Nouvel article

1070 Views

Castelnau-Montratier : L’actualité s’invite à la Sainte-Geneviève


La cérémonie s’est déroulée le 20 décembre dernier.

Le centre-bourg de Castelnau était bien animé le 20 décembre dernier pour la cérémonie de la Sainte-Geneviève, moment important pour la gendarmerie qui permet de faire le bilan d’une année écoulée et d’entrevoir les nouvelles perspectives. C’est la 3ème fois que Castelnau Montratier-Sainte-Alauzie, reçoit les groupements de gendarmerie du Lot, l’escadron de la sécurité routière, les représentants du SDIS, le Centre National de la Gendarmerie de Gramat, les élus… pour la traditionnelle fête de la sainte patronne des gendarmes.

Le maire, Patrick Gardes, les remerciait chaleureusement soulignant qu’ils étaient « les garants de notre sécurité ». D’ailleurs, le lieutenant-colonel Dany Drouet louait le travail de chacun article du Figaro réalisé le 9 juillet 2018 à l’appui qui mettait en exergue l’efficacité des services de la gendarmerie sur six départements, dont le Lot. Même si la délinquance a légèrement augmenté, avec l’apparition de diverses formes d’escroqueries surtout pas le biais du web, les cambriolages sur le département sont en baisse d’environ 20 %.   Un autre chiffre vient encore souligner le professionnalisme des gendarmes Lotois, 47 % des faits apportés à leur connaissance ont été élucidés.

Le lieutenant-colonel continuait son discours en reprenant les mots du directeur général : « Il ne faut pas avoir peur du changement. La crise des gilets jaunes, l’ère du numérique doivent nous amener à revoir nos équipements, nos fonctions, les formations. Il est important d’incarner la sécurité au quotidien… de retrouver une proximité humaine ».

Jérôme Filippini, préfet du Lot concluait cette matinée par ces propos « la fête de la Sainte-Geneviève rappelle les valeurs qu’elle incarne : courage, abnégation » :   « Les temps sont particuliers avec les mesures exceptionnelles prises suite à des actes de barbarie, ou de terreur de ces dernières semaines. On ne devrait pas s’habituer à vivre avec ces risques majeurs. Le Lot a été préservé des grandes manifestations de violences mais d’autres pratiques comme les escroqueries financières ou autres apparaissent d’où l’importance d’une gendarmerie de proximité. Mais grâce à la présence de la gendarmerie, de la police il est possible de répondre très vite. La crise des gilets jaunes qui n’était pas prévisible a apporté beaucoup de chamboulements. Sur le Lot on a évité trop de violence, et les dégâts ne sont pas majeurs. Les différents services sont intervenus avec tact et discernement. Vous êtes les gardiens de la paix, et c’est un trésor précieux pour le pays dans lequel nous vivons, la France ».

article

Récemment Publié

»

Raphaël Daubet élu président de Cauvaldor

Le conseil communautaire a eu lieu ce samedi. Marathon ...

»

Arcambal : Colère à Pasturat

La route communale menant à Saint-Géry est bloquée par un ...

»

Pompiers du Lot : Les formateurs de premiers secours en stage à Luzech

Il a rassemblé 17 soldats du feu. Le service formation des ...

»

Désenclavement ferroviaire du nord-est de l’Occitanie et du Lot : Un combat au quotidien

Jean-Noël Boisseleau est en première ligne. Jean-Noël ...

»

Figeac : Pascal Renaud veut « s’inscrire dans la durée pour bâtir l’avenir »

Le conseiller municipal d’opposition revient sur ses ...

»

L’association Ren’Art lance une série de vidéos afin de valoriser le Lot en musique

Belle initiative. L’association Ren’Art basée à Lalbenque et ...

»

Rocamadour : Installation du conseil municipal autour de Pascal Jallet

Elle s’est déroulée le 5 juillet dernier. A Rocamadour, la ...

»

Espaces naturels sensibles : Voici le programme des prochaines animations gratuites

Libellules, papillons et plantes sauvages sont notamment au ...

»

Sibelle hisse le drapeau vert

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...