background img

Nouvel article

1797 Views

Capdenac-Gare : Visite inaugurale du réseau de chaleur au bois du SYDED


Elle s’est déroulée en amont de l’inauguration du centre aquatique La LocÔ.

Mercredi dernier, le SYDED du Lot a organisé une visite inaugurale de la chaufferie du réseau de chaleur au bois de Capdenac-Gare. Elle s’est déroulée en amont de l’inauguration du centre aquatique La LocÔ, réalisation du Grand Figeac, qui utilise une énergie verte, grâce à son raccordement à cet équipement, mis en service en octobre dernier.

Avec cette nouvelle installation, le parc de réseaux de chaleur au bois du SYDED compte 15 équipements, implantés sur l’ensemble de son territoire qui intègre aussi, à travers le Grand Figeac, un petit bout de l’Aveyron. Pour assurer la fiabilité et la pérennité de l’approvisionnement en combustible « bois », le SYDED a diversifié ses ressources au fil du temps. Des plaquettes forestières issues de l’élagage des routes départementales, des déchets de l’industrie du bois et, plus récemment, du bois récupéré dans les végétaux apportés en déchetterie s’ajoutent au broyat de palettes et cagettes, qui est devenu minoritaire. Dans tous les cas, il s’agit exclusivement de bois exempt de tout traitement et produit localement, afin de limiter l’impact des transports.

Aussi, à Capdenac-Gare, la chaudière bois est alimentée principalement avec des sous-produits de scierie provenant de l’entreprise DPM Lheritier située à Saint-Mamet dans le Cantal. La gestion des réseaux de chaleur au bois du SYDED se fait en régie directe, dans le cadre du service public. Cette organisation constitue une véritable concrétisation du principe, parfois abstrait, de l’économie circulaire. Hormis le centre aquatique, le réseau de chaleur de Capdenac-Gare permet de chauffer le SDIS, la gendarmerie et ses logements, la Maison de retraite La Croix bleue, les logements de la Résidence Ségala, gérée par Aveyron Habitat, ainsi que plusieurs maisons individuelles.

article

Cette opération, dont le coût global représente 1,380 million euros HT, a bénéficié d’un soutien financier de l’ADEME (53.20%) et du Conseil régional Occitanie (5.52%). Dans quelques mois, démarreront à Figeac les travaux du plus gros réseau de chaleur au bois construit jusqu’ici par le SYDED. Une preuve de plus de la volonté et de la capacité des acteurs locaux d’agir contre le dérèglement climatique.

Récemment Publié

»

Cahors : Pôle intergénérationnel, entrée sud de la ville, rénovation de l’école Jean-Calvet, Palais de Via, et un départ au conseil municipal 

La séance a eu lieu ce 29 juin. Le conseil municipal enfant était ...

»

Cahors : 20 heureux gagnants au jeu des « super-héros » d’ÔCahors 

Le tirage au sort a eu lieu ce 28 juin. Ce 28 juin, c’est dans le ...

»

Assemblée générale à tous les étages au GEIQ 46

Bilan positif.  Les trois Groupements d’employeurs que sont le ...

»

Cahors : Plusieurs arrestations dans une affaire de séquestration et de violences 

La police est intervenue ce jeudi matin. Ce jeudi 30 juin, la police ...

»

Gourdon – Coronavirus : Le point sur la situation du service des urgences de l’hôpital 

L’accueil des urgences est donc réservé aux patients orientés ...

»

Pradines : Un gala de danse mémorable !

L’école de danse Christine Lalo-Marre a enchanté le ...

»

Lot – Coronavirus : Le préfet en appelle à la responsabilité et au bon sens de chacun 

Le représentant de l’Etat a fait le point sur l’épidémie ce ...

»

Lot : Inf’eau loisirs lance sa saison 2022 

On peut consulter la page infeauloisirs.fr chaque jour à partir de ...

»

RD 9 entre Luzech et Castelfranc : Suite à la chute d’un rocher, la falaise sera sécurisée

L’intervention devrait avoir lieu d’ici une quinzaine de ...

Menu Medialot