background img

Nouvel article

1154 Views

De LOL le précurseur au « surtourisme » qui gâche la découverte de Saint-Cirq-Lapopie


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux. 

– On débute cette semaine avec une excellente vidéo de l’INA évoquant le douloureux procès de la catastrophe de Millas (un bus scolaire entré en collision avec un train sur un passage à niveau en 2017). Le drame avait causé la mort de six collégiens et blessé beaucoup d’autres enfants. « Deux chiens sont présents aux côtés des enfants rescapés venus témoigner. Ils sont formés pour les aider à diminuer leur stress. La France a été pionnière en la matière en Europe, en menant des expérimentations à Cahors dès 2019 » rappelle L’Institut National de l’Audiovisuel. Le labrador d’alors s’appelait LOL. « Il est doux et câlin, il ne juge pas, on peut lui dire sa douleur, ses angoisses » explique dans la vidéo Marie-Claude Lebret, de l’association Handi-Chiens.

– On enchaîne avec ce moteur de recherche mis en ligne sur Twitter par le directeur de l’info de France Télé Laurent Guimier suite à un reportage diffusé via l’émission « Complément d’Enquête ». Il s’agit de savoir si l’eau de votre robinet est contaminée ou non par d’éventuels pesticides. Dans le Lot, on a repéré quelques communes où, effectivement, il y a lieu d’être attentif…

– Le compte ArtandLife nous propose pour sa part une photo de l’artiste Edouard Boubat (1923-1999), aussi réputé par les amateurs qu’un Doisneau ou Cartier-Bresson. Le cliché en noir et blanc date de 1969 et a été réalisé à Cahors. On y voit un homme en complet noir, assis devant un paravent, le visage caché par des volutes de fumée qui le laissent songeur. C’était avant la loi Evin. 

Mauvaise nouvelle pour la reine du Danemark. Désormais souveraine la plus âgée en Europe, Margrethe II a décidé d’alléger les festivités prévues à Copenhague pour son jubilé d’or en raison du décès de sa lointaine cousine Elizabeth II, explique EuroNews. Pis : de retour des funérailles à Londres, la reine du Danemark a été testée positive au Covid. Du coup, nombre de médias comme BFM ont tout de suite imaginé le pire : « Y a- t-il eu un cluster lors des funérailles qui ont réuni plusieurs centaines de dignitaires du monde ? ». Parmi les twittos, on a remarqué cette réflexion de Termina Troll : « Si elle a des symptômes, il faut tenir compte de la période d’incubation, bande de génies improvisés de la médecine. »

– Un sujet plus léger. Comme cette photo de Pascale Prempain de son « banc dominical » où elle aime venir se reposer, méditer, devant le château de Rocamadour… Chacun ses petits coins de paradis…

– Plus sérieux, ce sujet consacré mercredi sur TF1 à la coopérative lotoise Railcoop. Mais le reportage a débuté en évoquant une petite ligne que pour l’heure, la société n’envisage pas de rouvrir… Comme le remarque amèrement sur Twitter Vincent Laurent, consultant et écologiste. « Très bon reportage de TF1 qui illustre l’abandon des petites lignes de train par la SNCF, ici entre Cahors et Capdenac. Les élus locaux d’ailleurs, ont aussi abandonné le train puisqu’ils préfèrent y faire une voie verte. Une erreur. » Un débat loin d’être achevé. Même si, il faut le reconnaître aussi, une voie verte a bien des avantages.

– On a vu passer, avec un certain étonnement, un tweet de l’ambassade de France au Honduras (et donc signé de son excellence l’ambassadeur Emmanuel Pineda) ainsi libellé : « Chers amis honduriens, nous vous souhaitons une bonne semaine depuis Capdenac-le-Haut (Lot, région Occitanie) ». Plusieurs photos illustrent le message, dont l’une représente Saint-Cirq Lapopie. Le diplomate était-en vacances ou en voyage d’affaires ? Toujours est-il que voilà visiblement un éminent… ambassadeur pour notre Quercy !

