background img

Nouvel article

3731 Views

D’expert sage-femme à infirmière chez les pompiers du Lot


4 sages-femmes ont manifesté le désir de participer plus activement au secours d’urgence aux personnes en élargissant leurs compétences.

300x38

La disparition des maternités de proximité demeure un sujet d’inquiétude pour les futures mamans en cas d’accouchement inopiné, mais aussi pour les secouristes et les médecins amenés à transporter ou à assister un accouchement à domicile. Les pompiers sont formés à la prise en charge d’une femme enceinte (premier secours en équipe de niveau 2), il n’en reste pas moins que l’accouchement, même s’il est un mécanisme physiologique dont on retire une fierté lorsque tout se passe bien, reste stressant pour les intervenants car deux vies sont entre leurs mains. La présence d’une sage-femme rassure les intervenants (sapeurs-pompiers, SMUR, médecin libéral…), son expertise dans l’accouchement apporte la sérénité nécessaire à son bon déroulement. C’est convaincu de cette plus value que le SDIS du Lot a recruté, en 2015, quatre sages-femmes sous statut de sapeur-pompier volontaire expert.

picasion.com_fda37f88a6068fdaacb5d8e9ff650a19

Motivées pour l’activité opérationnelle mais peu engagées au vu, malgré tout, du peu d’accouchements (17 en 2015 dont 3 avec une sage-femme, 21 au 31 juillet dont 6 avec une sage-femme), elles ont très vite manifesté le désir de participer plus activement aux secours d’urgence aux personnes en élargissant leurs compétences à celles d’infirmier, mettant ainsi leur disponibilité et leurs compétences au service de la population. Pour autant, le fait qu’une sage-femme ait intégré le corps des sapeurs-pompiers volontaires ne l’autorise pas à réaliser des soins en dehors de son champ légal de compétence. Pour y accéder elles ont dû s’investir personnellement en reprenant les bancs de l’école d’infirmière, avec un programme adapté à leur statut et leurs compétences.

article

Pour accéder au diplôme d’état d’infirmière elles remplissaient toutes les deux premières conditions :

– être titulaire du Diplôme d’Etat de sage femme Français

– avoir exercé 2 ans minimum la fonction de sage femme

II restait à satisfaire les 3 dernières :

– faire un stage de 5 semaines après une inscription universitaire à l’IFSI

– valider les compétences 1 (évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier) et 4 (mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique)

– faire un travail écrit de 15 à 20 pages et le valider devant le jury de fin d’étude des étudiants infirmiers

428x60px_Média_Lot

Ce projet professionnel a été encadré et soutenu par le SDIS et son autorité d’emploi. Une prise en charge financière des 5 semaines de stage, a permis de minimiser les pertes de salaire au regard des 25 jours passés en stage sur une période de 3 mois. Pendant leur formation elles ont fait preuve d’une parfaite adaptation aux compétences de l’infirmière. Toutes reconnaissent un enrichissement de leur statut de soignante par cette approche différente du soin. Elles ont passé avec succès l’ensemble des étapes les menant au diplôme d’Etat d’infirmière en juillet. Le gain de quatre infirmières au service de santé et de secours médical du SDIS du Lot intervenant sur des secteurs éloignés entre dans la démarche de rapprocher chaque Français de soins d’urgence dans un délai de 30 minutes.

Photo : François Gomez – les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

L’hommage rendu à Alain Jutier

Il nous a quittés. Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, et ...

»

Cadurcienne 2020 : L’appel aux dons est lancé

La solidarité est toujours d’actualité. Contraint d’annuler ...

»

Cahors Vallée du Lot : Une saison touristique inédite

Bilan avec le vice-président de l’Office de tourisme. Sylvain ...

»

Cahors : Le GRIMP intervient pour évacuer une victime en arrêt cardio-respiratoire

La configuration du logement a nécessité un dispositif ...

»

La Pétanque Marnhacoise à l’heure du challenge

La convivialité était de mise. La Pétanque Marnhacoise a ...

»

Restauration de murets en pierre sèche à Lentillac-du-Causse

Le chantier participatif est programmé le 10 octobre. Dans le ...

»

L’ancien château de Léo Ferré partira aux enchères

Il est situé sur les hauteurs de Saint-Clair, près de ...

»

Rocamadour : « Sexe, arnaque et tartiflette » à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche du 2 au 4 octobre. « Sexe, arnaque ...

»

Réduction des déchets : Une volonté commune du Département du Lot et du SYDED

Les actions vont s’amplifier. A l’occasion de ...