background img

Nouvel article

3548 Views

Emmanuel Crenne et Carole Delga à « micro tiré »


Polémique au Conseil régional.

https://youtu.be/dRd_ko9fGj0

Vendredi 3 février, l’assemblée plénière du Conseil régional d’Occitanie a dégénéré. Sortie de la salle pour des raisons personnelles (la séance était alors présidée par Sylvia Pinel, première vice-présidente), la présidente de la Région, Carole Delga, lors de son retour, a retiré le micro à Emmanuel Crenne, conseiller régional FN, lors de son intervention où il « avançait que son grand-père italien avait fui le fascisme », avant de s’en prendre aux socialistes qui avaient « voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 ». Dans un climat très tendu, Carole Delga a ensuite suspendu la séance. Celle-ci a repris après trois quart d’heure d’interruption, mais sans les élus FN. La présidente de la région a alors dénoncé « une stratégie » du FN « pour faire le buzz » .

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Le leader du Front National 46, Emmanuel Crenne, n’a pas manqué de réagir : « Je suis extrêmement surpris de voir un président de région qui prétend agir conformément aux valeurs de la République se permettre d’agresser physiquement un élu pendant son temps de parole en venant lui arracher son micro pour lui empêcher de dire la vérité et répondre à de lamentables discours de la majorité socialiste. Je considère qu’elle a violé les règles fondamentales de la démocratie et j’envisage tous les recours juridiques possibles de manière à ce que l’expression du peuple qui nous a élus puisse se manifester. »

300x38

Présent lors de la séance, Vincent Labarthe, vice-président de la région, a tenu « à remettre les choses dans leur contexte » : Carole Delga a dû sortir pour apporter son soutien à une collègue qui venait d’apprendre le décès de sa soeur. Quand elle est revenue, Emmanuel Crenne est parti dans une intervention folle avec des provocations inacceptables alors que l’on parlait des conditions d’attribution des marchés. Sous le coup de l’émotion, Carole Delga lui a coupé le micro. Il y avait un contexte nauséabond entretenu par le FN depuis un jour et demi… J’aimerais que tous les Lotois se rendent compte de l’intérêt qu’Emmanuel Crenne a pour notre département qui est équivalent à 0. Il n’a qu’une seule envie c’est d’en découdre. Cela n’apporte rien au débat, ni au Lot. »

ambulot-428x60

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

article

 

Récemment Publié

»

Lot – Elections législatives 2024 : Les panneaux de signalisation ne sont pas des panneaux électoraux

Rappel du Département. Alors que la campagne électorale pour les ...

»

Festival Résurgence 2024 : Grande collecte participative des trésors des supporters !

Appel lancé aux habitants de Cauvaldor.  Résurgence est le ...

»

Lot – Elections législatives 2024 : Frédéric Decremps et Sophie Sarfati veulent faire entendre leurs voix

Les candidats de la Majorité présidentielle sont déjà sur le ...

»

Lot : « Arti Info Métiers », immersion pour faire découvrir l’artisanat 

Les métiers d’ambulancier et de taxi étaient à l’honneur le ...

»

Le procès du procureur de Cahors renvoyé : Le parquet de Montauban saisi pour de nouveaux faits

Alexandre Rossi sera finalement jugé pour violences intrafamiliales ...

»

Cahors : Electro All’Stars ce vendredi avec plus de 10 h de musique électro place Bessières et aux Docks

Une première ce 21 juin.  Pour la première fois, Les Docks se ...

»

Soirée Ciné Belle Étoile à Baladou le 2 juillet 2024

Riche programme.  Ciné Belle Étoile revient à Baladou le mardi ...

»

Cahors : Jean-Luc Marx a présenté le projet de requalification du palais de Via à à l’ANCTour en Occitanie

Evénement organisé par l’Agence nationale de la cohésion des ...

»

Cauvaldor inaugure le cœur de village de Gignac

Retour sur la cérémonie. Le 15 juin 2024, les Gignacoises et ...

Menu Medialot