background img

Nouvel article

2688 Views

Escamps : Du « bar à thème » au Bistro, toute une histoire…


Le projet de SCIC va officiellement voir le jour.

300x38

Avant que le Bistro ne rouvre ses portes au printemps 2017, il s’appelait le « bar à thème » et a permis à bon nombre d’artistes de venir exposer et de créer quelques événements musicaux, tout en proposant un coin restauration, une épicerie et des services à la personne. Aurélie Moles, aujourd’hui gérante bénévole de la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) du Bistro d’Escamps, se souvient : « Le projet a démarré il y 9 ans en pensant réhabiliter l’ancienne école. C’était un projet collectif qui  prenait en compte, de créer un commerce de proximité, un bar, une épicerie avec l’idée de développer un restaurant ainsi que quatre logements sociaux. Le lieu a été ouvert réellement en avril 2012 après 4 ans de travaux.L’association le « bar à thème » comptant une vingtaine de bénévoles du village et des alentours a été créée pour faire vivre le lieu : commerce, concert, exposition, conférence, soirées jeux. Pendant deux ans, le chiffre d’affaire était plus que correct et a été intégralement réinvesti ».

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Malgré de bons résultats, le projet s’essouffle petit à petit mais un noyau dur de fidèles, soucieux de pérenniser ce lieu, cogite pour envisager de donner une nouvelle vie au « bar à thème ». Une délégation de service public est ainsi mise en place. Le concept : le lieu est remis clé en main et en contrepartie d’un loyer modéré les délégataires assurent l’épicerie, le bar, le dépôt de pain, de gaz, de journaux, plus le restaurant et  le service à la personne. Là encore, l’épuisement s’empare des délégataires…

ambulot-428x60

Aurélie Moles raconte la suite : « Après 3 semaines de réflexion, un conseiller municipal est arrivé avec un article du journal Libération qui parlait de la SCIC. En lisant l’article, c’est exactement le cas de figure de ce qui se passait chez nous. Après renseignement j’ai appelé la SCOP de Toulouse qui gère les SCIC au niveau de la région. Mais le temps pressait. Il fallait tout gérer en même temps : la fermeture et le départ du délégataire ainsi que la mise en place de la nouvelle structure après avoir rencontré la personne de la SCOP. En 3 semaines, le pari était réussi. 15 bénévoles se sont impliqués plus le soutien des gens attachés au lieu qui existe maintenant depuis 5 ans,  avec cette identité de convivialité, d’animation. L’ouverture officielle était le 12 mai. Pour le moment nous sommes sous la structure association et on basculera en SCIC en septembre, suivi de près par la SCOP de Toulouse. Nous avons 3 entités qui font que la SCIC peut exister. Le gros avantage de la SCIC c’est que tous les bénéfices sont réinvestis dans le lieu. Aujourd’hui, le Bistro a deux salariés, un chef de salle et un chef en cuisine. L’objectif des prochaines années c’est de pérenniser ces deux postes. En cuisine tous les produits sont locaux. Les prix de la restauration sont convenables allant de 12 à 25 euros et le soir de concert de 10 à 25 euros. Nous sommes soucieux de proposer de bons produits, en majorité des produits frais locaux issus de l’agriculture raisonnée ou bio avec des prix abordables ».

article

Le Bistro dispose d’un coin épicerie achalandé par les producteurs locaux, d’un bar et d’une salle de restaurant où sont exposées les œuvres d’artiste tous les mois, d’une terrasse très agréable en été et lors des belles journées automnales.Une équipe très sympathique vous accueille et l’initiative de tous ces bénévoles, de la municipalité mérite largement d’être encouragée et soutenue.

> Page Facebook Le Bistro d’Escamps

Récemment Publié

»

Cahors Sud : Les jeunes de la Mission Locale en visite au centre de tri de La Poste

Bel échange. Un groupe de jeunes de la Mission Locale en Garantie ...

»

Gourdon : Le Cross de la Bouriane annulé

Il aurait dû avoir lieu le 8 novembre. Le 42ème Cross de la ...

»

Carayac : Place au premier parc solaire sur support en bois brut

Le chantier est en train de s’achever. Coupés début septembre ...

»

Confinement : Aurélien Pradié et son équipe restent mobilisés et poursuivent le travail à distance

Le député du Lot a également écrit au premier ministre pour lui ...

»

Une vache mutilée à Gourdon

Sinistre découverte. Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 ...

»

Confinement : Organisation des services publics de Cahors et du Grand Cahors

Le point sur la situation. A la suite des annonces du président de ...

»

Les tournées de calendriers des pompiers du Lot reportées

Décision prise en rapport avec le confinement. Les pompiers du Lot ...

»

Sibelle garde (quand même) le moral

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Le Medef du Lot dénonce les inégalités commerciales du confinement

L’organisation ne cache pas sa colère. « C’est un cri du ...