière communal. La concession n°55 lui est attribuée.

Le 13/04/2019, M. Jean-Vincent Féraud décède.

La demande d’autorisation de travaux est envoyée par mail le 15/04/19.

Le 17/04/19 à 09h47, une demande de permis d’inhumer est reçu par mail de la part de
l’entreprise des pompes funèbres. Le même jour à 10h28, le service d’état civil de la mairie envoie par mail l’autorisation d’inhumer sur laquelle il est bien précisé le numéro de la concession.

Le 18/04/2019, M. Jean-Vincent Féraud est inhumé dans le cimetière communal.

Le 30/08/2019, l’élu en charge du cimetière informe Mme Féraud que l’entreprise des
pompes funèbres a inhumé M. Féraud dans la concession n°56 au lieu de la concession n°55 comme mentionné sur l’ensemble des documents. Il faut savoir que cette même entreprise a elle-même réalisé le plan du nouveau cimetière communal et attribué les numéros des concessions en 2003 pour la mairie de Saint-Cirq-Lapopie. Elle est en possession de ce plan.

L’élu en charge du cimetière a souhaité organiser une rencontre avec Mme Féraud et l’entreprise des pompes funèbres. Cette rencontre a été annulée par l’entreprise pour des besoins impérieux. Suite à cela, l’entreprise nous indique prendre contact directement avec Mme Féraud.

La commune décide de prendre en charge les frais de d’exhumation et de ré inhumation afin de ne pas faire peser cette charge supplémentaire à la famille.

Le 09/09/2019, nous chargeons l’entreprise des pompes funèbres de régler cette situation insoutenable pour la famille et de prendre contact avec elle pour toutes les formalités nécessaires.

Le 11/09/2019 à 17h, l’entreprise des pompes funèbres nous fait une demande par mail d’une autorisation d’exhumation et de ré inhumation du corps de M. Féraud pour le 12/09/2019. L’autorisation qui sera transmise par mail dès l’ouverture du secrétariat le 12/09 à 09h29 mentionnant une exhumation du caveau 56 pour une ré inhumation dans le caveau 55.

– Le 19/09/2019 à 17h26, l’entreprise des pompes funèbres nous fait une demande de transfert de corps pour le 20/09/2019 du « caveau provisoire au nouveau caveau », à laquelle la commune a répondu le 20/09/2019 dès 9 h. La demande a alors été remise en main propre par l’élu en charge des affaires du cimetière à l’entreprise des pompes funèbres.

Suite au courrier du 15/10/2019 de M. Lucien-Dominique Féraud, frère du défunt, nous organisons une rencontre à la mairie de Saint-Cirq-Lapopie en présence de monsieur le Maire et de M. Féraud. Nous répondons favorablement aux demandes de la famille soit :

– La mise en place d’un nouveau règlement du cimetière beaucoup plus précis et complet que l’initial (qui sera voté en séance du conseil municipal le 09/12/2019) afin qu’une telle situation ne puisse plus jamais se reproduire,

– La rédaction d’une attestation engageant la commune à prendre en charge tous travaux de réparation éventuels qui pourraient apparaitre sur la cuve de la concession n°55 (signée le 11/12/2019).

Le 7/11, un courrier d’excuse est envoyé à l’attention de Mme Féraud et des garanties sur l’état de la fosse ont été demandé à l’entreprise des pompes funèbres qui malgré une relance le 11/12/2019 est resté sans réponse à ce jour.

Nos agents sont déjà intervenus très rapidement après constatation d’un léger mouvement de terrain dû aux conditions climatiques de cet hiver rendant le sol extrêmement meuble et une attestation de la mairie a été envoyée à Mme Féraud lui garantissant la prise en charge de tous travaux de réparations sur la cuve de la concession n°55 qui seraient dus au déplacement de celle-ci en 2019 et ce pendant la durée de la concession.

Depuis l’acquisition de la concession en avril 2019, les services de la commune ont toujours réagi avec beaucoup de célérité. La municipalité se tient à la disposition de la famille pour s’assurer du bon état du caveau. »

Photo @DR

article

Récemment Publié

»

La CCI du Lot accueille les Ateliers Numériques Google

Ils auront lieu à Cahors et à Cambes le 5 octobre et le 2 ...

»

Cahors : « Douce France » en avant-première au cinéma Le Grand Palais

La projection est programmée le jeudi 1er octobre, à 20 h 30, en ...

»

Gendarmerie du Lot : Opération anti-stupéfiants au Montat, Lhospitalet et Fontanes

60 véhicules ont été contrôlés. Vendredi 25 septembre, entre ...

»

Mélodie Guinchard met la 3D à portée

La jeune femme est perspectiviste 3D. Guinch’Art. Originaire de ...

»

Grand Cahors – eau et assainissement : Le service s’adapte

Accueil physique, téléphone, courriel… sont au menu. Depuis le ...

»

Carlucet : A la découverte des enduits anciens

Une animation aura lieu le 3 octobre. Samedi 3 octobre, le Parc ...

»

Cahors : Succès des journées européennes du patrimoine

Les visiteurs étaient au rendez-vous. Malgré une météo ...

»

Sibelle et le retour à l'(a)normal

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...