background img

Nouvel article

2667 Views

Elections sénatoriales 2023 : Un maire agriculteur, remplaçant d’Anne Laporterie


Entretien avec Francis Teulier. 

« Le Lot, département rural, riche de nombreux élus agriculteurs ou attachés à la terre, pouvait-il être privé d’un représentant du monde agricole durant ces élections ? Non !  Je suis très heureuse d’avoir contribué à combler cette lacune avec la présence à mes côtés d’un agriculteur passionné par son métier et maire de Vidaillac, très apprécié. Il est élu sur sa commune depuis 34 ans ! Je sais pouvoir compter sur un remplaçant qui représente aussi bien le Lot. Elue sénatrice, j’aurai à mes côtés Francis Teulier qui m’aidera, j’en suis certaine, à porter efficacement et énergiquement la parole de notre département » lance Anne Laporterie, candidate aux élections sénatoriales. Son remplaçant, Francis Teulier, revient sur son parcours et ses motivations. Entretien. 

> Medialot : quel est votre parcours personnel ?  

Francis Teulier : je suis né à Vidaillac, dans le sud du département, près de Limogne-en-Quercy. Après avoir fréquenté l’école de mon village et le collège de Cajarc j’ai poursuivi mes études au lycée agricole de Villefranche-de-Rouergue. Je suis marié, j’ai 4 filles et 3 petits-enfants qui vivent près de nous.

> M. : quel est votre parcours professionnel ?  

F.T. : après mon service militaire, j’ai repris l’exploitation agricole de mes parents. En 1996, mon frère m’a rejoint. Nous avons créé un GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) qui comprend aujourd’hui une centaine d’hectares et 60 vaches laitières. Si c’était à refaire, je ne changerai strictement rien. J’aime beaucoup ce que je fais, malgré les contraintes et les aléas.

> M. : vous avez été jeune adjoint au maire…  

F.T. : j’avais 28 ans lorsqu’on m’a élu premier adjoint au maire de ma commune. En 2002 j’ai été élu maire. J’en suis à mon 4ème mandat, sans afficher d’étiquette politique. J’ai mes idées et mes convictions concernant la politique ; les élus du conseil municipal ont leurs idées. Ce qui m’intéresse avant tout c’est de gérer la commune et de mener des projets avec une équipe de femmes et d’hommes engagés. Et ça s’est toujours bien passé. C’est de cette manière que j’envisage la gestion d’une collectivité locale. J’ai également occupé les fonctions de vice-président du SIVOM et du SIVU de Limogne-en-Quercy avant d’en être le président, jusqu’en 2019. 

> M. : qu’est-ce qui vous a incité à vous présenter avec Anne Laporterie ?  

F.T. : au vu de ses convictions, Anne me parait avoir le profil idéal pour siéger au Palais du Luxembourg. C’est une femme qui a beaucoup d’énergie, convaincue et convaincante, avec des valeurs qui me correspondent. Nous sommes à la fois proches dans nos idées et très complémentaires.  Attachée parlementaire au Sénat durant ces 5 dernières années, elle connait bien le fonctionnement de cette institution. Son parcours professionnel, notamment en tant que directrice générale de collectivité lui permet de parler avec compétence et pragmatisme de tous les sujets qui concernent la gestion d’une commune.  La complémentarité de ses différents mandats (adjointe au maire, conseillère départementale et présidente du SDAIL, notamment) renforce sa connaissance des territoires ruraux et de leurs enjeux. Elle est très concrète dans son approche des problèmes. Je partage ses idées sur la défense du monde rural (santé, éducation, grand âge, sécurité etc.…) et sur la défense de nos communes, indispensables au bon fonctionnement de notre démocratie. En tant qu’élu de terrain, je m’engagerai avec conviction pour faire remonter les problèmes auxquels le monde rural est confronté. Qui mieux qu’un agriculteur peut le faire ?

> M. : une passion en dehors de vos activités d’agriculteur et d’élu ?  

F.T. : le sport : Passionné de football, j’ai joué jusqu’à l’âge de 32 ans. J’adore aussi le rugby pour son extraordinaire esprit d’équipe et de cohésion.

Récemment Publié

»

Suite à l’arrêt des « mots du soir », Johann Roques lance un site pour garder le contact 

https://www.johannroques.fr est en ligne.  « Les mots du soir », ...

»

Cahors : L’ADIE organise un grand forum de la création d’entreprise ce 13 juin 

Ouvert à tous, il se déroulera au CHAI de 8 h 30 à 13 h.  Cette ...

»

Elections législatives 2024 : Huguette Tiegna, Aurélien Pradié, RN et Front Populaire sur la ligne de départ 

Tour d’horizon avant le dépôt des candidatures.  Après les ...

»

Anglars-Juillac : « 77 », une sortie de résidence musicale et littéraire en partenariat avec Les Docks ce vendredi 

Concert ce 14 juin, à 20 h 30 , à La Scène d’Anglars.  Ce ...

»

Vide-dressing à Saint-Projet : Un week-end de shopping et de convivialité

Venez dénicher les 22 et 23 juin 2024 votre trouvaille de l’été ...

»

Le Trail perché de Calvignac, c’est le 22 juin 2024

3 nouveaux tracés (9 km, 16 km et 22 km) et une rando de 9 km sont ...

»

Cahors : Spectacle jeunesse à La Rosière ce 14 juin, dernier rendez-vous de la programmation Bols d’air

Il se déroulera à 20 h 30 à la salle des fêtes.  Bateau ...

»

Figeac se souvient 1944-2024 : Un film à voir ce 16 juin pour comprendre, se remémorer et transmettre

Séance à 16 h 30 au cinéma Charles Boyer.  Depuis le début du ...

»

Cahors : Clic-Images s’expose avant le festival 

Séries de photographies à retrouver dans plusieurs ...

Menu Medialot