– Autre personnalité visiblement séduite pas notre contrée, Thomas Doustaly, qui a consacré dans le dernier supplément « M » du Monde un magnifique reportage ainsi titré : « Entre Lot et Célé : et au milieu coulent deux rivières ». Le début de l’article : « Une croisière à l’aller, une rando au retour : suivre le Lot et le Célé, de Cahors à Figeac, en passant par Saint-Cirq-Lapopie ou Bouziès, est une expérience apaisante dans un paysage à la nature sauvage. Entre Figeac et Cahors, le compagnonnage du Lot et du Célé, deux rivières qui coulent vers l’ouest, forme une boucle d’eau ponctuée de trésors. Elles auraient pu s’épouser à Figeac, où elles se croisent presque, mais le Célé ne se jette dans le Lot que 50 kilomètres plus loin, à Bouziès, juste après Saint-Cirq-Lapopie. C’est précisément là, non loin de Cahors, à l’endroit où la célérité qui donne son nom au Célé conduit ses eaux à se dissoudre dans le Lot – la deuxième plus longue rivière de France après la Marne –, qu’il faut commencer son voyage. Toute touristique qu’elle est, la croisière rando au départ de Saint-Cirq-Lapopie jusqu’à Bouziès, avec retour à pied, est une expérience merveilleuse. D’abord parce qu’on embarque sur une gabare qui glisse sur l’eau avec une lenteur qui porte à la contemplation. Ensuite parce que le spectacle est grandiose, à commencer par la vue imprenable sur l’échauguette de l’église fortifiée de Saint-Cirq-Lapopie en contre-haut. » Plus loin, dans ce long « papier » formidablement bien troussé, l’expérimenté journaliste du Monde prévient cependant : « Depuis le titre de « village préféré des Français », en 2012, le charme de Saint-Cirq-Lapopie s’est altéré. Tant aimé par André Breton, qui écrivait à la fin de sa vie « j’ai cessé de me désirer ailleurs », le village est devenu – en plein été – un carrefour du surtourisme, où la densité des marchands de glace et de babioles n’a d’égale que celle des touristes, ceux qui montent bousculant ceux qui descendent. A découvrir hors saison de préférence. » Entre-temps, durant la croisière, le confrère a lui aussi versé dans la poésie : « Au fil de la navigation, ce sont ensuite les falaises, où se mêlent les nuances de rouille et de gris, sauf quand une masse sombre laisse entrevoir une grotte. C’est enfin, tout du long, la nature simplement, si sauvage sur les berges, où sureaux et noyers semblent admirer leur reflet à la surface de l’eau, où un héron cendré, dérangé dans sa pêche, s’envole sous nos yeux en faisant claquer ses ailes gigantesques… » 

– Pour conclure, à noter ce rendez-vous donné sur Twitter par le CMN (Centre des monuments nationaux) : « Prêt pour un escape game géant ? Samedi 1er octobre, partez à la poursuite des malfaiteurs à l’origine d’un odieux trafic d’art ! Cette enquête grandeur nature se déroulera dans quatre châteaux : Castelnau-Bretenoux, Montal, Saint-Laurent-Les-Tours et Carennac. Sur place, des « anim’acteurs » vous aideront à résoudre les énigmes ! ». 

Récemment Publié

»

Cahors : 30 000 euros récoltés par La Cadurcienne 2022 au profit de la Ligue contre le cancer 46

Record solidaire ! Ce 30 novembre 2022, la traditionnelle remise du ...

»

Rassemblement Rugby Quercy Féminin : L’apprentissage se poursuit 

Les séniores ont joué le week-end dernier contre Rodez.  Les ...

»

Les infirmières et infirmiers libéraux du cabinet « Espère – Mercuès » « en grève » ce week-end

Ils s’associent au mouvement de grève national et ne prendront ...

»

Pierre Bonte et Jean-Pierre Alaux, parrains du marché aux truffes de Lalbenque

Ils seront présents sur site le 27 décembre. Dans le privé, ils ...

»

Villesèque : Une maison en proie aux flammes 

Intervention des pompiers du Lot.  Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Lot – Téléthon 2022 : Toutes les animations des 2, 3 et 4 décembre !

Programme exceptionnel.  Programme exceptionnel pour le Téléthon ...

»

Ligne POLT – LGV : La mise au point de Carole Delga

La présidente de la Région Occitanie est revenue sur les dossiers ...

»

Cahors-Gramat-Souillac : Soirée champagne dans les caves Atrium le 9 décembre

Dégustation à l’occasion des fêtes de 19 h à 21 h.  Le ...

»

Luzech – Rugby : Le loto de l’USL, c’est ce dimanche 

Coup d’envoi à 14 h salle de la Grave. Ce dimanche 4 décembre, ...

Menu Medialot