background img

Nouvel article

964 Views

Cajarc : 2 livres viennent de sortir chez Rivière Rouge


Premières parutions avec Bleu Moteur et Jours tranquilles à Natanz. 

Lors de la reprise de Tertium éditions, Régis Blanchard avait fixé dans ses objectifs, l’ouverture de la ligne éditoriale, et l’amélioration de la diffusion en sortant Tertium de sa région pour développer les ventes, notamment dans les librairies de premier et deuxième niveaux, à l’échelle nationale. Les 18 premiers mois ont été, comme prévu, consacrés à la poursuite de Tertium tout en travaillant à l’ouverture éditoriale vers la littérature, avec la parution de 5 romans et un essai sur André Breton. Cette période a surtout été consacrée à la sélection de nouveaux textes pour bâtir un programme de parution qui compte aujourd’hui une quinzaine de projets et s’étend jusqu’à la mi-2024.Si Tertium, marque reconnue pour la qualité de ses parutions « patrimoine », bénéficie d’une bonne diffusion sur ses parutions régionales, il en était tout autrement pour la littérature. Il fallait donc structurer le catalogue afin de pouvoir diffuser largement la littérature.

Pour ce faire Tertium éditions a créé Rivière Rouge, une nouvelle marque entièrement dédiée à la littérature qui est diffusée par CED et distribuée par Dod&Cie. Aujourd’hui Rivière Rouge est particulièrement honoré de vous présenter ses deux premières parutions :

– Bleu Moteur de Geneviève Besse-Houdent, l’histoire folle (mais vraie) d’un jeune mécano du Montparnasse des années 50/60 qui, avec de jeunes artistes du quartier (Paolo Vallorz, Jean Tinguely), va racheter la voiture ayant battu le record du monde de vitesse en 1952, la déconstruire et la reconstruire pour aller courir les 24H du Mans en 1958. Dans cette effervescence du Montparnasse de l’époque, autour de cette voiture et du trio, se forme une galaxie où l’on croise aussi Sam Szafran, Yves Klein, Jean-Paul Riopelle, Joan Mitchell, Kosta Alex, le couple Giacometti, les écrivaines Marguerite Duras, Violette Leduc,… et des amitiés vont se nouer.

– Jours tranquilles à Natanz de François Magne le récit d’un séjour de 3 ans en Iran, entre 1973 et 1976. C’est de l’Iran des campagnes, des hauts-plateaux dont il est question ici, l’Iran des bergers, des tribus, de la beauté de ce pays, de cette gentillesse et cette tradition d’accueil, et pourtant au travers des rencontres et des discussions on peut sentir, déjà, un certain ressentiment, certains reproches vis-à-vis des occidentaux (qui manifestement n’entendent pas). Un couple d’années plus tard, en janvier 78, débutera la révolution islamiste, le Shah sera chassé du pouvoir et la chape de plomb rigoriste des mollahs s’étendra sur le pays… Quelques années plus tard encore, en 2002, Natanz, du fait de l’implantation des centrifugeuses à enrichissement d’uranium, devient le point de crispation entre les occidentaux et le régime iranien… Malgré cette remise en perspective « historique » c’est bien la beauté des paysages, le charme du pays et la gentillesse du peuple iranien, que François Magne a choisi de célébrer dans cet ouvrage.

Récemment Publié

»

Montfaucon : Deux frères flashés coup sur coup à + de 150 km/h sur la RD 802

Interception insolite.  Ce jeudi 26 janvier 2023 à Montfaucon, sur ...

»

La Sainte-Barbe célébrée par les pompiers de Souillac

Plusieurs personnels ont été mis à l’honneur.  La cérémonie ...

»

Gignac : Vandal, Ko Ko Mo, et Dub Inc sur la scène d’Ecaussystème 2023

La programmation du festival s’enrichit !  On avait déjà ...

»

Cahors Rugby veut bien finir le bloc contre les 4 Cantons 

Réception ce dimanche 29 janvier à Desprats (un repas supporters ...

»

Lot : « Personne n’empêchera Alliance Police Nationale de manifester »

Le syndicat met les points sur les i.  Jean-Paul Peixoto, ...

»

Luzech : La mise au point de la mairie sur le projet AbFab dans l’ancien collège

Précisions du premier magistrat de la commune.  Le maire de ...

»

Maxou : Le Lot peut être fier des performances du Haras des Templiers

Bon début de saison.  Gaëlle Liger est installée dans le Lot ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Rock le 4 février au Théâtre de l’Usine 

Coup d’envoi à 20 h 30.  Samedi 4 février, ce Bal’Ograph ...

»

Le collectif des parents de l’école d’Assier et l’Association de Défense des Services Publics mobilisés contre la suppression annoncée d’un poste d’enseignant 

2 actions sont prévues.  Le collectif des parents de l’école ...

Menu Medialot