background img

Nouvel article

1185 Views

Conseil départemental : Poursuivre sur la voie de l’investissement


Le budget état au menu de l’Assemblée les 24 et 25 mars.

presse forum

Un budget 2016 de 240,4 millions d’euros voté à l’unanimité (le groupe Parti socialiste et Démocrates s’est abstenu sur le vote de l’augmentation de 1,8 % du taux de la taxe foncière pour soutenir le SDIS). Serge Rigal, le président du Conseil départemental, est apparu serein à l’évocation de ce budget « première traduction concrète des orientations issues du projet de mandat « Demain le Lot » ». « Nous n’avons jamais autant maîtrisé nos dépenses de fonctionnement. » a-t-il expliqué avant d’annoncer grâce à cette rigueur instaurée (hausse des dépenses sociales et baisse des aides de l’Etat obligent) à tous les étages la poursuite d’un niveau d’investissement toujours élevé : 33 millions d’euros. Et de préciser les grands axes de cette politique : numérique avec la mise en place du syndicat mixte Lot Numérique le 27 avril ; les collèges avec l’inauguration à la rentrée du collège de Luzech avant le chantier de l’établissement de Bretenoux ; les routes avec les chantiers de Saint-Michel-de-Bannières, de Cambes ou de Cahors sud. « Le Lot continue à investir beaucoup plus que la moyenne des Départements : 141 euros/habitant dans le Lot contre 103 euros/habitant dans les autres Départements français » a rappelé Guillaume Baldy, le rapporteur du budget. Sans oublier le volet social qui représente 54 % du budget, ni les pompiers. Sur ce dernier point, le président a indiqué : « On doit faire appel au levier fiscal pour continuer à avoir un service de qualité. » Un budget qui rime avec sérénité.

article

>  Régime minceur pour le fonctionnement interne. Concrètement, le Département poursuit des économies sur son fonctionnement. L’exercice le plus difficile demeurait sur le budget des ressources humaines, parfaitement contenu alors même que des augmentations « mécaniques », non négligeables, indépendantes de la volonté du Département sont subies.Quelques exemples d’économies sur les moyens : flotte de véhicules : – 3,4 % ; téléphonie : – 5 % ;  informatique : – 3,8 % ;  habillement professionnel : – 8,4 %.

300x38

> – 10 % pour les organismes partenaires du Département sur 3 ans. Le Département n’est pas seul à engager une politique d’économies. Il a demandé aux organismes partenaires, financés majoritairement par le Département, tels que l’agence Lot Tourisme, l’ADDA du Lot, le CAUE, etc. de s’inscrire dans la même démarche. L’enveloppe, qui leur sera accordée sur les trois exercices 2016 à 2018, sera soumise à une baisse totale de 10 %.

Récemment Publié

»

Les Causseries du Parc sont de retour pour le printemps

Une dizaine de rendez-vous culturels est proposée. Les Causseries, ...

»

Gendarmerie du Lot : Contrôle des chasses en battue

Il a eu lieu à Lalbenque, Crayssac, Saint-Géry, Cabrerets et ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 1er mars

Le point ce lundi. Dans le Lot, les chiffres de l’épidémie de ...

»

Les pompiers du Lot : Remise de médaille et de galons à Saint-Céré

Cérémonie dans le respect des gestes barrières. Les contraintes ...

»

Cahors – Coronavirus : Le 2ème centre de vaccination est opérationnel

Gramat et Salviac ouvriront ce mardi. Coup d’envoi ce 1er mars ...

»

Lalbenque prépare les commissions participatives

La  municipalité invite les habitants au « dépouillement » des ...

»

Cahors : 587 personnes testées lors du dépistage massif

Il s’est déroulé les 25, 26, et 27 février. Ce samedi 27 ...

»

Castelnau-Montratier : 3 jours de collecte pour les Restos du Coeur

Elle se déroulera du 5 au 7 mars. L’équipe des Restos du Coeur ...

»

Lot : Le programme de mars des collectes de sang

L’EFS communique. Le soleil revient et le printemps approche ! ...