background img

Nouvel article

868 Views

Elections départementales et régionales 2021 : Huguette Tiegna fait le point


Entretien avec la députée du Lot.

Huguette Tiegna, députée du Lot La République En Marche, revient sur les élections départementales et régionales qui se profilent. Entretien.

> Medialot : comment voyez-vous ce double scrutin des élections des 20 et 27 juin ?

Huguette Tiegna : nous avons, avec la dernière élection présidentielle, ouvert un nouveau chapitre dans la relation des citoyens avec leurs élus et dans cet élan, il nous a été permis d’inscrire, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, si nous faisons abstraction de la période particulière d’après-guerre, où le général De Gaulle, avait constitué son gouvernement avec la participation des communistes, une nouvelle méthode de gouvernance qui a mis à bas les systèmes archaïques des partis politiques qui étaient arrivés à oublier les citoyens et ne tenaient pas compte des territoires et des acteurs de terrain. Ce n’est pas notre conception de la politique et certainement pas la mienne. Aujourd’hui tout le monde dit vouloir faire de la politique autrement mais en réalité ils font de l’entre-soi local. Ces élections couplées sont un moment important pour notre vie démocratique, à un an depuis le début de la crise sanitaire. Nous allons pouvoir débattre de l’avenir de notre département, de notre région, et du bon projet à mettre en œuvre pour soutenir nos concitoyens tant éprouvés par la crise sanitaire et redonner toute leur énergie à notre territoire. Pour moi, les énergies en politique, d’où qu’elles viennent, dans la mesure où elles sont au service de nos concitoyens, dans le cadre du « pacte républicain », barrage qui ne devrait souffrir d’aucune réserve, sont prioritairement la défense des intérêts de mes concitoyens ainsi que la promotion de nos territoires.

> M. : face aux différentes crises, démocratique et sanitaire, comment remobiliser nos concitoyens à l’intérêt de l’action publique ?

H.T. : nous devons renforcer l’identité territoriale, c’est à dire s’affirmer et se définir par son lieu de vie en déclamant le : « je suis de… » en opposition à ce : « je viens de… » pour que mon voisin ne me voit pas comme un éternel étranger. Dans cet esprit, le couplage de ces élections régionales et départementales trouve son sens, car le renouvellement des têtes qui auront à incarner cette volonté « d’identité territoriale » donnera à la représentativité des instances la force de la légitimité du terrain. Nous avons pu mesurer, dans cette période dramatique de pandémie, l’importance et le rôle de chaque citoyen sur le terrain dans la lutte contre la Covid-19. Nous ne devons pas l’oublier, car aujourd’hui, sans doute plus qu’hier, la fracture sociale, territoriale, économique, – nous l’avons vu également resurgir avec les gilets jaunes… – ne peut trouver une réponse satisfaisante qu’en étant au plus proche de nos concitoyens dans leur habitat de tous les jours, et en travaillant avec eux sur des projets d’intérêt commun.

> M. : envisagez-vous des alliances avec d’autres partis politiques ?

H.T. : pour les élections départementales des 20 et 27 juin prochains, une élection locale, le maître mot pour moi c’est convergence, convergence, convergence ! C’est donc réunir toutes celles et tous ceux qui souhaitent œuvrer ensemble au bien de nous tous et reconstruire le pays face à cette guerre sanitaire que nous menons sans relâche.

> M. : serez-vous candidate à l’un des scrutins ?

H.T. : je suis profondément attachée à notre département, aux citoyens de ma circonscription qui m’ont fait confiance en 2017. Je veux continuer à leur rendre tout ce qu’ils m’ont donné, à les défendre chaque jour à l’Assemblée nationale, mais aussi à agir au niveau départemental pour améliorer leur vie quotidienne. Je m’engage et défendrai fermement la participation locale en étant aux cotés des associations, des partenaires sociaux, du monde éducatif, des soignants, des organismes d’action sociale, du monde agricole, du monde économique…, et cela sans exclusivité d’aucune sorte comme je le fais aujourd’hui.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 10 mai

Le point ce lundi. Dans le Lot, les chiffres de l’épidémie de ...

»

Elections régionales 2021 : Meeting numérique pour Aurélien Pradié

Il aura lieu ce mardi 11 mai 2021, à 19 h. Aurélien Pradié, ...

»

Cahors : Secrets de Toques en live avec Alexis Pélissou ce mercredi

Connexion ce 12 mai, à 19 h. Inova Cuisine chez Occitanie Pierres ...

»

Elections départementales 2021 : Jean-Paul Monthioux et Sabine Viandier-Lazarus mènent la liste « Agissons pour le Lot » sur le canton de Figeac 2

Leurs remplaçants sont Henri Szwed et Aurélie Barateau. Jean-Paul ...

»

Vignoble de Cahors: Venue des sommeliers de tables d’exception, et après ?

Entretien avec Philippe Lejeune de Château Chambert. Du 2 au 5 mai ...

»

Elections départementales 2021 : Véronique Arnaudet et Francesco Testa, candidats sur le canton de Cahors 2

Leurs remplaçants sont Marcelle Teulières et Bernard Delpech. Le ...

»

Carrefour des Sciences et des Arts : Les créatures fantastiques dans l’œil des experts

Visioconférence ce mardi 11 mai (on peut encore ...

»

Elections départementales 2021 : Caroline Mey-Fau, et Freddy Terlizzi, candidats de la Majorité départementale sur le canton de Gramat

Leurs remplaçants sont Martine Michaux et Didier Neveu. Les ...

»

Le Grand Cahors lauréat du Plan national contre les logements vacants 

La collectivité va bénéficier de deux dispositifs mis en place ...