background img

Nouvel article

1960 Views

Cahors : Unité de filtration de l’eau, Voie Verte, et « same player shoot again » au conseil municipal


La séance a été particulièrement animée ce lundi 16 décembre.

35 délibérations (dont 19 sur les finances) étaient au programme de la séance du conseil municipal du 16 décembre. Jean-Luc Maffre, élu de l’opposition, et Vincent Bouillaguet, adjoint aux finances, ont encore joué aux duettistes. Le monsieur chiffres LR a attaqué véritablement sur la délibération n°11 et le bilan des actions entreprises suite aux recommandations reçues par la cour régionale des comptes. « C’est un tapage en touche en règle de votre part. Aujourd’hui, vous ne répondez pas plus à ces remarques de fond et vous n’avez pas changé votre gestion financière. Vous n’avez jamais voulu enclencher vous même une négociation avec les syndicats pour leur faire faire 35 h. Vous vous abritez derrière la loi comme le service minimum en cas de grève. Bref, c’est madame la cour des comptes, cause toujours tu m’intéresses » a dégainé l’opposant (qui ne repart pas dans le combat des futures municipales). « On a le respect du dialogue social, et on a toujours respecté la loi » a répondu Vincent Bouillaguet. « La chambre régionale note la tendance favorable et cela n’avait pas été le cas auparavant. Il faut continuer. Nous y sommes arrivés grâce à un effort des agents. Ce qui importe, c’est que les agents aient le souci de servir le territoire » a rajouté le premier magistrat.

La délibération n°20 a ensuite présenté le programme de l’unité de filtration de l’eau de Cahors qui sortira de terre en 2023 sur le site du Pech d’Angély. Henri Colin, adjoint en charge de l’eau et assainissement, a rappelé la genèse de ce projet, des études « notamment avec un géologue qui s’appelait d’ailleurs Ricard ». Le total de l’opération s’élève au 12 397 111 euros (et un total d’exploitation de 491 500 euros). « On s’est rapproché du Quercy Blanc qui est prêt à participer au projet » a précisé Jean-Marc Vayssouze. Michel Grinfeder, élu de l’opposition, a rebondi sur le sujet : « On a dépensé sur d’autres projets, comme pour un cinéma que l’on avait déjà. On aurait pu dépenser notre argent autrement et aller plus vite. Comme disaient les joueurs de flipper : « Same player shoot again. » » « Les études ont duré très longtemps » en raison notamment de la superficie énorme du bassin versant, 240 km. Aucun projet n’aurait pu être lancé sans les conclusions de toutes ces études. On boit l’eau de la fontaine des Chartreux depuis la nuit des temps. La réglementation exige de nouvelles précautions. Les normes ont changé. On fera des travaux, et cela aura un coût » a indiqué Daniel Coupy. Derniers mots pour Jean-Marc Vayssouze : « Nous n’avons pas pris de retard sur ce dossier. Nous sommes toujours sur 2023. Pour la station d’épuration, il a fallu 13 ans de procédures. Pour l’unité de filtration, nous aurons mis 8 ans. » Fin des débats.

> Le public était plus important que d’habitude : la liste « de l’union des droites » était en nombre, avec notamment Bruno Lervoire (RN), sa tête de liste. Quelques co-listiers de Thierry Lorin étaient aussi au rendez-vous, et deux membres de Génération écologie s’étaient même installés à la table réservée à la presse…

article

> Le débat sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) a aussi été animé. Stéphane Castang d’@Cahors l’Humain d’Abord a dénoncé la présence de la Voie Verte sur le document sur le tracé de l’ancien ligne Cahors-Capdenac : « Nous ne sommes pas contre la Voie Verte mais contre ce tracé. » Même son de cloche de Michel Grinfeder qui a appelé de ses voeux la réouverture de la ligne.

Michel Simon a pris le train de la réponse en marche : « Où est ce que vous voulez qu’un document d’urbanisme agisse sur la politique ferroviaire ? » Jean-Marc Vayssouze a sifflé l’arrêt en gare : « La Voie Verte doit servir à la mobilité durable. Il n’y a pas de projet crédible de train sur Cahors – Arcambal. Il n’y a pas une collectivité, une entreprise qui voudrait mettre un euro sur cette ligne. En refusant tout projet, il ne faudrait pas que vous soyez les fossoyeurs de cette emprise. »

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors Rugby en déplacement à Gruissan ce dimanche

Du lourd au menu des Ciel et Blanc. Déplacement difficile à ...

»

Francoulès : Rencontres autour de « l’après capitalisme »

Débats ce dimanche organisés par les communistes ...

»

Cauvaldor : Les Journées européennes du patrimoine en Pays d’art et d’histoire

Riche programme. Le week-end du 19 et 20 septembre, ce sont les ...

»

Souillac : Le label « Entreprise du Patrimoine Vivant »  pour G.Pivaudran

Excellente nouvelle pour l’un des principaux employeurs de la ...

»

Accident à Saint-Maurice en Quercy

Choc frontal entre deux voitures. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...

»

Cahors : A la découverte du patrimoine immatériel au mont Saint-Cyr

Concert, et atelier pour les enfants sont au menu ce ...

»

Gignac : 50 véhicules contrôlés par les gendarmes du Lot

Opération anti-délinquance au niveau du péage. Ce 17 septembre, ...

»

Cahors : L’éclairage public du Site Patrimonial Remarquable sur le chemin de la transition

Une initiative qui permet de faire également des économies. Entre ...

»

A l’école des traçages avec le Parc !

La formation s’est déroulée à Saint-Martin de Vers. Ce samedi ...