background img

Nouvel article

1539 Views

Catus : Une réhabilitation exemplaire au centre de la commune


Un projet mené dans le cadre de l’OPAH RU. 

Nouvelle vie pour l’ancien hôtel de la Croix Blanche. L’OPAH RU multisites initiée par les élus du Grand Cahors et instaurée sur les communes de Catus, Bellefont-La Rauze, Douelle et Saint-Géry-Vers constitue un levier opérationnel de lutte contre les logements vacants et insalubres. Elle prolonge la reconquête du centre historique de Cahors engagée quelques années auparavant. Les biens laissés à l’abandon et en état de dégradation avancée mettent en péril la sécurité publique et dégradent le paysage rural de nos villages. Leur réhabilitation contribue à faire revivre les centres bourgs, tout en limitant la consommation de nouveaux espaces fonciers.

Vacante depuis de nombreuses années et particulièrement délabrée, la bâtisse du XIXème siècle, située en plein centre de Catus, entachait visuellement la place de la mairie. Possédant toutefois des atouts majeurs (un vaste espace commercial en rez-de-chaussée attractif par sa visibilité et son stationnement, des plateaux aménageables en logements sur 2 ou 3 niveaux), ce bien a séduit les nouveaux propriétaires, Agnès Bolzacchini et Emmanuel Frayssinet, qui y voyaient l’opportunité d’y installer leur activité professionnelle : un salon de coiffure. Ils ont entrepris de lourds travaux, reconfigurant totalement l’aménagement intérieur et créant, en étage, deux appartements locatifs (2 T3 de 70m2 et de 78 m2). Leur projet évalué à environ 300 000 euros TTC a bénéficié de 26 % d’aides publiques, soit 77 000 euros, attribuées par les partenaires financiers de l’OPAH RU multisites (l’Anah, le Département du Lot, le Grand Cahors et la commune de Catus).

Les porteurs du projet et l’architecte, Jean-Michel Jarrige ont été particulièrement attentifs à la qualité thermique de la rénovation. En choisissant des matériaux biosourcés qui préservent le bâti ancien, ils garantissent aux futurs locataires une qualité d’habiter conforme aux exigences modernes. Enfin, la restauration des façades, qui a été particuliérement soignée, participe à l’embellissement du cœur du village. Ce projet, actuellement en phase de finalisation, démontre le dynamisme des acteurs du territoire (habitants, investisseurs, élus locaux…) qui, tout en préservant l’âme et le caractère de leur village, contribuent à le faire vivre.

Olivier Liard, le maire de Catus, aux côtés de Jean-Marc Vaysouze, président du Grand Cahors, et Geneviève Lasfargues, vice-présidente de l’agglo, a remercié les porteurs de projets : « Je vous remercie d’avoir mené cette opération qui est une réussite au coeur du village. On espère que ce n’est qu’un début. »

Récemment Publié

»

Lamagdelaine : « Soirée les bronzés font du skitche » le samedi 4 février 

Elle est organisée par l’amicale des joueurs de Cahors Rugby et ...

»

Labastide-Marnhac : Le concours de cavage de ce samedi 28 janvier est annulé 

Les conditions climatiques en sont à l’origine.  « On ne peut ...

»

Coupures d’électricité à Figeac le 19 janvier : Enquête confiée à la Brigade de Recherches

Communiqué du procureur.  Le parquet confirme l’existence d’une ...

»

Bio 46, une asso qui a du chien !

Inclusion animale pour l’association.  La démarche peut ...

»

Cahors-Figeac-Biars : Appel à la grève et à manifester le 31 janvier 

L’intersyndicale espère une mobilisation plus importante que le ...

»

Montfaucon : Deux frères flashés coup sur coup à + de 150 km/h sur la RD 802

Interception insolite.  Ce jeudi 26 janvier 2023 à Montfaucon, sur ...

»

La Sainte-Barbe célébrée par les pompiers de Souillac

Plusieurs personnels ont été mis à l’honneur.  La cérémonie ...

»

Gignac : Vandal, Ko Ko Mo, et Dub Inc sur la scène d’Ecaussystème 2023

La programmation du festival s’enrichit !  On avait déjà ...

»

Cahors Rugby veut bien finir le bloc contre les 4 Cantons 

Réception ce dimanche 29 janvier à Desprats (un repas supporters ...

Menu Medialot