background img

Nouvel article

1207 Views

Désertification médicale : Aurélien Pradié veut légiférer avec la liberté d’installation en ligne de mire


Le député du Lot lance une consultation via son site. 

« Il y a une urgence absolue. On estime aujourd’hui que plus de 7 millions de Français vivent dans des territoires sous dotés. Pour trouver des solutions, il faut passer par la loi. » Aurélien Pradié, député du Lot, dresse un diagnostic inquiétant sur le dossier de la désertification médicale. « La santé est un sujet qui me préoccupe depuis toujours. Le pôle de santé de Labastide-Murat dont je suis à l’origine en est la preuve. Je sais que l’on peut trouver des solutions. Il y a eu une vingtaine de propositions de lois déposées depuis 5 ans. Elles n’ont pas eu d’impact considérable et n’en auront pas tant que l’on n’osera pas traiter de la liberté d’installation des médecins généralistes » ajoute-il avant de livrer des pistes : «

– Je souhaite en premier lieu que l’on travaille à doubler le numerus clausus dès l’année prochaine. Il faut avoir le courage de le faire. Je souhaite demain que les facultés de médecine puissent former davantage quand il y a davantage de besoins sur leur région. Il faut une territorialisation des facultés.

– Nous devons travailler en collaboration avec les médecins sur la liberté d’installation. Je propose ainsi de rajouter une année à la formation des jeunes médecins, une année complémentaire de médecin junior où ils seront obligés d’exercer dans un territoire sous doté. Une année de services rendus.

– Enfin, on pourrait créer des dérogations à la liberté d’installation avec un conventionnement sélectif sur les deux premières années d’exercice de la médecine.

Je salue d’ailleurs les collectivités qui se battent sur le sujet. Il y a également urgence sur les spécialistes et en particulier les dentistes. On m’alerte quotidiennement sur le sujet. Enfin, je suis très inquiet de voir que l’accès aux soins pour les femmes se dégrade. »

Et de conclure : « Je veux faire de la santé une priorité sur la fin de mon mandat et plus tard. D’ici le 15 février, je vais déposer 3 propositions de loi à l’assemblée nationale sur le sujet. Je vais rencontrer l’ordre des médecins, des dentistes et faire le tour des spécialistes. Je lance également  une consultation sur la santé jusqu’à la fin janvier sur mon site https://www.aurelienpradie.fr/agir-pour-votre-sant%C3%A9. Cela permettra d’avoir une véritable cartographie. »

> Aurélien Pradié accueillera dans le Lot, fin janvier, Philippe Juvin, maire LR de La Garenne-Colombes, chef du service des urgences Hôpital Européen Georges Pompidou, qui animera une réunion publique sur la santé. 

Récemment Publié

»

Pradines : «Dans la peau de Cyrano» à La Prade 

Spectacle familial à l’affiche le 5 février, à 20 h 30.  Dans ...

»

Le Vignon-en-Quercy : Une nouvelle cabane pour les enfants de l’accueil de loisirs

Chantier participatif.  Ce samedi 22 janvier, sous un beau soleil ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 25 janvier avec 3 décès supplémentaires à déplorer 

Le taux d’incidence est de 3015 pour 100 000 habitants.  Dans son ...

»

Département du Lot : Solidarité, investissement (avec la côte du Cluzel), transition énergétique, et Tour de France au menu du budget 2022

Il était soumis au vote ces 24 et 25 janvier. « Ce budget, qui ...

»

Bilan et perspectives pour le Rotary Club Cahors Divona

Le club service n’a pas chômé en 2021 et annonce la couleur en ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester ce jeudi 27 janvier 

3 rassemblements sont prévus.  La CGT 46, la FSU, FO, Sud ...

»

Lhospitalet : Randos avec Pique et Pousse en Quercy Blanc

Le programme des prochaines sorties.  L’association Pique et ...

»

Reprise des permanences de l’artothèque du Lot

Le détail dans l’article.  L’artothèque du Lot reprend ses ...

»

Lot : Les galettes solidaires, c’est jusqu’au 31 janvier 2022

Sur chaque galette vendue, le partenaire reverse 50 centimes ou 1 ...