Nouvel article

1509 Views

Département : malheur aux absents et des efforts pour les associations et le BTP


La séance du Conseil départemental s’est tenue ce jeudi 30 avril.

Le menu n’avait rien d’emballant (règlement intérieur, subventions aux associations…) et pourtant. Dans un premier temps, Serge Rigal, le président du Conseil département, a durci le règlement. Le credo est simple : malheur aux absents. Ainsi, un abattement de 10 % sur l’indemnité des élus sera désormais appliqué pour trois absences constatées au cours d’un trimestre. Cette nouvelle disposition vient s’ajouter à celle prise récemment par les élus, à l’unanimité, visant à réduire leurs indemnités de 10 %. « On est élu, on doit être présent. C’est l’engagement que l’on a pris » a-t-il indiqué. Deuxième point, le soutien aux associations est maintenu malgré la conjoncture, avec une enveloppe globale qui s’élève à 1,3 million d’euros.

60 % des marchés attribués aux locaux

Et enfin, Serge Rigal a rappelé « toute l’attention que porte le département à la commande publique » avec une redistribution de près de 20 millions d’euros pour les entreprises locales : « Les marchés publics sont très encadrés et nous devons être irréprochables mais en parallèle, nous devons rester attentifs aux contraintes des entreprises. C’est dans ce cadre que j’ai demandé à notre administration de proposer des cahiers des charges réalistes, où les services et prestations demandées soient simplement et clairement décrits. Je tiens également à ce que la chasse aux offres anormalement basses soit poursuivie. A défaut d’être détectée, ce type d’offre «  tue » la concurrence et, en plus, génère des coûts initialement cachés et réclamés après, souvent quand les prestations sont faites, c’est le cas de le dire, « au rabais ». Le département a signé à ce titre, en 2013, une charte avec trois organisations professionnelles lotoises : FBTP, CAPEB, Syndicat des architectes. C’est important de s’expliquer, de dialoguer avec les entreprises, les organisations professionnelles. Tout en s’inscrivant dans le respect du code des marchés, le département doit porter une attention permanente au tissu économique local. Comme meilleure preuve, en moyenne, chaque année, le secteur lotois du BTP bénéficie, entre 55 et 60 % des marchés attribués. » Le message est passé.

Récemment Publié

»

« Rencontre constructive » entre JA et FDSEA du Lot et le ministre de l’agriculture

La rencontre a eu lieu ce vendredi à Cahors. « Concrétiser les ...

»

Cahors : Nouveau coup dur pour la gare…

Il n’y aura plus de vigile la nuit… Après la suppression de 3 ...

»

La CGT 46 en ordre de bataille

La commission exécutive a planché sur les actions 2019. Jeudi 17 ...

»

Cahors : Christophe Malavoy et Tom Novembre sur la scène du théâtre

Le spectacle Fausse note est à l’affiche le mardi 22 janvier, à ...

»

Cahors Rugby : Victoire impérative contre Decazeville

Les Ciel et Blanc reçoivent ce dimanche. Les hommes de Christian ...

»

Cahors : Conférence « Audition et émotions, les sons et paysages sonores qui nous sensibilisent »

Elle se déroulera Pôle Formation de la CCI du Lot – 94 rue ...

»

Les Meilleurs Jeunes Bergers d’Occitanie sont Lotois !

Carton plein pour les élèves du territoire ! Les Ovinpiades des ...

»

Cahors : Programme ciné d’enfer à l’ABC et au Quercy

Festival Télérama, avant-premières, concert, et opéra sont ...

»

Visite d’Emmanuel Macron à Souillac : L’agence Century 21 sur TF1/LCI

Le reportage sera diffusé ce jeudi soir dans le 20 h de TF1. Lionel ...

Menu Medialot