background img

Nouvel article

1219 Views

Conseil départemental : Poursuivre sur la voie de l’investissement


Le budget état au menu de l’Assemblée les 24 et 25 mars.

presse forum

Un budget 2016 de 240,4 millions d’euros voté à l’unanimité (le groupe Parti socialiste et Démocrates s’est abstenu sur le vote de l’augmentation de 1,8 % du taux de la taxe foncière pour soutenir le SDIS). Serge Rigal, le président du Conseil départemental, est apparu serein à l’évocation de ce budget « première traduction concrète des orientations issues du projet de mandat « Demain le Lot » ». « Nous n’avons jamais autant maîtrisé nos dépenses de fonctionnement. » a-t-il expliqué avant d’annoncer grâce à cette rigueur instaurée (hausse des dépenses sociales et baisse des aides de l’Etat obligent) à tous les étages la poursuite d’un niveau d’investissement toujours élevé : 33 millions d’euros. Et de préciser les grands axes de cette politique : numérique avec la mise en place du syndicat mixte Lot Numérique le 27 avril ; les collèges avec l’inauguration à la rentrée du collège de Luzech avant le chantier de l’établissement de Bretenoux ; les routes avec les chantiers de Saint-Michel-de-Bannières, de Cambes ou de Cahors sud. « Le Lot continue à investir beaucoup plus que la moyenne des Départements : 141 euros/habitant dans le Lot contre 103 euros/habitant dans les autres Départements français » a rappelé Guillaume Baldy, le rapporteur du budget. Sans oublier le volet social qui représente 54 % du budget, ni les pompiers. Sur ce dernier point, le président a indiqué : « On doit faire appel au levier fiscal pour continuer à avoir un service de qualité. » Un budget qui rime avec sérénité.

article

>  Régime minceur pour le fonctionnement interne. Concrètement, le Département poursuit des économies sur son fonctionnement. L’exercice le plus difficile demeurait sur le budget des ressources humaines, parfaitement contenu alors même que des augmentations « mécaniques », non négligeables, indépendantes de la volonté du Département sont subies.Quelques exemples d’économies sur les moyens : flotte de véhicules : – 3,4 % ; téléphonie : – 5 % ;  informatique : – 3,8 % ;  habillement professionnel : – 8,4 %.

300x38

> – 10 % pour les organismes partenaires du Département sur 3 ans. Le Département n’est pas seul à engager une politique d’économies. Il a demandé aux organismes partenaires, financés majoritairement par le Département, tels que l’agence Lot Tourisme, l’ADDA du Lot, le CAUE, etc. de s’inscrire dans la même démarche. L’enveloppe, qui leur sera accordée sur les trois exercices 2016 à 2018, sera soumise à une baisse totale de 10 %.

Récemment Publié

»

Saint-Céré – Cahors : Des lycéens toujours mobilisés

Les Premières (les Terminales n’étant plus en présentiel) ...

»

Cahors : Un manga au cinéma Le Grand Palais pour la réouverture

Les places sont déjà en vente sur le site internet. A partir du ...

»

« LOL », le chien d’assistance judiciaire, dans « 66 Minutes »

Reportage diffusé dans l’émission de M6 ce dimanche 9 mai ...

»

OPECST : Mission commune pour Huguette Tiegna et Angèle Préville

La députée et la sénatrice du Lot rendront prochainement leurs ...

»

Cahors : Alain Astruc tourne « La chambre obscure » au lycée Gaston Monnerville

En résidence « Occit’avenir », il travaille avec les ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux morts de la police nationale

La cérémonie a eu lieu ce 7 mai. Emotion et tristesse. La ...

»

Elections départementales 2021 : Patricia Gontier et Vincent Salero, candidats sur le canton de Figeac 2

Leurs remplaçants sont Mélanie Maulien Baeza, et Pascal ...

»

Solidarité : Ça roule pour Emmaüs Cahors

Généreux don au profit de l’association. Mercredi 5 mai 2021, ...

»

Sibelle pense à Martine, déportée à l’âge de 2 ans

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...