background img

Nouvel article

14325 Views

Coup d’envoi pour les Voies vertes dans le Lot


Le syndicat mixte a été créé ce jeudi.

Le nouveau syndicat mixte des Voies vertes du Lot a été créé officiellement ce jeudi 16 janvier 2020. Il rassemble : 

– Le Département du Lot

– Grand Figeac

– Grand Cahors

– Cauvaldor

– la Communauté de communes Vallée du Lot et du Vignoble

– les communes de Cénevières et de Saint-Martin-Labouval

Ils pourront être rejoints par d’autres collectivités qui auraient un projet de voies vertes.

Quatre projets ont été ainsi définis :

> La voie verte de la vallée du Lot avec trois sections

– Soturac/Parnac (41 km),

– Douelle/Cahors (11 km)

– Cahors/Capdenac –gare (70 km)

Coût total estimé 28,8 millions d’euros

article

> La voie verte de la vallée de la Dordogne

– de Souillac à Gagnac-sur-Cère (97 km)

Coût estimé 16,5 millions d’euros

L’aménagement se fera sur des lignes ferroviaires fermées ou déclassées (ce qui permettra de conserver leur emprise dans le domaine public), sur les chemins de halage ou sur des emprises nouvelles.  Les départements voisins se sont également lancés dans ces projets. Des sections de voies vertes sont déjà ouvertes dans le Lot-et-Garonne, la Dordogne et l’Aveyron. Il s’agit donc de véritables projets à l’échelle des vallées tout entières.

« C’est un projet touristique et c’est aussi un vrai service à la population. C’est important que les Lotois et les Lotoises puissent en profiter. On a déjà un bon exemple avec la section entre Puy-l’Evêque et Soturac qui est déjà très fréquentée » a souligné Serge Rigal, président du Département. « C’est le projet le plus structurant d’un point de vue touristique depuis la navigation sur le Lot » a déclaré Vincent Labarthe, président du Grand Figeac. « Agissons pour passer à l’action » a lancé Gilles Liébus, président de Cauvaldor. « C’est une étape décisive mais il en reste d’autres. C’est un vrai projet structurant et qui va améliorer la mobilité » a souligné Jean-Marc Vayssouze, président du Grand Cahors. Conclusion d’Yves Boudet de la Vallée du Lot et du Vignoble : « C’est un atout formidable pour le tourisme et les déplacements doux. »

> Selon le code de la route, une voie verte est une voie réservée à la circulation non motorisée : piétons, cyclistes (y compris sur un vélo à assistance électrique), rollers… Une voie verte est aménagée sur les chemins de halage, d’anciennes voies ferrées, des routes forestières… Elle est bidirectionnelle ; les véhicules de police, de secours ou d’entretien y sont autorisés. A ne pas confondre avec une véloroute qui est un itinéraire cyclable touristique, fléché et sécurisé, reliant des villes, voire différentes régions, entre elles. Elle emprunte des petites routes à faible circulation et, quand cela est possible, des pistes cyclables. Une véloroute de 160 km entre Cahors et Aiguillon (47) parcourt déjà la vallée du Lot. Par ailleurs, véloroutes et voies vertes ne peuvent être confondues avec des chemins de randonnée : le Lot en compte 1 500 km balisés (tous praticables en VTT).

Photo Nelly Blaya – Département du Lot

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 21 septembre

Dernier bulletin de l’ARS.  Dans son bulletin récapitulatif ...

»

Cahors : Le point sur les travaux de la cathédrale Saint-Etienne

Nouvelle étape. Les travaux de la partie sommitale de la tour ...

»

Rencontres culturelles de Cauvaldor : Ils ont exploré le champ des possibles !

Riche 2ème édition. Cauvaldor a organisé la deuxième édition ...

»

Cahors : Zoom sur la Clinique du Quercy

Elle regroupe 3 établissements. La Clinique du Quercy, qui ...

»

Vendanges, hôtel 4*, restaurant… Château Chambert en plein boom !

Le Domaine, situé à Floressas, est en pleine ...

»

Disparition inquiétante : Appel à témoins lancé pour retrouver une adolescente

Elle n’a pas rejoint son établissement scolaire. La gendarmerie du ...

»

Figeac : Huguette Tiegna engage le débat citoyen

La députée du Lot a tenu une réunion publique. Huguette Tiegna, ...

»

Les pompiers du Lot forment les élus à la gestion de crise

C’est la première fois que ce type de formation est ...

»

Lot : « Enedis participe toujours à l’économie locale »

Entretien avec Olivier Lasfargues, directeur territorial ...