Nouvel article

893 Views

Cassagnes : Le chantier impressionnant d’ERDF


18 km de câbles vont être enterrés.

Le maire de Cassagnes, Bernard Landiech, se trouvait sur le chantier d’enfouissement du réseau électrique de sa commune, en compagnie de Cyrille Poursillié, conducteur de travaux de l’entreprise bretonne Beuzit, engagée par ERDF. Ces travaux de pose mécanisée à la trancheuse ont commencé au mois d’octobre dernier, dans le cadre du plan national d’enfouissement du réseau moyenne tension de 20 000 volts. Si l’aspect esthétique et environnemental n’est pas à négliger, cette opération permet d’améliorer la qualité de la distribution, en diminuant les incidents liés aux aléas climatiques, suite en particulier aux terribles tempêtes de 1999 et de 2009. Surtout dans les zones boisées, ce qui est le cas ici, sur la commune de Cassagnes, au lieu dit Moulin de la Courtine. Trois autres communes sont concernées par cette tranche : Montcabrier à La Butge et Bèzes, Puy-l’Evêque à Rigal, Laborde et les Vitarelles et Frayssinet-le-Gélat à Mespoulhié.

300x38

Cette opération d’envergure nécessite du matériel spécialisé, et le fonctionnement de la trancheuse dérouleuse de câble est impressionnant. A l’aide d’une roue excavatrice équipée de pics et godets fonctionnant comme une scie circulaire, la gigantesque machine sur chenilles, dans un nuage de poussière malgré la bande transporteuse qui évacue en même temps les gravats, creuse d’abord dans la roche un sillon de 28 cm de large sur une profondeur de 90 cm en moyenne, selon la nature du terrain rencontré. Des tourets déroulent à la suite un câble torsadé, enveloppé dans un géotextile, en le déposant dans la cavité, qui est immédiatement recouverte de castine GNT concassée à 0,20, selon la granulométrie de rebouchage, et provenant de la carrière de Montcabrier. Des gaines ont également été déployées tout au long d’un petit pont sur la Thèze pour assurer la continuité du passage des câbles. Dix employés sont présents sur ce chantier hors normes, certains venant de loin (Bretagne, Gironde), et ne retrouvent leurs familles que le weekend. Ce sont au total environ 18 km de câbles enterrés qui remplaceront à terme les lignes aériennes. L’effacement de cette ossature dans les zones boisées nécessitera ensuite la dépose de 13 km des trois fils existants, et de quelques 170 poteaux électriques, en béton ou métalliques. De nouveaux transformateurs, actuellement situés en hauteur sur ces poteaux, sont également en cours de pose au sol. Si l’entreprise prévoit de terminer ce chantier dans une quinzaine de jours, ce n’est pas pour autant que la mise en réseau sera immédiatement opérationnelle. Il faudra ensuite réaliser les jonctions des câbles souterrains, et remettre en état les chaussées malmenées, mais pour la bonne cause. Le réseau devrait être rendu clé en main aux alentours du printemps 2016.

Récemment Publié

»

Présentation du « Réseau Sport Santé Lot » à Prayssac 

22 clubs différents avaient répondu présents. Le Comité ...

»

Cahors Sud : Des nouveautés pour 2019 chez Karthors 

Ça bouge sur le circuit de karting de Cieurac. Karthors, le circuit ...

»

Mayrinhac-Lentour : Le 3ème écobarri des Causses du Quercy est né !

Six lots sont proposés à la vente. Après Lavergne et Saint-Simon, ...

»

Cahors : Fermé pour cause de travaux, le Soleil Ho cherche un local temporaire 

La municipalité, l’UMIH et la CCI du Lot accompagnent le ...

»

L’Artothèque du Lot présente ses nouvelles oeuvres

Des collégiens ont été associés via le projet « les nouveaux ...

»

Cahors : Le chantier du musée Henri Martin se dévoile

Le calendrier des travaux est désormais connu. Après des mois ...

»

Cahors Natation en meeting à Montpellier

7 jeunes du club y ont participé. Du 15 au 17 février avait lieu, ...

»

Castelnau-Montratier : Stage croisé danse et musique en Quercy Blanc

Il se déroulera à la salle des fêtes le 5 mars. La programmation ...

»

Basket : La jeunesse envahit la Halle des Sports de Pradines

Cure de jouvence à l’horizon ce samedi. Samedi 23 février ...

Menu Medialot